lundi 25 octobre 2021

[Track of The Day] Tropical Fuck Storm - New Romeo Agent

Découvert au moment des bilans annuels de 2018, le quatuor venu de Melbourne Tropical Fuck Storm n'en finit plus d'être prolixe avec 'Deep States', troisième album en quatre ans - et il y a fort à parier que sans la pandémie, ce post aurait vu le jour l'an passé. 
 
Un disque aussi nerveux que noisy, torturé que bruyant. Parmi ces guitares qui fuzzent et se confrontent sous les yeux complices d'une basse et d'une rythmique particulièrement envoûtantes, on trouve cependant New Romeo Agent (en écoute aujourd'hui), sorte de balade concassée, lumineuse et franchement irrésistible, qui tranche avec le reste de 'Deep States' ou qui, disons, lui fait faire un pas de côté de près de cinq minutes. Une respiration dans un disque vraiment réussi et, si ce n'est exigeant, au moins furieux.

Album : Deep States
Année : 2021
Label : Joyful Noise Recordings

Acheter

En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, New Romeo Agent de Tropical Fuck Storm est également en écoute ci-dessous :

Autre chanson réussie de 'Deep States' de Tropical Fuck Storm, voilà Legal Ghost :

Le clip de New Romeo Agent de Tropical Fuck Storm :

jeudi 21 octobre 2021

[Track of The Day] A Place To Bury Strangers - Playing The Part

L'intro de Playing The Part est surprenante. Car aux premières mesures, on ne croirait pas qu'on a affaire à une chanson d'A Place To Bury Strangers tant on s'attend plutôt à entendre débouler la voix de Kazu. Car oui, Playing The Part semble avoir été écrite à partir d'un canevas de Blonde Redhead. Si la suite de la chanson voit les choses rentrer dans l'ordre, il n'en reste pas moins que l'ombre des auteurs de 'Melody Of Certain Damaged Lemons' flotte tout du long.

Placée idéalement au milieu de 'Hologram Ep', la dernière sortie en date d'A Place to Bury Strangers, Playing The Part est presque une sorte de respiration dans un disque qui ne manque pas de shoegaze, de noise et de disto. Un disque une nouvelle fois très réussi et qui confirme que si les new-yorkais ont perdu de leur jusqu'au boutisme des débuts, s'ils ont mis un peu de pop dans leur moteur, leur intransigeance et leur talent restent intacts.

Album : Hologram EP
Année : 2021
Label : DedStrange

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, Playing The Part de A Place To Bury Strangers est également en écoute ci-dessous :

Le clip de Playing The Part d'A Place to Bury Strangers :

mardi 19 octobre 2021

[Track of The Day] Marissa Paternoster - White Dove

Un soir de mars 2019, j'avais trainé mes guêtres au Sonic pour voir sur la petite scène de la péniche les américains de Screaming Females, trio originaire du New Brunswick dont l'écoute du dernier album (alors et toujours) en date 'All At Once' m'avait renversé - avec retard - quelques jours plus tôt. Ce soir là, j'avais pris en pleine face la fougue et la générosité de Marissa Paternoster, chanteuse et guitariste du groupe. Petit bout de femme à l'énergie incroyable qui m'avait tourneboulé, au point de lui dire, en fin de concert dans un anglais baragouiné et un brin pâteux « you are my new heroine » qu'elle n'avait pas semblé comprendre.

Trois ans plus tard, les Screaming Females sont au point mort et avec rien dans le radar. Mais Marissa Paternoster n'est pas en reste elle avec un Ep de son projet parallèle Noun. Et surtout la sortie de son premier album solo 'Peace Meter', toujours chez Don Giovanni Records. Un disque annoncé (et qui s'ouvrira) par White Dove, une belle mélopée électrique, un rien lugubre et qui prend une sacrée ampleur tout du long, où Marissa Paternoster enchante son monde avec une voix calme et posée, comme elle le fait lorsqu'elle est furieuse et en train de maltraiter sa guitare. Prometteur en tout cas. En espérant que, malgré sa date de sortie (3 décembre), ce disque puisse arriver à exister en pleine période de bilans de fin d'année.

