mardi 16 novembre 2010

[Track of The Day] Broken Records - A Darkness Rises Up

J'ai un cousin (qui s'appelle Martin, ca ne s'invente pas) qui a la chance, que dis-je le bonheur, d'être parti en septembre dernier découvrir les joies de la vie Erasmus en Ecosse. Une vie qui se limite (mais qui demande plus?) à faire la fête, boire, faire la fête… et boire encore.

Il a posé ses bagages à Glasgow. Je ne connais pas Glasgow mais à chaque fois qu'on m'en a parlé, on l'a fait en termes plus qu'élogieux. De l'Écosse je ne connais qu'Edinburgh, charmante bourgade, qui plus est sous un franc et impeccable soleil automnal.

C'est d'Edinburgh que viennent les Broken Records, groupe découvert au hasard de la vitrine d'une boutique et dont j'ai déjà parlé dans ces pages (, et ).
Un an et demi après un beau premier album pop, le sextet écossais revient aux affaires avec 'Let Me Come Home', un disque qui reprend les mêmes recettes (pop-folk-rock aux belles mélodies pleines de cordes, aussi baroques, romantiques qu'amples) avec la même réussite.

Moins rempli de tubes que 'Until The Earth Begins To Part', 'Let Me Come Home' a une cohérence que son prédécesseur n'avait pas (ce qui était d'ailleurs une de ses faiblesses). Et s'impose vraiment comme un chouette album. Pas comme le disque qu'on est en droit d'attendre d'un groupe comme Broken Records, capable de composer de grands moments pop, mais qui s'en rapproche, irrémédiablement.
Cousin Martin a intérêt à aller voir les Broken Records en concert, at home. Sinon il lui en cuira.

Album: Let Me Come Home
Année: 2010
Label: 4AD

17 commentaires:

Benjamin F a dit…

Critique très positive également de l'ami Marc : http://www.mescritiques.be/spip.php?article1190

mmarsupilami a dit…

Si je peux me permettre et sans le connaître, j'encourage effectivement ton Martin à aller les voir live. Ils sont très énergiques et fatalement un peu atypique (violoncelle, accordéon, violon et section rock bien carrée). Ma chronique (albums et concert) et mes photos ici.

Philou a dit…

"groupe découvert au hasard de la vitrine d'une boutique"
Tu refais l'Histoire, c'est moi la "boutique". Grrr!!

mbfcs2 a dit…

Je vais me permettre de me réjouir avant d'avoir écouté. Ne serait-ce parce que tu as parlé d'une meilleure unité de l'album, vu comme j'avais été déçu des arrangements sur des titres qui étaient loin d'en avoir besoin sur le précédent album.

Je viendrai me plaindre s'il faut ;)

-Twist- a dit…

@ Benji: Merci du lien. Belle critique d'ailleurs.

@ Mmarsu: J'aimerais bien les voir en concert d'ailleurs (et puis moi, tu me mets des cordes, je fonds...)

@ Philou: Oui. Et c'est là que tu m'as dit "ah mais c'est le ptit groupe dont je t'ai parlé". Mais c'était un peu long à raconter
:sourisbetement:

@ mbfsc2: Oui, j'ai pensé à toi quand j'ai écrit cette chronique. :D J'attends ton retour (ici, mail ou lastfm!). Y a intéret!

Kris a dit…

Dommage qu'ils soient si volatiles et qu'ils n'arrivent pas à être constants, parce qu'ils pourraient vraiment être un groupe énorme le Broken Records.
Superbe énergie dans ce titre.

-Twist- a dit…

Voilà, c'est la "constance" qui leur manque. Alors ca fait très tout sauf musique, mais c'est en fait ca. Ils ont les défauts d'une équipe de foot capable du meilleur sur 60 mns et qui craque complètement sur les 30 dernieres.

Pitseleh a dit…

Pour résumer : pintes à moins de £2, scène pop affolante, gens sympas, pubs et clubs. Glasgow, c'est BIEN. Je savais pas que Broken Records avait du nouveau, vais tester ça.

-Twist- a dit…

Glasgow, ville que je vais ENFIN découvrir en février prochain (si tout va bien)

Pitseleh a dit…

Bah non c'est la semaine prochaine qu'il faut y être : http://www.bubblegumrecords.org.uk/glasgowpopfest

YAY

-Twist- a dit…

Alors, tu y étais?

Anonyme a dit…

En février tu vas à Glasgow? :)
Si Istanbul ne marche pas pour moi, j'ai mis une option pour Glasgow, et la suivante pour Manchester/Liverpool...
Quant à Broken Records, en live je confirme qu'ils sont spectaculaires...

io

-Twist- a dit…

J'espère y aller. Tout dépendra du taff notamment... et de tout plein d'autres choses mon cher Ibo :D

mbfcs2 a dit…

Je reviens après la bataille, mais j'avais promis, donc je le fais :)
J'ai eu du mal à rentrer dans cet album, il me manquait deux ou trois titres "énormes" comme je les sais capable d'en faire. Mais au final, je te suis : l'album est bien plus homogène.
Et effectivement il ne leur manque qu'un buteur pour devenir une grande équipe !

-Twist- a dit…

T'inquiètes, les Broken Records c'est Lyon de la fin des années 90. Pour le prochain ils auront leur Sonny Anderson... :)

mbfcs2 a dit…

Leurs Tony Vairelles se défendent bien quand même !

-Twist- a dit…

Et leurs Marco Grassi sont pas dégueux... :))