lundi 10 juin 2024

[Track of The Day] Laughing - Garden Path

Alors oui, le nom du groupe du jour sied mal à la gueule de bois post soirée désastreuse d'hier soir. Mais que voulez-vous, leur dernière chanson en date est une très belle découverte.

Laissez-moi donc vous présenter Laughing, un quatuor canadien où tous ont voix au chapitre en ce qui concerne le chant (et cela s'entend) et où ils sont trois à jouer aussi bien de la basse que de la guitare (et cela s'entend) - le quatrième s'occupant de la batterie. Originaires comme Corridor de Montréal, les Laughing semblent cependant plus anglophones que leurs homologues de Sub Pop (même si un des membres répond au nom de André Charles Thériault), comme le laissent penser les trois singles extraits - à ce jour - de 'Because It's True', leur premier album à venir à la fin du mois. Et notamment le tout dernier en date, Garden Path (en écoute aujourd'hui), superbe morceau qui déborde de mélancolie et de guitares qui fuzzent à tout va. Et qui fait donc du bien à l'âme, largement abîmée depuis hier soir.

Album : Because It's True
Année : 2024
Label : Celluloid Lunch / Meritorio Records

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, Garden Path de Laughing est également en écoute ci-dessous :

Le clip de Garden Path, troisième extrait de 'Because It's True', premier album à venir de Laughing :

jeudi 6 juin 2024

[Track of The Day] Bar Italia - The Only Conscious Being In The Universe

Plus de six mois sans nouvelle, c'est vrai que ça commençait à faire beaucoup pour Bar Italia, eux qui ont publié l'an passé deux albums : un chef d'oeuvre ('Tracey Denim') et un second, tout à fait excellent ('The Twits') et qu'on a sans doute un peu trop délaissé à cause de la classe de son devancier, alors qu'il est d'une qualité là aussi assez dingue.

Alors sans crier gare et sans doute pour faire patienter son monde avant un nouvel album très attendu, le trio anglais vient de dévoiler 'The Tw*ts', un Ep de quatre morceaux. Au générique, trois inédits composés à l'époque de 'The Twits' et qui furent tous envisagés un temps comme face-B de Sounds Like You Had To Be There, un des singles de l'album - qui clôt d'ailleurs cet Ep.

Trois chansons, dans un style - désormais - tout Bar Italia (ce côté Blonde Redhead, ces très belles lignes de guitare, de basse et cette batterie pleine de majesté) qui font montre d'une vraie maîtrise et d'un talent de composition certain. Comme sur The Only Conscious Being In The Universe (en écoute aujourd'hui), le morceau qui ouvre 'The Tw*ts Ep' et qui n'aurait pas dépareillé au côté de ses prédécesseurs. Décidément, Bar Italia a un truc en plus. Quelque-chose que les autres n'ont pas.

Album : The Tw*ts Ep
Année : 2024
Label : Matador Records

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, The Only Conscious Being In The Universe de Bar Italia est également en écoute ci-dessous :

mercredi 5 juin 2024

[Track of The Day] Corridor - Mourir Demain

Parce que cette semaine est longue comme un jour sans pain. Parce que les vacances semblent toujours aussi loin alors qu'elles se rapprochent jour après jour. Parce que l'épuisement forcené du moment se conjugue avec des acouphènes qui ne cessent de prendre de l'ampleur, la faute à quelques concerts dernièrement bien trop bruyants sans - évidemment - de protection auditive; et que tout ceci ne me rassure pas des masses pour les mois à venir.

Parce que toutes ces raisons, écoutons donc la chanson maîtresse de 'Mimi', le très beau dernier album des québécois de Corridor. Un morceau entre feu et glace, plein de superbes guitares et d'un chant comme choral qui s'appelle Mourir Demain. Dont la mélodie fait du bien. En espérant que ça soit tout de même le plus tard possible.

Album : Mimi
Année : 2024
Label : Sub Pop

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, Mourir Demain de Corridor est également en écoute ci-dessous :

Autre chanson réussie de 'Mimi' de Corridor, voilà Jump Cut

Le clip de Mourir Demain de Corridor :

lundi 3 juin 2024

[Track of The Day] Jess Ribeiro - The Trees and Me

Il y a quelques semaines de cela, l'australienne Jess Riberio était venue ouvrir la soirée pour les américains de Widowspeak au Sonic. Elle venait tout juste de publier 'Summer of Love', son quatrième album (le premier en cinq ans), dont elle avait déroulé les chansons, seule, à la guitare, devant un public bien peu concerné - vous savez celui qui dans ces moments là se croit toujours obligé de discuter en hurlant le plus fort possible. Forcément, le set très linéaire n'avait pas été renversant ni mémorable mais l'australienne s'en était plutôt bien sortie vu le contexte.

Pourtant, ce serait une erreur de s'arrêter à cette prestation compliquée. Car l'ancienne choriste de Nick Cave sur la tournée 'Push The Sky Away' et 'Summer of Love' valent bien mieux que ça. Un disque folk dans l'esprit mais qui, avec ses batterie (Jim White de Dirty Three est à la manœuvre, excusez du peu), basse, clavier, saxophone et autres percussions, ne se résume pas à une Jess Ribeiro enchainant les morceaux, seule à la guitare. 