Album : Peace Meter
Année : 2021
Label : Don Giovanni Records

Acheter

En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, White Dove de Marissa Paternoster est également en écoute ci-dessous :

Le clip de White Dove de Marissa Paternoster :

lundi 18 octobre 2021

[Track of The Day] Kate Davis - I’ll Do Anything But Break Dance for Ya, Darling (Daniel Johnston cover)

Reprendre Daniel Johnston en s'éloignant du lo-fi des compositions originales, est-ce une bonne idée ? Kate Davis le pense, elle qui a sorti en tout début d'année 'Strange Boy', un album qui la voit reprendre l'entièreté de 'Retired Boxer', un disque de Johnston sorti en 1984 sur lequel on trouve sa chanson la plus fameuse, True Love Will Find You in the End - dans sa version initiale, bien plus cabossée que celle, plus connue, parue sur '1990'.

Si 'Retired Boxer' comptait neuf chansons, 'Strange Boy' lui en compte le double. Ici, chaque titre est précédé d'un court interlude vocal où des amis de Kate Davis racontent leur Daniel Johnston à eux. Neuf plages pas forcément passionnantes mais qui sont ce qui se rapproche finalement le plus (tout est relatif) de l'album original.

Car musicalement, les neuf reprises de Kate Davis n'ont pas grand chose à voir avec les morceaux de 1984. Ici, tout est plus clair, plus orchestré, plus ample, plus produit. Plus « propre » en somme. Un peu comme si l'américaine avait passé les chansons de Daniel Johnston dans une sorte de lessiveuse Grandaddy.
Toutefois, s'il manque un peu d'âme à l'ensemble, l'exercice n'est pas vain et plutôt réussi ; et les reprises de I’ll Do Anything But Break Dance for Ya, Darling (en écoute aujourd'hui) et évidemment True Love Will Find You in the End, valent largement le détour.

Et on en revient donc à la question initiale : reprendre Daniel Johnston en s'émancipant du lo-fi inhérent à ses premières productions a-t-il du sens ? Oui, cent fois oui. Pour mieux montrer à quel point le résumer à « légende du lo-fi » est réducteur tant il était avant tout un compositeur génial, dont les chansons, qu'elles soient jouées nues ou habillées, étaient avant tout de grandes chansons.

Album : Strange Boy
Année : 2021
Label : Solitaire Recordings Inc.

Acheter

En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, la reprise de I’ll Do Anything But Break Dance for Ya, Darling de Daniel Johnston par Kate Davis est également en écoute ci-dessous :

Difficile de ne pas également proposer la reprise de True Love Will Find You in the End, le « tube » de Daniel Johnston que Kate Davis s'approprie joliment :

vendredi 15 octobre 2021

[Track of The Day] Bestfriend - Hannah in the City

Belle découverte que le duo canadien Bestfriend. Un groupe composé de Stacy Kim et Kaelan Geoffrey qui, après quelques singles enregistrés à distance (chacun sur sa côte, chacun son océan) et disséminés ici et là depuis l'an passé, a décidé d'en compiler une bonne partie sur un premier Ep 'Places I've Lived'.

Un disque particulièrement réussi de bedroom pop synthétique, touchante et nostalgique. Du genre qui fait penser à la rencontre entre les méconnus - et pourtant si délicieux - A Weather et The Postal Service (tiens, deux duos là aussi). Si on se félicitera de la grande qualité de l'ensemble et de chansons comme You Want Everyone To Love You ou Does It Matter?, on retiendra avant tout Good To See You, sublime point final qui voit dans sa deuxième partie, et sans crier gare, débarquer des choeurs vibrants de nombre de leurs amis ; et Hannah In The City (en écoute aujourd'hui), chanson joliment énergique autant que désabusée sur un amour voué à ne jamais être vécu.

Un duo à suivre donc. En espérant que leur futur Ep, qui pourrait s'intituler 'Places I've Left' et sortir prochainement, soit du niveau de ce 'Places I've Left', parfaitement troussé.

Album : Places I've Lived Ep
Année : 2021
Label : -

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, Hannah in the City de Bestfriend est également en écoute ci-dessous :
 
 
Autre chanson très réussie de Bestfriend, voilà Good To See You, chanson qui clôt magnifiquement 'Places I've Lived Ep' :

 

Le clip/paroles de Hannah in the City de Bestfriend :