jeudi 5 mars 2015

[Track of The Day] The Twilight Sad - The Airport

Il y a quelque chose de frustrant avec la dématérialisation à outrance et la chute sans fin de l'industrie musicale, c'est que petit à petit, les labels - et les artistes avec eux - abandonnent les sorties physiques d'Ep et de singles au profit de sortie uniquement digitale, plus rentables et moins risquées. Stuart Murdoch, chanteur et leader de Belle and Sebastian, l'explique bien dans son interview dans le Magic de janvier 2015. Un discours assez triste, qui plus est quand on connait la fan base sur laquelle peut s'appuyer le groupe :

« Dans les nineties, nous ne sortions jamais, nous passions notre temps entre quatre murs à enregistrer des chanson. Nous allions finir par devenir les ABBA de l'indie pop ! De plus, à l'époque, les gens achetaient encore des disques. Nous sommes devenus plus populaires et le label ne s'en plaignait pas. Nous avons publié deux albums très rapidement et avions toujours des chansons en rab', c'est pourquoi nous publiions des EP. C'était génial, nous aimerions évidemment recommencer, mais nous n'en avons pas le loisir. Car les disques ne se vendent plus et nous devons aussi nous produire sur scène pour gagner notre vie »

Mieux, désormais, pour beaucoup, la norme est de produire des 45-tours « collector », tirés à des quantités ridicules et à des prix exorbitant, alors même que la demande des fans est là.

Dernier exemple en date, No Shade in the Shadow of the Cross, premier single du prochain Sufjan Stevens 'Carrie & Lowell', sorti non pas chez Asthmatic Kitty mais (pour une raison que j'ignore) chez Joyful Noise Records. Un 45-tours tiré à 100 exemplaires uniquement, vendu au prix délirant de 25$ (et je vous fais grâce des frais de port !) et que les fans (dont je fais partie) ont tenté de s'arracher en quelques minutes, en faisant planter le site internet du label. Bref 100 clampins fanfaronnent, des milliers sont frustrés. Pendant ce temps là, l'industrie musicale continue de se casser la gueule. On marche sur la tête.

Autre exemple : Fat Cat Records et les Twilight Sad. Après Last January à la fin de l'année dernière, c'est au tour de I Could Give You All That You Don't Want de passer par la case single de leur dernier album en date, très réussi, 'Nobody Wants To Be Here and Nobody Wants To Leave'. Un disque qui sera produit en 45-tours picture disque (à l'artwork très classe une nouvelle fois), mais qui ne sera disponible que... sur leur tournée américaine. Ni sur le site de Fat Cat, ni en magasin. Non, uniquement au merch de leurs concerts américains. Pour ceux qui ne vivent pas aux Etats-Unis ou ne pourront se rendre sur la tournée, il faudra se contenter de la froide version digitale.

Bref, une stratégie un brin stupide, d'autant plus que ces deux titres méritent plus d'une écoute. Premièrement parce que I Could Give You All That You Don't Want est une des meilleures chansons de leur dernier album en date. Et parce que The Airport, face-b inédite, est dans son genre une belle balade électrique et mélancolique. Une chanson qui aurait presque méritée de finir sur l'album dont elle a été exclue. Et que j'aurais bien écouté autre part que sur mon ordinateur. Mais que voulez-vous ma bonne dame, quand on fait n'importe quoi, autant y aller à fond.

Album : I Could Give You All That You Don't Want
Année : 2015
Label : Fat Cat

Acheter

En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

The Airport, face-b de ce single des Twilight Sad, est également en écoute ci-dessous :



I Could Give You All That You Don't Want, face-A et single officiel, est quant à lui en écoute ci-dessous via son clip :


mercredi 4 mars 2015

[Track of The Day] The Sapphics - Sapphic Desire

Après les deux têtes pensantes de Mondrian via SNGPR, c'est au tour de deux membres de Nine o'Nine d'ouvrir leurs horizons après leur 'Back to Basics Ep' (écoute et achat ici) ; et de monter un projet parallèle, The Sapphics, quintet dans lequel on retrouve Guillaume (à la basse mais aussi aux chœurs) et Clément (au chant). Pour un groupe une nouvelle fois 100% limougeaud !

Ici, pas de pop alambiquée et bien ouvragée chère à ses pages, mais du rock à mi-chemin entre le garage et le punk, aux morceaux courts (moins de 3 mns chacun) et au déferlement de guitares.

J'm'en foutiste et particulièrement DIY, les deux premières chansons de The Sapphics (sorties à la toute fin de 2014) font du bien par où elles passent. Notamment Sapphic Desire et ses chœurs foutraques, qui a le bon goût de rester dans la tête.

