mardi 26 avril 2011

[Track of The Day] The Dears - Galactic Tides

Je ne suis pas de ceux qui vouent un culte sans fin à 'No Cities Left'. Non pas que le deuxième (mais le premier à connaitre un vrai succès international) album des Dears soit un album raté, loin de là, mais plus parce que je trouve qu'il lui manque un je ne sais quoi pour que j'y adhère totalement.
Je lui préfère pour ainsi dire 'Gang of Losers', celui qui a suivi. Plus concis, perdant moins de temps dans des détours un peu ennuyeux. Plus passionnant pour être bref.

Si l'on omettra poliment de parler de 'Missiles', attardons nous le temps de quelques lignes sur le cinquième album des Dears, 'Degeneration Street'. Un disque succulent car pleins de guitares mélodieuses, d'ambitions Pulpienne et de chansons tonitruantes. Un grand disque très efficace et immédiat, qui ne fera sans doute pas date mais qui est savoureux de bout en bout. Avec en point d'orgue Galactic Tides dans le genre balade qui tue.

Album: Degeneration Street
Année: 2011
Label: Dangerbird

7 commentaires:

Magali a dit…

Cette chanson donne effectivement [Un peu long toute fois sur la fin et ils sur-jouent un tout petit peu tout de même (:-D) Et puis cela ne vaut pas une orchestration de Sufjan (:-°) J - 6,5 (:-O)] envie d'écouter cet album. Bonne journée.

Francky 01 a dit…

Salut Twist.

Rien à voir avec le post mais ça fait quelques temps qu'il n'y a rien de nouveau ici. Ce n'est pas habituel, toi qui est très actif. Espère que tu-vas bien ???

A + +

Magali a dit…

C'est vrai ça !?!
Peut-être qu'il n'est pas revenu sur Terre depuis Sufjan Le Grand :)).
Au plaisir de te lire M. Twist ;)

Magali a dit…

Ben j'suis super inquiète moi... !?!
Twisssssssssssssssssssssssssssstttttt, youhou.... Qu'est-ce que tuf ?

-Twist- a dit…

@ Magali: Tu y étais? :D (à Sufjan hein)

@ Francky&Magali: Rho, c'est gentil :) Ben non, même pas de vacances, juste un déménagement, des trucs à faire, un projet à faire aboutir. Bref, plus trop le temps d'écrire. Enfin jusqu'à aujourd'hui. Merci en tout cas pour vos comms, c'est adorable. :)

Magali a dit…

Contente de te savoir de retour :).
Ben ouiiiii j'y étais "au côté de" Sufjan Le Grand ! Wouhaou je n'oublierai pas ce moment.
Et puis c'était ma première à l'olympia tout de même. Un coup de chapeau à Mistinguett, Georges et Paco !
Et toi, t'y étais aussi :? Pas déçu ?

-Twist- a dit…

J'ai pondu une petite review:
Hop.

*************
Sufjan Stevens @ Olympia, Paris (09.05.2011)

Concert du père Sufjan à l'Olympia hier soir. Soyons bien clairs: j'ai adoré ce concert. C'était grand, c'était vivant, c'était hallucinant. Mais il m'a fallu du temps.
Pour ainsi dire, j'ai trouvé que l'intro posait bien l'ambiance (mais je n'ai pas trouvé le tout extravagant non plus) mais j'ai eu du mal à rentrer dedans. En fait, jusqu'à I Walked mais surtout Vesuvius où pour moi le concert démarre vraiment (Too Much, je ne suis pas très fan du titre (disons que ce n'est pas ma préférée de l'album) et je trouve que les travers que je lui trouve sont trop ressortis (le placement produit "Nike" m'a un peu géné aussi, voulu ou pas). The Age of Adz était sympathique sans plus).
J'ai trouvé aussi qu'il avait trop cassé le rythme du concert à raconter d'interminables choses (l'ambition est belle mais vraiment ca m'a coupé les pattes).

Après, dès Vesuvius (un des grands moments je trouve), c'était parti et ce n'est plus redescendu. I Want To Be Well, on devait être 15 à sauter dans tous les sens, Impossible Soul était immense (quel talent pour arriver à faire de cette chanson à tiroir/de 5 chansons c'est selon LE plus grand moment du concert. Quant au rappel il était parfait, touchant (cette version brinquebalante de Concercing The Ufo) et forcément en apothéose avec Chicago.

Après, niveau ambiance, c'était assez hallucinant les ovations qu'il a recu. Le public était chaud bouillant.
Quant au spectacle en lui même, c'était parfait de bout en bout, avec des vidéos très bien foutues et des chorégraphies et des costumes au-delà du ringard (avec l'apogée sur Impossible Soul). A l'image de la musique, aussi kitschouille que subtile, détonante pompier que légère.

Bref, très bon moment c'est évident. J'aurais juste aimé arriver à rentrer dans le délire 5 chansons plus tôt.

Setlist:
Seven Swans
Too Much
Age of Adz
Enchanting Ghost
I Walked
Vesuvius
Now That I'm Older
Get Real Get Right
Heirloom
I Want To Be Well
Futile Devices
Impossible Soul

Rappels :
Concerning the UFO Sighting Near Highland, Illinois
John Wayne Gacy, Jr.
Chicago

Qqs vidéos:

Ouverture par Seven Swans:

http://youtu.be/LxgJ7o6mv8Q

Vesuvius:

http://youtu.be/M_T0i4NSsK0
**********