mardi 8 avril 2008

Top 6 "Madeleine"

Pour ceux de ma génération, celle de la fin des années 70 au début des années 80, les années 90 ont été celles de notre adolescence. Celles de l'arrivée du grunge, celles où on entendait Nirvana, Rage Against The Machine, Green Day, Offspring ou Soundgarden à longueur de journée sur la bande FM, celles de Fun Radio et Skyrock qui se tiraient la bourre à coup d'émissions rock toutes plus passionnantes les unes que les autres (en tout cas, c'est ce qui reste dans mon souvenir).

Ces années là ont surtout été la découverte de la musique, les premiers coups de coeur et pleins de chansons qui sont liées à des évènements heureux ou malheureux qui rythmaient ma vie d'adolescents.

Il y a pleins de titres que j'écoutais à l'époque qu'aujourd'hui je réécoute en me disant "mon dieu mais qu'à tu fais mon bon -Twist-?". Mais comme on dit, il faut de tout pour se créer une culture et surtout ses goûts musicaux. Alors oui, dans un coin de ma chambre traînent ici et là quelques vieux cédés deux titres de dance music (bon allez, plus que un ou deux, j'avoue), quelques daubes incroyables dont je tairais volontairement le nom (non non, je ne dévoilerai rien).

Et puis il y a ces chansons, pas forcément formidable, limite blâmable en ces temps de recherche constante du bon goût mais qui me font toujours un petit effet et qui me rappelle énormément de souvenirs précis.

Alors oui, c'est un peu con, surtout à à peine 29 ans, de regarder dans le rétro une époque pas forcément si lointaine que cela. Mais quand même, j'ai voulu faire un top 6 "Madeleine", comme disait Proust. Et replonger le temps de six morceaux dans une époque pas forcément bénie mais loin d'être anodine.

Certes, certains des six titres qui suivent feront pousser des cris d'horreur à quelques uns, je n'en doute pas. Mais peut-être sur un ou deux morceaux, vous arriverez à trouver votre compte.
En tout cas, chacun dans leurs genres, ces chansons me rappellent des grands souvenirs de mon adolescence, de Mr Jones des Counting Crows et de la belle Cécilia dont j'étais secrètement amoureux au Cryin' d'Aerosmith qui aura rythmé mon été 1993 de la plus belle des manières.
Du live de Dire Straits au double effet kiss-cool: déception de ne pas avoir le droit d'y aller alors que "mince maman, j'ai quand même 13 ans et puis c'est pas grave si on est lundi" puis envie de meurtre le lendemain matin quand j'ai vu débarquer les trois quart de mes camarades - qui avaient eu le droit, eux - avec le pull de cette tournée 'On The Night'.
Du I Got 5 On It des Luniz et de ces après-midi débiles passées chez mon voisin fan de rap ricain et du Wu-Tang, où je me disais que "ouais -Twist-, t'es vraiment un dur" au Shy Guy de Diana King, titre dont j'étais fan et qui me rappelle tant de "soirées" de quand on commençait à boire de la bière. Et puis bien sûr, Alanis Morissette et son album 'Jagged Little Pill', le disque que j'ai le plus écouté de toute ma vie, ce dernier ne quittant pas pendant une année entière (largement) mon poste cédé (véridique). Et qui pourtant berce pas mal de souvenirs précis et encore vivaces.

J'aurais pu citer Urban Species (feat. Mc Solaar), les Crash Test Dummies, Offspring, Nirvana bien sûr, les Presidents of The United States of America (qui me semblaient passer 18 fois par jour sur Skyrock) ou le Waterfalls de TLC. Mais bon, il faut bien faire un choix. Donc voilà six de mes madeleines. Et vous, quelles sont elles?




Tracklisting:
 
Dire Straits - Romeo & Juliet (On The Night, 1993) 
Alanis Morissette - You Oughta Know (Jagged Little Pill, 1995) 
Counting Crows - Mr Jones (August and Everything After, 1993) 
Aerosmith - Crying (Get a Grip, 1993) 
Diana King - Shy Guy (Tougher Than Love, 1995) 
Luniz - I Got 5 on It (Operation Stackola, 1995)








14 commentaires:

Guillemette a dit…

Yeahhh j'adooore reecouter ce genre de choses :D
Alors si je devais en choisir que 6 :
- You Oughta Know d'Alanis, incontournable !
- Violet - Hole
- Heart-Shaped Box - Nirvana
- No Hero - Offspring
- Killing in the Name - RATM
- This is a call - Foo Fighters (bon a l'epoque j'etais amoureuse de Dave Grohl :D )
- et un dernier special pour Lump quand meme !