Et vu que ces jeunes gens font bien tout comme il faut, ces deux premières chansons de The Sapphics sont à télécharger gratuitement et légalement sur le bandcamp du groupe.

Quant à la suite du programme pour les Sapphics, elle passe par la sortie prochaine de deux Ep : 'Camel Toes Ep' et 'Late Comes Ep'. Mais on y reviendra. Riot !

Album : Sapphic Desire Single
Année : 2014
Label : -


Télécharger gratuitement


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.


Sapphic Desire de The Sapphics est également en écoute sur le lien ci-dessous :


Stay High, Get Loaded est quant à elle à écouter ci-dessous :

mardi 3 mars 2015

[Track of The Day] Autour de Lucie - Détache

Séparé en 2004, reformé en 2012, revenu dans nos oreilles en 2013 (le 2 titres 'Ta Lumière Particulière Ep'), Autour de Lucie sait prendre son temps.

Le groupe mené par Valérie Leulliot, célèbre pour son album pour son album 'Faux Mouvement' duquel est extrait son tube Je Reviens, et auquel il serait bien trop facile de les résumer, semble avoir enfin de la suite dans les idées.

Détache est donc le premier extrait d'un nouvel album à venir (ou que l'on espère), et à propos duquel il est assez difficile d'avoir des informations. Quoiqu'il en soit, Détache s'impose assez rapidement comme un tube en puissance, punchy, pop et légèrement électronique, loin des titres ouvragés qui ont fait leur renommée, mais avec toujours cette voix pleine de douceur de Valérie Leulliot qui vient surfer sur une mélodie efficace. Clairement, en tout cas pour l'auteur de ces lignes, une des premières chansons marquantes de 2015

Album : Détache Single
Année : 2015
Label : PBOX Music

Acheter


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

Détache, nouveau single d'Autour de Lucie, est également en écoute ci-dessous via son clip. Un clip des plus réussis, en photomontage :


lundi 2 mars 2015

[Track of The Day] Death Cab For Cutie - No Room in Frame

Après deux albums plutôt ratés ('Codes and Keys' mais surtout 'Narrow Stairs'), les Death Cab For Cutie vont ils enfin remettre la belle machine à mélodies en route ? Dix ans pile après leur meilleur album à ce jour ('Plans'), il serait en effet temps.

Les deux premiers extraits de 'Kintsugi' laisse présager ou au moins entrevoir de belles ambitions. Notamment No Room in Frame, dernier single dévoilé il y a quelques jours. Rien de révolutionnaire ici mais du Death Cab For Cutie pur jus, avec une mélodie principale accrocheuse derrière laquelle viennent s'agréger d'autres mélodies tout aussi bien pensées.

Et puis il y a le chant de Ben Gibbard, que j'aime toujours autant, que ce soit sa voix ou sa façon de chanter.

Certes, deux titres c'est peu, et il faudra voir sur la longueur d'un album. Mais on a vu pire teaser. Réponse le 30 mars prochain.

Album : Kintsugi
Année : 2015
Label : Atlantic Records

Acheter


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

No Room in Frame, second extrait de 'Kintsugi' de Death Cab For Cutie, est également en écoute sur le soundcloud ci-dessous.




Premier single extrait de 'Kintsugi', Black Sun, derrière une passivité de façade, est plutôt réussie dans son genre également :



Black Sun a également droit à son clip :

vendredi 27 février 2015

[Track of The Day] Sharon Van Etten - I Don't Want to Let You Down

La belle Sharon Van Etten aura eu du mal à me séduire avec 'Are We There' l'an passé, suite attendue du pourtant très bon 'Tramp' en 2012. A quelques belles exceptions près (Afraid of Nothing notamment), je trouvais que l'ensemble tournait un peu à vide.

Encensé pour autant un peu partout ailleurs qu'ici, l'américaine revient avec I Don't Want to Let You Down, nouveau single mélancolique plus inspiré. On sent qu'elle a retrouvé l'inspiration et la patte qui avait fait de 'Tramp' un si bel album.

Certains (moi le premier) y trouveront quelques passages mélodiques rappelant le Désir Désir de Laurent Voulzy et Véronique Jeannot. Mais vu que j'aime cette chanson, je ne vais pas renier mon plaisir. En tout cas, Sharon Van Etten démarre 2015 bien mieux qu'elle n'avait traversé 2014, c'est déjà ça.


Album : I Don't Want to Let You Down
Année : 2015
Label : Jagjaguwar

Acheter


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

I Don't Want to Let You Down, nouveau single de Sharon Van Etten, est également en écoute ci-dessous :