jeudi 31 janvier 2013

Les Pérégrinations de Mondrian #7

Rouen
'Isn't It Fun' meets Kenza Farah, in Rouen

http://withoutmyhatrecords.bandcamp.com/album/isnt-it-fun-lp

[Track of The Day] The Pigeon Detectives - Animal

The Pigeon Detectives fait partie de cette flopée de groupes encensés comme jamais par le NME au milieu des années 2000. The Next Big Thing qu'ils disaient.

D'ailleurs, le premier album du groupe, 'Wait For Me' en 2007 était très sympathique. Une belle énergie, des compositions plutôt solides, de jolis brins de tubes. La suite était moins marquante et voyait les Pigeon Detectives tenter d'enfoncer le clou, mais sans réussite.

Aujourd'hui, le retour du  groupe pour un 4è album est tout sauf un évènement. Quand bien même le premier extrait, Animal, est une franche réussite de 2'40". Tant mieux finalement. Leurs chansons ne changeront jamais la face du monde. Mais elles pourront toujours embellir une après-midi ou deux en manque d'énergie et de guitares qui sautillent.

Dans une décennie ou deux, on se replongera dans les années 2000 et on ressortira ces groupes à la gloire éphémère. On réécoutera leurs tubes avec plaisir. The Pigeon Detectives fera parti du lot, assurément.

Album : -
Label : Cooking Vinyl
Année : 2013


Animal, est également en écoute sur le soundcloud des Pigeons Detectives :




Et comme ils font bien les choses, voilà le clip :




Animal est également à télécharger gratuitement et légalement (adresse mail requise) sur le site officiel des Pigeon Detectives en cliquant ici-même.

mercredi 30 janvier 2013

[Track of The Day] Mondrian - Rise and fall of a golden boy

Il était temps de rendre à César ce qui lui appartient. César, c'est Louis Pénisson. Louis Pénisson? L'homme derrière La Musique de L'Ouïe mais également celui qui aura retravaillé de fond en comble le site internet de Without My Hat Records.

Au départ, le site avait été créé par mes soins, en tâtonnant, en faisant ce que je pouvais, découvrant par moi-même wordpress. Résultat ? Un site blog tout moche, ne mettant ni le travail du label et encore moins celui des artistes en avant.

Depuis, Louis est donc passé par là. Et le résultat n'a rien à voir. L'ensemble est beau, clair, et met bien en avant les diverses sorties ainsi que les différents retours presse reçus par chaque album. Du très beau travail. Il fallait que cela soit dit.

Le travail de Louis est à découvrir sur son site personnel (car il n'a pas travaillé que sur le site du label, loin de là). Le tout en écoutant une des chansons du 'Isn't It Fun' de Mondrian, Rise and fall of a golden boy.


Album : Isn't It Fun
Label : Without My Hat Records
Année : 2013

Achat


Rise and fall of a golden boy est également en écoute ci-dessous : 






mardi 29 janvier 2013

Les Pérégrinations de Mondrian #6

Chez Léon
La mise en bière d''Isn't It Fun', in "Café Leon"


[Track of The Day] The Strokes - One Way Trigger

Peut-être vous êtes vous déconnectés du monde réel vendredi soir en sortant du bureau : vous êtes partis à la campagne où portables et encore moins 3G ne sont légions. Vous vous êtes assis sur une peau de bête, vous avez ouvert une bonne bouteille, installé un vieux vinyle aux sillons craquant sur la platine tout en observant le bois brûler dans la cheminée.

Si c'est le cas, vous n'êtes pas au courant que les Strokes ont révélé vendredi en début de soirée une nouvelle chanson de leur cinquième à venir.

Disons le clairement, je n'ai jamais été fan des Strokes. Oh, leur 'Is This It' avait fait plus que son petit effet à sa sortie et je l'écoute encore avec beaucoup de plaisir. Mais la suite ne m'a pas vraiment marqué. Et puis pour tout dire, j'ai toujours été plus Libertines que bande à Casablancas.

C'est pourquoi, n'attendant rien de spécial de ce premier extrait, j'ai apprécié, au contraire d'une immense majorité de fans qui a déversé (en une écoute, c'est aussi ça la magie d'Internet !) des torrents d'injures sur ce One Way Trigger, certes loin de l'univers des Strokes, mais diablement efficace.

Les meilleures analyses que j'ai pu lire sur cette première chanson viennent de chanteurs de deux groupes de Without My Hat Records : 

Johan de Gulcher : « Personnellement a 3min10 je suis comme un con à supplier pour que le refrain arrive et BIM. Il imite Justin Timberlake qui imite Michael Jackson qui imite Smokey Robinson, la mélodie est tout à fait divine, c'est mélancolique et désabusé, tout ce que j'aime chez les Strokes ». 

