mardi 18 novembre 2008

Fleet Foxes – st [Sub Pop]

Il était une fois l’histoire de deux jeunes femmes dont la cuisine était la passion. Vu que Saint Euphrosyne (le patron des cuisiniers) et Saint Honoré (le patron des pâtissiers) avaient eu la bonne idée de se pencher sur leurs berceaux respectifs lors de leur arrivée dans ce bas monde, elles avaient hérité d'un don pour faire saliver les papilles d’amis, de parents, de cousins ou de parfaits inconnus.
Un jour, la passion les poussa, l’une et l’autre, à ouvrir un blog. L’une pris le nom de A Turtle In The Kitchen et l’autre de Chocolat & Caetera. Et très rapidement, ces derniers devinrent des endroits courus de la blogosphère culinaire (et pas que d’ailleurs).

Une après-midi, devant un café, un thé ou une bière (la légende diffère selon que l’on parle à l’une ou à l’autre), elles décidèrent d’un commun accord qu’un blog c’était bien, mais qu’un site c’était mieux. Elles s’imaginaient déjà pousser les murs, embellir leurs templates, mettre un peu plus de clarté et rendre le tout encore plus lisible.

Ces deux jeunes femmes étant têtues, elles décidèrent de se lancer ce défi dans la minute suivante. Et ni une ni deux, en 9 jours, chrono en main et en grandes autodidactes du CSS, elles transformèrent leur désir en réalité.
C’est ainsi que naquirent les sites de A Turtle In The Kitchen et de Chocolat & Caetera. Deux sites réussis, à dévorer et que je vous conseille grandement, que vous soyez salés, sucrés, un peu des deux, et dans tous les cas pas contre faire du bien à votre palais.

Il était une fois l’histoire d’un autre blogueur, –Twist–, qui, tel un papy, faisait de la résistance à l’écoute du premier album des Fleet Foxes. Un disque qu’il trouvait charmant certes mais loin des éloges qui lui tombaient dessus depuis des semaines. Disons que –Twist– avait du mal à comprendre cet engouement. Certes la musique de ces hippies barbus était belle. Mais de là à faire chavirer les cœurs et les âmes…
Et puis il y a quelques jours de cela, malade et grincheux, –Twist– remis le premier album des Fleet Foxes dans le lecteur, tourna sa veste, retrouva le temps d’un instant son chapeau et vit, après des mois dans l'obscurité, la lumière . Celle d’un disque somptueux en tous points, du sillon à l'artwork.

Les Fleet Foxes sont divins. De la pop américano-americana qui transcendent le passé pour mieux coller au présent, avec du Crosby, Stills, Nash and Young (mais pas forcément en bande), du Beach Boys, du Byrds voire même du Simon & Garfunkel dedans. Du folk pastoral à rendre tous les athées du monde fou de dieu. De la pop un peu baroque mais sacrément harmonieuse. Un disque magistral, habité et produit à la perfection.

Il était une fois un dimanche. Ou un mercredi. Il était une fois un apéro fait de crème brûlée de butternut, vanille, graines de fenouil et thym, de boulettes keftas, blinis au maïs et purée d’aubergine acidulée aux pommes, pétales de saumon, de caramels mous au chocolat noir et au beurre salé, de pavés au toblerone et de Halva au caramel. Et comme douceur auditive, l’album éponyme des Fleet Foxes. Bref, il était une fois le paradis. (sortie: 3 juin 2008)

Son :
Myspace (trois titres de l’album en écoute)

Deux titres en écoute. Tous sont vraiment très beaux, mais à choisir, ces deux là sont mes préférés : le presque pop Your Protector et Oliver James, d’une douceur à fondre en larmes. Malheureusement, plus en écoute.

Et pour finir, le sublime (et le mot n'est pas trop fort) clip de White Winter Hymnal. Ce groupe est dingue:

8 commentaires:

Guillemette a dit…

MERCI -TWIST- :D
Et toi, c'est quand que tu te decides a franchir le pas ?! Maintenant qu'on masterise (ahem), tu sais a qui faire appel ;o)

Alhya a dit…

ça fait un peu groupies mais bon, je m'incline devant ta plume, ô grand Twist, un grand merci, donc!

-Twist- a dit…

De rien mesdemoiselles. Voyez, en plus elles sont kewwwwwl! ;)

le roi fou a dit…

Eh bien je suis assez de l'avis que tu avais de cette album avant ta "révélation". C'est agréable, mais je n'y vois rien de transcendant.

Par contre, le clip est magnifique, aucun doute la dessus.

-Twist- a dit…

Nul doute que bientot, tu auras la révélation... :)

dragibus a dit…

sur un EP sortit en même temps ou avant je ne sais plus on trouve une chanson, qui n'est pas sur l'album, et qui s'appelle "Mykonos", elle vaut largement tous les titres du LP

jette y une oreille, ce titre est un de mes préférés cette année et pourtant les hippies barbus et moi ça fait 3

MrMeuble a dit…

Tout est dit. Personnellement, j'ai un peu fait le chemin inverse, j'ai été hyper fan jusqu'à ce qu'ils sortent "officiellement" le disque (il était quand même dispo depuis Mars Avril ...) je l'ai saigné jusqu'à l'os, et puis à force de voir des critiques élogieuses partout j'ai fini par m'en éloigné, ce qui est je l'accorde une réaction puérile. Maintenant je le laisse vieillir tranquillement comme un bon vin, avec une petite écoute de temps en temps mais point trop n'en faut...
C'est souvent la marque des grands disques, quand on se force à ne pas l'écouter trop souvent.

-Twist- a dit…

@ Dragibus: Tiens, Mykonos, je ne connais pas. Elle n'est pas présente en tout cas sur leur 'Sun Giant Ep'. Je vais aller chercher ça. Merci!

@ Mr Meuble: je pense aussi que c'est un disque qui vieillira très bien. Mais comme tu le dis, point trop n'en faut. Donc, non, je ne me le passe pas en boucle. C'est le genre d'album qui mérite des moments précis d'écoute.