jeudi 12 décembre 2019

[Track of The Day] The Harmaleighs - Sorry, I'm Busy

Tout en rondeur, voilà The Harmaleighs, duo de Nashville composé de Kaylee Jasperson et Haley Grant, bien loin de l'image d’Épinal qu'on peut avoir de cette ville américaine, considérée comme le berceau de la musique country.

De la country absente dans 'She Won't Make Sense' deuxième album de The Harmaleighs. Un disque essentiellement basé sur les problèmes d'anxiété et de panique qui habitent l'esprit de Kaylee Jasperson (Sorry, I'm Busy, en écoute aujourd'hui, l'exprime bien. La présentation de l'album par la même l'est aussi : « This record is a journey through my mind during a time of instability. It’s the story of recognizing the importance of my mental health, my attempt at “fixing” myself, and ultimately realizing that this isn’t something that just gets “fixed” »). 

Tout ceci est raconté sur des mélodies pop, toutes en rondeur, que The Harmaleighs sait rendre parfois nerveuses, s'autorisant une plongée dans des sonorités sixties (Don't Panic), conviant au studio un soupçon de guitares Harrisonienne (Anthem For The Weak) ou un peu de la voix d'Alanis Morissette. Joli et torturé.

Album : She Won't Make Sense
Année : 2019
Label : Nettwerk


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc) dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc), Sorry, I'm Busy de The Harmaleighs est également en écoute ci-dessous :


Autre chanson extraite de 'She Won't Make Sense' de The Harmaleighs, voilà Anthem For The Weak et ses guitares à la George Harrison :


Le clip de Sorry, I'm Busy de The Harmaleighs :


vendredi 6 décembre 2019

[Track of The Day] Vintage Crop - Guarantees

Alors qu'on essaie de nous faire croire depuis des années que « le travail c'est la vie et l'épanouissement personnel » pour mieux nous inciter à travailler toujours plus et à nous satisfaire de nos conditions sans trop l'ouvrir, saluons donc le dernier Ep (qui a bientôt un an) des australiens de Vintage Crop, 'Company Man Ep', pour se foutre allégrement de ce soit disant absolu (surtout celui de se retrouver assis à un bureau) qu'on veut faire entrer dans nos têtes et prouver par a+b et pas mal d'humour à quel point on serait sans doute plus heureux sans travail. Le disque anti-LinkedIn en quelque-sorte. Que demander de plus ?

Une découverte que je dois à Guilhem Denis qui vient de se lancer dans un calendrier de l'avant spécial Australie :

 
Un listing quotidien dans lequel on peut d'ores et déjà trouver Vintage Crop donc, mais aussi les formidables The Stroppies. Ok, ça manque de chocolat. Mais pas de saveurs.

Album : Company Man Ep
Année : 2019
Label : ANTI FADE records / Drunken Sailor Records


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc) dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc), Guarantees de Vintage Crop est également en écoute ci-dessous :


Autre chanson de 'Company Man Ep' de Vintage Crop, voilà Stock Options :


jeudi 5 décembre 2019

[Track of The Day] The Briefs - She's The Rat

En ce jour de grève, peut-être pas générale mais tout au moins conséquente (et en tout cas annoncée comme telle), mettons donc une nouvelle fois un peu de punk dans nos oreilles avec le nouvel album de The Briefs, le premier en 15 ans.

Un groupe de Seattle, dont le disque des retrouvailles s'appelle 'Platinum Rats', compte 12 chansons et seulement 29 minutes au compteur. Et autant vous dire que le quatuor ne fait pas dans le langoureux mais a plutôt le pied bien appuyé sur l'accélérateur, ne ralentit jamais le tempo (les chansons s'enchainent même avec un imperceptible temps mort) et balance du riff à qui mieux mieux, sans oublier les mélodies (She's The Rat, en écoute aujourd'hui, Kid Laugh at You).

Album : Platinum Rats
Année : 2019
Label : Burger Records


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc) dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc), She's The Rat de The Briefs est également en écoute ci-dessous :



Autre chanson de 'Platinum Rats' de The Briefs, Dumb City est également en écoute ci-dessous :


mercredi 4 décembre 2019

[Track of The Day] The Chats - Pub Feed

Alors évidemment, ils sont passés à Lyon il y a quelques dimanches de ça. Évidemment, je n'y suis pas allé. Par flemme sans doute. Par dimanche surtout. Et en plus c'était gratuit. Mais je n'y étais pas.

Et c'est tout de même dommage parce que le punk-rock de ce trio australien n'invente rien mais le fait bien. Et leur single de mai dernier, Pub Feed, est une belle ode sincère à la « bouffe » que l'on sert dans les pubs, entre frites, viande saignante, bâtonnets de poulet, gras et sel, le tout saupoudré de ketchup, de moutarde et de pintes de bières : « All I want and all I need, all I crave is a good pub feed ».

Album : Pub Feed 7"
Année : 2019
Label : Bargain Bin Records


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc) dans la colonne de gauche du blog


En plus des playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc), Pub Feed de The Chats est également en écoute ci-dessous :



Le clip de Pub Feed de The Chats :


lundi 2 décembre 2019

[Track of The Day] Jeffrey Lewis & The Voltage - LPs

Jeffrey Lewis en solo. Puis Jeffrey Lewis avec son frère Jack et Anders Griffen, Jeffrey Lewis & The Junkyard, Jeffrey Lewis & Los Bolts, Jeffrey Lewis & The Deposit Returners, maintenant Jeffrey Lewis & The Voltage : l’américain a décidément le chic pour faire tourner son backing band. Mais toujours continuer à faire ce qu’il aime.

Nouvel album pour l’anti-folkeux, 'Bad Wiring' n’est pas un disque très optimiste, tant Jeffrey Lewis y étale ses doutes, ses questionnements, son ennui voire une dépression latente (pas pour rien qu’une des chansons s’appelle Depression! Despair!) ; le tout sur quelques balades folk certes, mais surtout beaucoup de titres enlevés folk-rock ou lorgnant vers un certain (post) punk, qu’il habille de son débit toujours si rapide.

Plus que jamais conteur, tant il raconte des moments de vie, il en profite également pour composer LPs, longue chanson drôle et presque naïve sur son amour des vinyles (« And that's how I caught the disease I caught the disease for LPs »), son besoin de farfouiller dans les bacs à soldes à l’époque où le vinyle ne valait plus rien, de se désespérer du retour en flamme de ce format à des prix délirants avant de se lancer dans une collection de cds qui eux, ne valent plus rien désormais. Une chanson réussie et qui, forcément, parlera à beaucoup (et notamment à l'auteur de ces lignes).

NB : Pour en savoir plus sur ce bon nouvel album de Jeffrey Lewis, la chronique de Louder Than War est à lire.

Album : Bad Wiring
Année : 2019
Label : Don Giovanni Records


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc) dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et SoundsGood (Apple Music, Qobuz, etc), LPs de Jeffrey Lewis & The Voltage est également en écoute ci-dessous :



Autre chanson tirée de 'Bad Wiring' de Jeffrey Lewis & The Voltage, voilà Depression! Despair! :



Le clip de LPs de Jeffrey Lewis & The Voltage est disponible ci-dessous :