jeudi 20 novembre 2008

Pivot – O Soundtrack My Heart [Warp]

Il y avait déjà eu Maxïmo Park, dont le premier album 'A Certain Trigger' était un bijou de rock teinté de wave injustement mésestimé. Puis vint le tour de Gravenhurst, faux-folkeux et vrai-noisy-rock-boy et de Battles, super groupe mélangeant habilement post-rock, jazz et electro sur fond de hardcore.

Une des dernières signatures en date de Warp, Pivot, groupe Australien désormais domicilié à Londres, peut être rangé dans cette catégorie d'artistes, celle des groupes ovnis d’un label ô combien mythique et important de l’histoire de la musique électronique. Il pourrait même être le point de jonction, le fil d’Ariane reliant le passé et le présent.

Car Pivot n’est pas du genre à s’enferme dans un carcan. Bien au contraire. A l’écoute de ce ‘O Soundtrack My Heart’, il y a de tout et pour tous les goûts. Du rock bien sûr, mais aussi du funk (certes froid mais du funk quand même), de l’électro minimale et de longues vagues de nappes recouvrant le tout. Ajoutez à cela un poil d’expérimentations, et vous aurez une idée assez précise de ce à quoi la musique de Pivot peut ressembler.

Et si je devais oser quelques comparaisons pour décrire un peu plus ce ‘O Soundtrack My Heart’, je dirais que c’est le mélange de l’ingéniosité de Battles, du funk des !!! et de l’electro à la Autechre. Le tout sans parole, vu que le disque est uniquement instrumental (c'est un des points forts du disque d'ailleurs: sur plusieurs morceaux, leurs sons sont si travaillés qu’on a l’impression une fois l’écoute terminée qu'il y a une voix qui se balade sur au long du disque).

La grande force de ‘O Soundtrack My Heart’ est aussi son unité. Là où le ‘Mirrored’ de Battles (ceux à qui on les comparera le plus sans nul doute) péchait par un certain manque de cohérence, écrasé qu’il était par le tonitruant Atlas, cet album étale sur 48 mns une musique sûre d’elle, de son fait et d’une homogénéité folle.

Dans tous les cas, une chose est sûre : ce groupe devrait faire parler de lui. Totalement euphorisant, assurément addictif, il faut écouter ‘O Soundtrack My Heart’ de Pivot : un groupe qui reste en famille et qui a bien raison. Pourquoi iraient-ils ailleurs ? Ils ont toutes leurs influences à portée de main. (sortie : 18 août 2008)

Son :
Myspace (5 titres de ‘O Soundtrack My Heart’ en écoute).
Site officiel

Et en écoute, deux titres, comme toujours : le plutôt calme et planant Fool In Rain et le terriblement funky Sweet Memory (malheureusement plus en écoute).

Pour fini, le titre ‘O Soundtrack My Heart’, version live, cet été, à la Route du Rock. Hypnotique:

8 commentaires:

mbfcs2 a dit…

Je m'attendais pas à ce que ce soit instrumental, mais c'est pas mal du tout, je trouve un côté Kraftwerkien au premier titre... J'ai pas compris le rapport à Maxïmo Park par contre. Pour les autres comparaisons, je ne connais que Laurent Battles, donc ça m'emmènera pas loin.
A étudier en profondeur sur MySpace, donc.

-Twist- a dit…

Non disons que Warp est un label electro. Sauf que depuis qqs années, il s'ouvre à d'autres sonorités. Dernier exemple en date: Pivot. :)

François a dit…

Disque étrange qui prend toute son ampleur en live. Je note que tu as réussi à écrire un truc sur "O Soundtrack My Heart" sans évoquer une seule fois Jean-Michel Jarre (ce qui est plutôt normal). Un tour de force vu le nombre de critiques qui se sont gargarisés avec ça dans la presse.

le roi fou a dit…

Il n'y a guère qu'en France où l'on peut encore comparer des groupes à Jean-Michel Jarre, malgré le fait qu'il n'ait rien enregistré d'intéressant ces 30 dernières années.

Sinon c'est pas dégueu du tout ce groupe, mais Warp (label que j'aime beaucoup) a l'habitude de choisir avec un certain soin ses artistes (e.g. Squarepusher!). :)
"Sweet Memory" me reste bien dans la tête.

Par contre pas d'accord au sujet de Battles: je trouve justement que leur album est d'une qualité exemplaire de bout en bout.

-Twist- a dit…

@ François: Pas pensé une seconde concernant Jean-Michel Jarre. Enfin pour ce que j'en connais de lui... Je savais pas pour la presse le citant de partout. Bizarre quand meme...

@ Le Roi Fou: Pour Battles, j'aime beaucoup l'album, ce n'est pas la question. :) Disons qu'il est quand meme assez écrasé par Atlas, qui est un ENORME single. Le reste est bon, mais pas au niveau de ce single. Qui plus est, je trouve qu'il manque parfois de cohérence ce disque. Mais bon, il n'en reste pas moins (très) bon. :)

François a dit…

L'histoire avec Jean-Michel Jarre vient sûrement des Pivot eux-mêmes qui le cîtent apparemment dans leurs influences. Ou bien c'est une opération com de Warp qui a glissé ça dans le dossier de presse.

Le tout, crédibilisé par le fait que la pochette est réalisée par le designer des pochettes de Jarre. Ca au moins c'est du concret.

Mais c'est sûr que Kraftwerk ça fait plus sérieux...

Anonyme a dit…

Je viens de revoir la vidéo de La Route du Rock. Je me souviens avoir gardé un souvenir un peu quelconque de leur passage à St Malo. J'avais trouvé cela un peu trop brouillon pour apprécier.

A leur décharge, ils étaient passés juste après Sigur Ros. C'est le problème des festivals, les groupes s'enchainent et on n'est pas toujours dans les bonnes dispositions pour apprécier le groupe.

Merci Twist, tu viens de réctifier le tir et rallier un petit ètre humain à la cause de Pivot.

Pour rester du coté de l'Australie, je suis en train de découvrir "Pnau"... je ne sais pas trop quoi en penser... ça donne le sourire..
si toutefois le coeur t'en dit: www.myspace.com/pnaupnau
Je crois qu'ils sont sur Kitsuné.

A bientot.

-Twist- a dit…

@ François: je connais tellement peu la discographie de JMJarre que je ne peux pas dire si il y en a ou pas. Mais comme tu le dis, j'ai vérifié et la citation revient souvent. Comme si tout le monde d'un coup se souvenait avoir écouté beaucoup de JMJ...

@ Anonyme: Pnau, je connais de nom. Je n'ai pas encore eu le temps de me pencher sur leur cas (zont pas sorti un disque l'an passé?) mais ca ne saurait tarder. Merci de la recommandation. :)