-Twist- a dit…

Ah moi, j'étais plus 'Bad Habit' chez Offspring. Bordel, quand j'étais chef du foyer du lycée, là on passait tout notre temps à jouer au billard ou à écouter du son, on avait ressorti cet album Smash et on trippait dessus comme quand on était au college. Et 'Bad Habit' c'était le point d'orgue. Foufou quoi.

La bUze a dit…

oh pinaise, Dire Strait était derrière cette intro... j'avais complètement zappé (je dit pas non-plus que j'écoutais Dire Strait)...
pour ma part, je me souviens surtout du Smells like teen spirit, LA chanson où tout à basculer

-Twist- a dit…

Et ouais! Ce disque de Dire Straits, j'en ai (presque) meme pas honte pour ainsi dire. J'aime même beaucoup. Et puis c'est le second scud que j'ai acheté et malgré des centaines de rayures sur le boitier plastique tout moche, il est toujours vivant!

Le premier scud que j'ai acheté c'est "Nevermind". Mais j'ai pas voulu le mettre, parce que sinon, y en a pleins de souvenirs accrochés à cet album et à 'Smells Like Teen Spirit'. Ne serait-ce que le jour de la mort de Cobain (dont on vient de "feter", les 14 ans), me souviens où j'étais, ce que je faisais et ce que je pensais de cette conne de journaliste qui avait attendu le milieu du journal pour parler de son décès. D'ailleurs, tu dis que 'Smells Like Teen Spirit' a été la chanson où tout a basculé. Mais la mort de Cobain a tué le rock aussi. Et a ouvert les portes au hip-hop.

Guillemette a dit…

Ah oui j'ai hyper hesite avec bad habit parce que quand meme... you stupid, dumbshit, goddam, motherfuuucker (mon Dieu j'aurais presque honte ;o) )
Pareil pour nirvana, trop dur d'en choisir une, alors j'ai pris celle que j'ai le plus ecoute !

-Twist- a dit…

C'était quand même bon à l'époque Offspring hein. Ou alors on était jeune. Ou alors ce sont des souvenirs qui me font dire ça. Je sais pô.

Gensé. a dit…

Je vous avouerais sans avoir honte que j'écoute toujours Offpsring, et que j'achète toujours leurs albums...Et que le prochain sort en Juin !

Découvert avec Smash, je m'en suis jamais lassé. Certes, j'écoute moins qu'avant (j'étais hyper fan...) mais je ne les ai jamais abandonné !

Je coirs que ça doit surtout être lié à des souvenirs de jeunesse !

Thom Yorke a dit…

Moi si je commence à faire un 'top 6 Madeleine' y aurait du Big Bisous (ma première vraie galoche), alors évitons..

Benoit a dit…

ben je regrette pas d'être né en 1970, mais j'ai vécu un peu ça avec ma sœur qui est née en 1978 et qui elle aussi laissait échapper de sa chambrette des sonorités type Green Day, Offspring...
J'avais beau lui dire que Nirvana, Mudhoney, Sonic youth ou les vieux Metallica c'était la gamme au-dessus... y'avait rien à faire !

-Twist- a dit…

@ Gensé: Americana était marrant par son côté décalé. Ixnay juste avant était pas mal aussi. Mais après... mon dieu, de la bonne soupasse. Après, Smash restera hein... :)

@ TYorke: Moi c'était sur du Bon Jovi ...

@ Benoit: Non mais Nirvana ou SY, j'écoutais aussi. Of course. Et encore heureux. Mais bon, le reste aussi. Et un jour on réhabilitera Green Day. Il faut en tout cas. :)

pepito a dit…

pouah caca beurk, dire straits... mais quelle horreur...

-Twist- a dit…

Oui oui, on est bien d'accord. Mais bon, ce sont des madeleines. Toi c'est Streisand, moi c'est Dire Straits... :)

I Am The Walrus a dit…

The Connels "74,75" aurait eu sa place dans ce top 7 ;-)

Je viens de parcourir longuement ton blog - tres, tres, interessant, dans mes flux RSS now...Bonne continuation

-Twist- a dit…

Merci :)
Ah oui! C'est vrai que ce titre là on l'entendait de partout. Mais ce n'est pas une madeleine pour moi. Par contre, c'est quand même une des chansons que j'ai le plus écouté à l'époque! On dit merci à Fun et Skyrock. :))