mardi 6 décembre 2022

[Track of The Day] Danielson & Sufjan Stevens - Worried Shoes (Daniel Johnston cover)

Toujours à l'affût de la moindre nouvelle de Sufjan Stevens, j'en étais venu à croire que la toute dernière chanson à avoir fait son apparition le concernant était une nouveauté. Que nenni mes bons amis. Car contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette reprise du Worried Shoes de Daniel Johnston par Danielson et Sufjan Stevens date de 2006. Elle avait été composée pour la compilation 'I Killed The Monster (21 Artists Performing The Songs Of Daniel Johnston)' publiée sur le label new-yorkais Second Shimmy. Dernière tout ça, Kramer, un compositeur, musicien et producteur américain, notamment connu pour avoir produit les deux premiers albums de Low, des disques de Galaxie 500, d'Half Japanese... et '1990' et 'Artistic Vice' de Daniel Johnston au tournant des années 90.

Dix-sept plus tard - et un peu moins de quatre après le décès de Daniel Johnston-, Kramer a remasterisé les vingt-et-une chansons de cette compilation et va la republier en partie (ses onze reprises préférées seront pressées sur vinyle pour la première fois) et dans sa totalité (en digital et en K7), le tout orné d'une nouvelle pochette.

Pour le moment, seulement la reprise de Worried Shoes a filtré. Et ce sont Danielson et Sufjan Stevens qui il y a dix-sept ans s'y étaient donc collés. Totalement disparue des Internet depuis des années, il faut bien avouer que le résultat est exaltant. S'éloignant - évidemment - du côté lo-fi à l'extrême de la chanson originale et si chevillé aux chansons de Daniel Johnston, la réduisant quasiment de moitié, les deux compères d'alors (Danielson était notamment à la production de 'Seven Swans', le reste de la Danielson Famile jouait sur le disque) sortent là une version ample, très travaillée et très touchante. Une superbe version qui prouve à quel point Daniel Johnston était un sacré compositeur.

Album :  I KILLED THE MONSTER - The Songs of Daniel Johnston
Année :
2006 / 2023

Label :
Shimmy-Disc

Acheter

En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, la reprise du Worried Shoes de Daniel Johnston par Danielson et Sufjan Stevens est également en écoute ci-dessous :

Le clip de la reprise de Worried Shoes de Daniel Johnston par Danielson et Sufjan Stevens : 

Pour finir, remettons nous donc la version originale de Worried Shoes, chantée par Daniel Johnston :

lundi 5 décembre 2022

[Track of The Day] Bill Callahan - Naked Souls

De toutes les très belles chansons qui constituent 'YTI​⅃​A​Ǝ​Я' le nouvel album de Bill Callahan, j'aurais pu évoquer le superbe Coyotes, la beauté de sa mélodie, de sa poésie. J'aurais pu aussi parler de Natural Information et son côté country. Ou encore de Bowevil, si habité. Mais à choisir, évoquons plutôt Naked Souls, le morceau le plus fameux de ce nouveau disque de l'ex-Smog.

Une chanson qui démarre par quelques notes de guitare, quelques cymbales caressées, un piano délicat et enfin la voix de Bill Callahan. La mélodie déroule sa beauté, le chant - parfois proche du parlé - est léger, délicieux. Petit à petit, la présence mélodique se fait plus prégnante, les notes sont plus appuyées, l'ambiance se tend. Et puis quasiment au milieu du morceau, des cuivres majestueux déclenchent les hostilités, la voix de Callahan n'est plus seule, et tout part dans une maelstrom indomptable, comme un bateau ivre, avec une trompette qui semble jouer sa vie, une guitare électrique qui n'en finit plus de riffer, un piano qui ne cesse d'être martelé. Une sorte de bœuf géant absolument irrésistible. Immense chanson.

Album : YTI​⅃​A​Ǝ​Я
Année : 2022
Label : Drag City

Acheter

En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, Naked Souls de Bill Callahan est également en écoute ci-dessous :
 

Autre très belle chanson extraite de 'YTI⅃AƎЯ' de Bill Callahan, voilà Coyotes :

vendredi 2 décembre 2022

[Track of The Day] Holiday Ghosts - B. Truck

Découvert il y a quelques mois de cela grâce à leur réussi 'Credit Note Ep' sorti au début de l'été, voilà Holiday Ghosts, quatuor originaire de Falmouth, ville située tout au bout du sud-ouest de l'Angleterre. Un groupe déjà auteur de trois albums (le précédent date de l'an passé) et qui aime l'indie-rock, l'indie-pop, les guitares et qui a le bon goût d'être signé chez Fat Cat Records, label ô combien précieux mais que je n'ai pas vraiment croisé depuis longtemps.

Mais Holiday Ghosts c'est surtout un groupe auteur tout récemment d'un nouveau single nommé B. Truck. Une chanson totalement épatante et qui a une vibe toute Parquet Courts. De la guitare, toujours de la guitare, encore de la guitare. Plutôt très addictif. Et assurément un groupe à suivre.

