vendredi 21 avril 2017

[Track of The Day] Don Babylon - People Having Fun (Not Really)

Découvert via Car Seat Headrest (oui, encore lui), Don Babylon est un trio américain originaire de Richmond en Virginie. 'Babe' est leur premier album. Un disque d’ailleurs très réussi qui va chercher ses influences aussi bien dans un rock - parfois lourd - des années 90 que vers un rock des pionniers, revisité évidemment.

La preuve avec la chanson du jour, People Having Fun (Not Really) - réponse à un People Having Fun (Really) placé juste avant dans le tracklisting et beaucoup plus stoner dans l’esprit. Une chanson à tiroir dont la première partie a beaucoup de Jailhouse Rock d’Elvis Presley (et que l’on percevra comme un hommage anticipé à Chuck Berry, décédé le 18 mars dernier), mais avec un accent punk et une urgence très actuelle. La chanson déroule dans sa deuxième moitié un blues-rock nerveux et un rock bon à hurler à tue-tête. Efficace en tous points.

Album : Babe
Année : 2017
Label : Trrrash Records / Medical Records

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche

En plus des lecteurs Deezer et Spotify, People Having Fun (Not Really) de Don Babylon est également en écoute ci-dessous :


Grand titre de 'Babe' des Don Babylon, Ow, My Tiny Heart, longue chanson de plus de 10mns, partant un peu dans tous les sens :


Pour finir, le teaser de l’album 'Babe' :


jeudi 20 avril 2017

[Track of The Day] Half Japanese - Wherever We Are Led

Passé totalement sous mon radar personnel et toujours en activité, voilà Half Japanese, groupe américain fondé en 1975 autour des frères Fair (Jad et David), dans une veine art-punk et dont le premier album fut triple (rien que cela). 
Ignorant jusqu’à l’existence de ce groupe jusqu’à il y a quelques semaines, je ne vais pas m’étendre plus que cela sur l’histoire des Half-Japanese. Tout juste puis-je ajouter, entre autres choses, que Moe Tucker du Velvet Underground a produit deux de leurs albums (fin 80s / début 90s), qu’il existe un documentaire sur eux qu’on m’a conseillé de regarder (« Half Japanese: The Band That Would Be King », sorti en 1993), que seul Jad Fair est aux commandes du groupe en 2017 et que 'Hear The Lions Roar' est leur 16ème album (le 3è en 4 ans !).

Un album assez peu marquant, inégal, se perdant assez souvent dans des chansons assez quelconques, la production n'aidant pas (on sent vraiment le chant détaché du reste de la musique), mais on se doit de relever quelques titres (Heart The Lions Roar ou le flegmatique The Preventers) et d'écouter jusqu'à plus soif Wherever We Are Led, titre d’ouverture carré et concis (tout le contraire de ce qu'est le groupe à ce que j'ai pu en lire) qui n'est pas sans rappeler les Flaming Sideburns. Pour en savoir plus sur Half-Japanese, leur évolution et sur ce 'Heart The Lions Roar', je vous renvoie à la chronique de l'album chez Pitchfork.

Album : Heart The Lions Roar
Année : 2017
Label : Fire Records

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche


En plus des lecteurs Deezer et Spotify, Wherever We Are Led qui ouvre cet album des Half-Japanese est également en écoute ci-dessous :



Heart The Lions Roar, qui donne son nom à cet album d'Half Japanese, est également en écoute ci-dessous :


Enfin, le clip de Attack Of The Giant Leeches, premier single tiré de 'Heart The Lions Roar' :


mardi 18 avril 2017

[Track of The Day] State Broadcasters - Break My Fall

'A Different Past' a beau n’être que leur troisième album en 8 ans, les écossais de State Broadcasters n’ont pour autant pas chômé durant toutes ces années. Découvert par leur délicat premier album 'The Ship and The Iceberg', sorti en 2009 à une période où le 'Come On Feel the Illinoise' de Sufjan Stevens était encore dans toutes les têtes, les State Broadcasters ont depuis sorti un deuxième album ('Ghosts We Must Carry') et une flopée de singles et d'Ep (tous référencés sur leur page bandcamp).

