jeudi 5 octobre 2017

[Track of The Day] Valparaiso - Marées Hautes (feat. Dominique A)

Des quelques voyages qui m’ont permis de découvrir le monde, celui au Chili il y a de cela trois ans, est sans doute celui qui me reste le plus en mémoire. Oh, pas pour Santiago, capitale polluée, à l’américaine et sans intérêt ; mais plutôt pour sa région nord, faite de zones désertiques immenses et magistrales. Et pour Valparaiso.

Car oui, la réputation de Valparaiso n’est pas surfaite. Oui, c’est une bien belle ville, aux ruelles biscornues pleines de couleurs vivaces et changeantes, dans laquelle il est un délice de se perdre.

Moins coloré, Valparaiso est également le nom du nouveau projet de trois ex-Jack The Ripper, excellent groupe français qui officiait au début des années 2000 et dont les trois albums sont remarquables (un exemple ici). Et pour ‘Broken Homeland’, le premier album de cette nouvelle aventure, ils n’ont pas fait les choses à moitié en conviant sans conteste le plus beau casting de 2017. Excusez du peu : Marc Huyghens (Venus), Shannon Wright, Howe Gelb (Giant Sand), Rosemary Standley (Moriarty), Josh Haden (Spain), Julia Lanoé (une des deux têtes de Mansfield TYA), Phoebe Killdeer (Nouvelle Vague), Thomas Belhom, Dominique A ou encore John Parish… qui produit également l’album. Pas besoin de vous faire un dessin : voilà du beau linge.

Plus qu’une suite de ‘The Fitzcarraldo Sessions’ (le projet qui avait suivi la mort de Jack The Ripper et qui ne m’avait pas franchement emballé), ce ‘Broken Homeland’ est un petit bijou qui se découvre petit à petit et est d’une grande unité pour une liste aussi longue d’invités. Cohérent tout du long (merci John Parish, une nouvelle fois), les 13 chansons s’enchaînent avec une facilité déconcertante, déroulant une americana tantôt langoureuse, tantôt électrique. Les guitares, elles, s'amusent à slider avec bonheur sur un chant essentiellement en anglais (deux titres en français uniquement), où les découvertes ne sont pas rares (Phoebe Killdeer).

En fait, et malgré cette guest-list de choix, il manque une voix qui se serait mariée à merveille à ce voyage musical : celle de Joey Burns, de Calexico, dont la musique ne semble jamais très loin de cette aventure, que l'on espère au long cours.

NB : Pour en savoir plus sur ce 'Broken Homeland' de Valparaiso, lisez donc la très complète chronique de Le Cargo.

Album : Broken Homeland
Année : 2017
Label : Zamora Label

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche

En plus des lecteurs Spotify et Deezer, Marée Hautes (avec Dominique A au chant) de Valparaiso est en écoute également ci-dessous :



La chanson titre de cet album de Valparaiso, Broken Homeland où Phoebe Killdeer y est fabuleuse :



Enfin, autre très belle chanson de ce 'Broken Homeland' de Valparaiso, Dear Darkness. Parce qu'il est toujours réjouissant d'entendre la voix de Venus :


3 commentaires:

Tomek a dit…

Je confirme. Album splendide !

Michel m. a dit…

joli!

-Twist- a dit…

Et comme me le faisait remarquer un pote, les albums de Jake The Ripper ou celui de The Fitzcarraldo Sessions sont très difficilement trouvables désormais. Je ne pense pas que le pressage (et je parle du cd là) soit dingue ici aussi. Donc je me le suis pris direct, on n'est jamais trop prudent.