lundi 21 novembre 2011

[Track of The Day] Alamo Race Track - Apples

Perdu de vue depuis un brillant 'Black Cat John Brown', les néerlandais d'Alamo Race Track sont de retour cinq ans plus tard avec un troisième album. Et ça sent un peu la fin des haricots. Le line-up a changé et surtout eux qui avaient un son bien à eux perdent leur identité et prennent à droite à gauche pour en faire un mélange pop pas inintéressant au final mais franchement pas affolant.

A la fin de l'écoute de 'Unicorn Loves Deer' (tout un programme), on se dit qu'on pourrait réécouter les disques de Mojave 3 ou le 'Come on Feel The Illinoise' de Sufjan Stevens (Hypnotised II pompe une partie de sa mélodie sur la chanson Come On! Feel the Illinoise!(Part I: The World's Columbian Exposition – Part II: Carl Sandburg Visits Me in a Dream)). Et on ne pense déjà plus à Alamo Race Track.

Attention: 'Unicorn Loves Deer' n'est pas un mauvais album. Il y a d'ailleurs de beaux moments à picorer, et le tout s'écoute sans déplaisir. Mais le côté ténébreux, acide, malsain même de leurs compositions passées manque. Et pas qu'un peu.

Album: Unicorn Loves Deer
Année: 2011
Label: Excelsior Recordings


Apples est également en écoute ci-dessous (et en téléchargement libre et légal en cliquant sur la petite flèche noire à droite) :



Le reste de 'Unicorn Loves Deer' est également en écoute complète sur le soundcloud des Alamo Race Track, ici même.

4 commentaires:

Mmarsupilami a dit…

Tout à fait d'accord. Ils m'ont aussi fortement déçu en concert cet été...

-Twist- a dit…

Je ne voulais pas en parler, n'ayant eu que peu d'échos (c'est ART, c'est pas Radiohead hein) mais le peu que j'ai eu c'était "c'était vraiment pas terrible, le groupe s'emmerdait sur scène, c'était quasi un massacre"... D'où mon "la fin des haricots".
Ah, vu à l'époque de 'Black Cat', que c'était bien...

La bUze a dit…

en effet... c'est méconnaissable...
vu 2 fois du temps de... pas sûr d'y retourner s'ils passent dans le coin !

-Twist- a dit…

Pas dit qu'ils repassent les cocos. Quoique la fois où je les ai vu (6€ au Sirius), c'était super blindé. Donc...