Album : -
Année : 2022
Label : Fat Cat Records

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, B. Truck d'Holiday Ghosts est également en écoute ci-dessous :
 

Le clip de B. Truck d'Holiday Ghosts : 

jeudi 1 décembre 2022

The Mountain Goats - Bleed Out [Merge Records]

Pendant les semaines de confinement qui ont touchées une très grande partie de la planète, vous et moi avons passé nos journées enfermés à écouter de la musique, à faire du pain, à regarder des séries, lire des bouquins, à réapprendre à glander pour mieux confirmer que le travail n'était vraiment pas une fin en soi. Les artistes eux ont enchainé les Facebook live, les concerts sur leurs balcons, ont enregistré des disques de confinement et... ont fait comme nous au final.

Général en chef des aimés The Mountain Goats, John Darnielle lui s'est plongé dans le cinéma. Surtout dans le cinéma d'action, qu'il a consommé en grande quantité. En très grande quantité même à le croire. Des films aussi bien des années 60 que des années 80 qui lui ont donné envie d'écrire un album sur ces fameux action-movie si chevillés au corps de la culture américaine.

Mais plutôt que de centrer ses histoires (il y en a douze) autour du héros qui dézingue les méchants et sauve la veuve et l'orphelin, Darnielle a préféré s'attacher aux anti-héros. Aux méchants en tous genres, de ceux qui crient vengeance et font couler le sang, de ceux plus taiseux qui se tapissent dans l'ombre pour réaliser leurs méfaits ou des nobody mis dans d'inextricables situations à devoir choisir entre deux solutions tout aussi affreuses l'une que l'autre.

Plongeant aussi bien dans l'action-movie classique que film de mafieux, faisant quelques références évidentes (une chanson est nommé First Blood, titre original du film 'Rambo') ou évoquant de vrais psychopathes (Make You Suffer), il est ici question autant de menaces que de casses, autant d'otages à la merci d'un flingue que de fuites en voitures. Avec à chaque fois, en toile de fond, le mot vengeance écrit en lettres de sang.
Des histoires pas avares de paroles bien senties (un exemple parmi tant d'autres, que John Darnielle considère même comme une de ses toutes meilleurs : « We may run out of bullets, we're never going to run out of hostages », sur Hostages), qui ont pour base les clichés du genre et que Darnielle et ses Mountain Goats font vivre par de sacrés élans rock très maitrisés et efficaces (Training Montage ou Wage Wars Get Rich Die Handsome, deux bons tubes à mettre en tête de gondole, Need More Bandages), de la pop joliment troussée (Bones Don't Rust, Incandescent Ruins, Extraction Point et son cuivre langoureux) et de la balade belle à pleurer (Bleed Out, superbe chanson sur l'inéluctabilité de la mort, et qui clôt l'album du même nom).

C'est tout cet ensemble qui fait que 'Bleed Out' se révèle vite être un concept album de haute tenue, sans doute un des meilleurs albums de The Mountain Goats, et surtout un de ses plus immédiats. Décidément, l'âge n'a pas de prise sur le talent, l'écriture et l'imagination de John Darnielle (Sortie : 19 août 2022)

Plus :
'Bleed Out' de The Mountain Goats est en écoute sur leur page bandcamp
'Bleed Out' de The Mountain Goats est à l'achat sur leur page bandcamp
'Bleed Out' de The Mountain Goats est disponible également ici
'Bleed Out' de The Mountain Goats est notamment en écoute sur Deezer et Spotify

Trois chansons de 'Bleed Out' de The Mountain Goats en écoute aujourd'hui. Training Montage, ouverture de l'album à l'efficacité immédiate (en écoute également dans les playlists Spotify, Deezer et Youtube). Puis Hostages et l'histoire d'une prise d'otages. Et enfin le sublime Bleed Out :

Trois clips et/ou vidéos tirés de 'Bleed Out' de The Mountain Goats : Training Montage, Wage Wars Get Rich Die Handsome et Make You Suffer :

mercredi 30 novembre 2022

[Track of The Day] Disq - Prize Contest Life

Éloignés des spotlights et radars de la scène indie actuelle, les Disq méritent sans doute mieux que leur - relatif - anonymat du moment. Après un premier album 'Collector' en 2020 qui ne manquait pas de qualité (et dont on pourra imaginer que le COVID a cassé la trajectoire), le quintet du Wisconsin est de retour en cet automne humide avec 'Desperately Imagining Someplace Quiet'. Un disque qui oscille entre chansons pop (If Only), légèreté mélodique (The Curtain) et hymnes rock réjouissants, dont la recette a été pour beaucoup trouvée dans les années 90, autant au début ((With Respect To) Loyal Serfs, The Hardest Part) qu'à la fin (Meant To Be, This Time).

Des douze morceaux présents ici, si on retiendra l'évident tube en puissance qu'est The Hardest Part, on jettera son dévolu sur Prize Contest Life, qui résume bien l'univers de 'Desperately Imagining Someplace Quiet' : une ouverture très nerveuse, avant que la pop ne reprenne ses droits avec une mélodie mélancolique imparable, tel un soleil qui trouerait des nuages amoncelés au-dessus de nos têtes, avant que la foudre et la tempête ne s'abattent à nouveau. Grande chanson pour un vrai bon Disq.

Album : Desperately Imagining Someplace Quiet
Année : 2022
Label : Saddle-Creek

Acheter

En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, Prize Contest Life de Disq est également en écoute ci-dessous :

Autre chanson très réussie de 'Desperately Imagining Someplace Quiet' de Disq, voilà The Hardest Part

Le clip du tube de 'Desperately Imagining Someplace Quiet' de Disq, The Hardest Part :