'A Different Past' donc. Un disque à l’homogénéité absente mais qui n'est en rien un problème tant les 10 chansons de - citons les, ils le méritent - Pete MacDonald, Gillian Fleetwood, Cameron Maxwell, David McGintyet et Susan Appelbe sont de véritables petits bijoux. Ici, les State Broadcasters alternent entre chansons lentes et mélancoliques (Let The Wolves Roam, Ribbons ou Folding tout à l’accordéon), pop-songs à la I'm From Barcelona (I’ll Sing with Ya!), rappelant parfois leurs cousins de Dancing Mice (Feelin' Alive), ou bluettes pop entre Sufjan Stevens et le Spinto Band (Break My Fall).

Ne lésinant pas sur les mélodies de qualités, invitant - en plus des traditionnels piano, guitares et basses - harpe, accordéon, trombone, violoncelle à leur festin pop, portés par des voix toujours belles et justes, les State Broadcasters emballent l'affaire en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. En ce qui me concerne, ils m'ont eu dès l'écoute de Break My Fall, single parfait qui ouvre 'A Different Past' (en écoute aujourd'hui).

Album : A Different Past
Année : 2017
Label : Olive Grove Records

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche

En plus des lecteurs Deezer et Spotify, Break My Fall des State Broadcasters est également en écoute ci-dessous :



Autre chanson de ce 'A Different Past', Ribbons est à découvrir là : 



Pour finir, le clip de Break My Fall et ses images familiales d'archive :


lundi 17 avril 2017

[Track of The Day] Car Seat Headrest - That Joke Isn't Funny Anymore (The Smiths cover)

En tournée actuellement en Europe pour donner vie sur scène à son formidable ‘Teens of Denial’ sorti l’an dernier, Will Toledo aka Car Seat Headrest, compositeur compulsif, vient de faire paraître sur son compte youtube une reprise de That Joke Isn't Funny Anymore des Smiths, magnifique chanson initialement parue sur le ‘Meat is Murder’ des mancuniens en 1985, et, c’est à noter, unique single tiré de cet album.

Loin des arrangements des Smiths, Will Toledo reprend That Joke Isn't Funny Anymore en version acoustique, mais en y mettant beaucoup de cœur. La force des paroles - déprimantes - de Johnny Marr et Morrissey (« when you laugh about people who feel so very lonely, their only desire is to die. Well I'm afraid it doesn't make me smile ; I wish I could laugh but that joke isn't funny anymore ») ne perd en tout cas aucunement de sa force dans cette relecture. Quel talent ce gamin.

Album : -
Année : 2017
Label : -


Indisponible sur Spotify et Deezer, la reprise de That Joke Isn't Funny Anymore des Smiths par Car Seat Headrest est uniquement disponible sur le compte youtube du groupe, et ci-dessous :


La version originale de That Joke Isn't Funny Anymore par les Smiths est en écoute ici :


mardi 11 avril 2017

[Track of The Day] Cohenbeats - Nuwav

Nouveau venu dans l’écurie Stones Throw, voilà Michael Cohen , dit Cohenbeats. Un producteur israélien, originaire de Tel Aviv, dont ‘Daily Affirmations’ est le deuxième album. Un disque de 22 titres mais pour « seulement » 37 mns et qui a plus les allures d’une mixtape que d’un véritable album.

Pour autant, l’ensemble déroule avec une grande facilité ses instrumentaux et ses samples entre hip-hop classique, musique sud-américaine et ambiance jazzy, où quelques rares invités viennent poser leurs voix (pour tous les citer : Quelle Chris, Olivier the 2nd, Jeremiah Jae, Denmark Vessey et Nanna. B) et beats légers. 
Et à l'écoute on comprend pourquoi ce 'Daily Affirmations' de Cohenbeats est signé sur Stones Throw, fameux label chez lequel je n'avais pas posé - et c'est un tort - mes oreilles depuis bien trop longtemps, tant les ombres de Madlib et J. Dilla ne sont jamais bien loin.

Album : Daily Affirmations
Année : 2017
Label : Stones Throw

Acheter

 En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche


En plus des lecteurs Spotify et Deezer sur la gauche, Nuwav de Cohenbeats est en écoute ci-dessous :



Deux autres titres épatant de ce 'Daily Affirmations' de Cohenbeats : le morceau du même nom (avec Quelle Chris) et Liga :