Né dans la douleur (les deux dernières années de l'australienne n'ont pas été simples), enregistré avec nombre d'artistes, certes, mais pour la plupart à distance, porté par une excellente production, assez sombre, un rien étouffante parfois, et surtout la belle voix de Jess Ribeiro, presque discrète et qui semble ne vouloir chanter que pour nous, 'Summer of Love' fait partie de ces albums superbes et divinement mélancoliques où la vie n'est pas toujours belle ni évidente, mais dont les mélodies et les chansons le sont, elles. De toutes celles-ci, on relèvera le sublime The Trees and Me (en écoute aujourd'hui), son piano lugubre et enveloppant, et sa progression orchestrale qui, touche par touche, fait de cette chanson une beauté sidérante.

Album : Summer of Love
Année : 2024
Label : Poison City Records / Labelman

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, The Trees and Me de Jess Ribeiro est également en écoute ci-dessous :

Autre chanson très recommandée de 'Summer of Love' de Jess Ribeiro, voilà Everything Is Now :

Le clip de Summer of Love, la très belle chanson titre de ce nouvel album de Jess Ribeiro :

mercredi 29 mai 2024

[Track of The Day] Beth Gibbons - Reaching Out

Dans mon billet sur le dernier album de Chelsea Wolfe, j'évoquais le fait que cette semaine, j'avais rendez-vous avec deux immenses dames. Et après la gothique américaine ce mercredi, c'est avec l'anglaise Beth Gibbons que j'ai pris date, vendredi soir, jour où elle viendra présenter sur la scène de la Bourse du Travail son premier album solo, 'Lives Outgrown'. Premier album oui, car à ma grande surprise, son 'Out of Season' de 2002, co-écrit et enregistré avec Paul Webb, bassiste du Talk Talk de Mark Hollis, n'est pas considéré comme tel.

Il aura donc fallu du temps à Beth Gibbons pour enfin se mettre en selle et en scène seule, vingt-deux après 'Out of Season' et seize ans après 'Third', dernier album en date de Portishead, dont elle est l'éminente voix. Mais l'attente valait n'était pas veine tant ce disque est d'une grande beauté ; et qui a le bon goût de ne pas se dévoiler à la première écoute. Car si les orchestrations chiadées vous agrippent l'oreille immédiatement, si ces violons ivres vous renversent d'un coup d'un seul (sublime Burden of Life), si la voix de Beth Gibbons est caressante et d'une justesse évidente, il y a dans ce 'Lives Outgrown' un ensemble de petits détails qui restent à découvrir, qui se révèlent un à un (notamment l'épatant travail sur la rythmique), à la grâce d'une production très sûre de James Ford et Lee Harris (l'ancien batteur de... Talk Talk, décidément), qui met la voix et les compositions de l'anglaise dans une très belle lumière, un rien tamisée mais à l'effet irrémédiablement doucereux et faussement cotonneux.

Plus : Beth Gibbons était en concert ce lundi 27 mai à la Salle Pleyel, à Paris. Un live à découvrir et écouter sur le site de France Inter.

Edit : Review du concert de Beth Gibbons à la Bourse du Travail de Lyon le vendredi 31 mai 2024

Beth Gibbons était donc hier soir à la Bourse du Travail à Lyon. Salle pleine, public hétéroclite (mais pas très jeune) et à l’écoute de la reine. Pour profiter au maximum, j’avais essayé d’en savoir le moins possible sur son début de tournée, en zappant notamment tout ce qui avait été dit et écrit sur son concert à Pleyel quelques jours avant à Paris (les setlist, évidemment la diffusion du concert sur Inter, etc). Hé bien quelle claque. Mais quelle claque.
Un concert d’une beauté invraisemblable. Elle, réservée, concentrée sur son chant. Et le groupe autour d’elle, absolument merveilleux de justesse et de talent, tout à fait à son service. Tout 'Lives Outgrown' y est passé (quel disque), deux chansons de 'Out of Season' (et évidemment pas les plus laides : Mysteries et Tom The Model). Et en rappel Roads. On me dit dans l’oreillete que le concert diffusé par France Inter ne contient pas Roads car Beth Gibbons et son équipe ne trouvaient pas que la version était satisfaisante. Je ne sais pas ce qu’ils ont pensé de la version d’hier soir, mais ca a été l’apothéose pour moi. Le point de bascule qui fait passer un concert merveilleux en concert exceptionnel.

Au final, ma seule déception c’est de n’avoir payé que « 38.5€
». J’étais placé dans les balcons à droite de la scène et pour la première fois de ma vie, je regrette de ne pas avoir mis les 25€ supplémentaires pour me retrouver au premier rang et pouvoir l’admirer (et son groupe) encore plus.

Certains ergoteront que soixante-dix minutes, c’est court. Mais c’était si intense, si beau, si renversant, que c’était justement parfait. Quel concert. Quel moment. Dieu que les artistes rares sont si précieux.
 

Album : Lives Outgrown
Année : 2024
Label : Domino Records

Acheter


En écoute dans les playlists Spotify, Deezer, YouTube et dans la colonne de gauche du blog

En plus des playlists Spotify, Deezer et YouTube, Reaching Out de Beth Gibbons est également en écoute ci-dessous :
 

Autre chanson très (la plus ?) belle de 'Lives Outgrown' de Beth Gibbons, voilà Burden of Life :

 

Le clip de Reaching Out de Beth Gibbons :