Roman de Mondrian : « Vraiment bien ce nouveau titre. On dirait une chute de 'Bad' de Michael qui aurait pu être vulgos si ç'avait été chanté par Muse... ».

Tout est dit : One Way Trigger est un changement de cap réussi.

Album :
to be added
Label : Rough Trade
Année : 2013



One Way Trigger est en écoute également sur le soundcloud des Strokes ci-dessous :



One Way Trigger est en téléchargement gratuit sur le site officiel des Strokes (contre l'habituelle adresse mail, cela va de soi).

lundi 28 janvier 2013

Les Pérégrinations de Mondrian #5

'Isn't It Fun' on the road to the Lot


[Track of The Day] The Lonely Island - YOLO (feat. Adam Levine & Kendrick Lamar)

Ces tarés des Lonely Island sont de retour avec un nouvel album. Et comme d'habitude, ils amènent avec eux de la star (ici Kendrick Lamar, une des artistes de 2012 et Adam Levine de Maroon 5).

Résultat ? Un YOLO (abréviation de You Only Live Once), qui tire sa mélodie d'une chanson des Joy Formidable, et se moque ouvertement des flippés compulsifs (mais si vous savez bien, ceux qui avaient préparé des réserves de bouffe pour 10 ans au moment du passage à l'an 2000) et des bien pensants qui nous expliquent constamment ce qu'il faut faire et ne pas faire pour, soit disant, avoir une vie pleine et saine et ne pas faire de mal à la planète.

En résulte une chanson très bien écrite, produite et une nouvelle fois drôle comme il faut. Bref, ce sont les Lonely Island. Et ils me manquaient.

Album : To be added
Année : 2013
Label : Universal Republic Records

Achat


YOLO a également droit à un chouette clip, cela va de soi avec les Lonely Island :


jeudi 24 janvier 2013

Les Pérégrinations de Mondrian #2

Rouen
in "les murs", Rouen

[Track of The Day] Sufjan Stevens - The 50 States

Et un Sufjan Stevens en chasse un autre. Alors que Christmas Unicorn disparait de la playlist Grooveshark (dans la colonne de droite de ce blog), c'est une nouvelle chanson d'un des héros de ces pages qui prend sa place.

Car Sufjan Stevens, sans crier gare, vient de lâcher via son site/blog/tumblr la version studio de 'The 50 States', la chanson qui ouvrait les concerts de la tournée de 'Come on Feel The Illinoise', où le sieur Sufjan était déguisé en pom-pom-boy, entourée de pom-pom-girls.

Une chanson qui nous replonge dans une époque bénie où Sufjan Stevens avait mis le monde à genoux le temps d'un disque sublime et qui n'a toujours pas pris une ride. Ce The 50 States est un délice. « Pack up your bags, it's never too late... ».

Album : -
Année : 2013 (sortie officielle)
Label : -


The 50 States est également en écoute sur le soundcloud ci-dessous :

mardi 22 janvier 2013

Les Pérégrinations de Mondrian #1

At Café Léon
at "Café Léon", Paris
(Photo: Julien brkmr)

[Track of The Day] IT GIRL - Firelight

Et la première sensation de 2013 se nomme... It Girl ! Un groupe de Glasgow à l'énergie et aux chansons incroyables. Certains argueront qu'ils arrivent après la bataille, celle du retour du post-punk.
Car oui, dans ce 'Neon Signs' joue dans cette cour là qui a vu émerger dans le courant des années 2000 nombre de groupes capables de singles tuant (au pire) et d'albums mémorables. Entrez ici Bloc Party, Foals, Interpol et autres Editors. Mais pas que tant certains titres sont beaucoup plus rock.

Sept chansons, voix profonde à la Tom Smith d'Editors, guitares nerveuses, basses emballantes et batterie aux accents divers (normal, ils sont 6 batteurs à se relayer sur le disque, et pas des moindres !): bref sept possibles tubes pour ces écossais au grand avenir, en tout cas c'est ce qu'ils méritent.

The Next Big Thing cher au NME ? Sans nul doute.

Album : Neon Signs
Année : 2013
Label : -

Achat


En plus de Firelight en écoute dans le lecteur grooveshark, une seconde chanson de ces formidables It Girl, percutante à souhait, Hailey Commits :



'Neon Signs' est en téléchargement "name your price" sur leur bandcamp. Et il vaut quelques euros, clairement.

lundi 21 janvier 2013

[Track of The Day] Josh Ritter - Joy To You Baby

Après la sortie du premier album de Mondrian, retour et à la normale et aux affaires, avec un garçon qui aura égailler tout mon dimanche: Josh Ritter.

C'est toujours dans un incroyable anonymat que l'américain continue d'assembler ses chansons folk, leurs contours pop et ses belles mélodies. Et grâce à Erwan, fan de notre homme devant l'éternel, j'ai appris qu'un nouvel album (le septième) était en vue pour mars prochain. Et avec lui un premier extrait et une première certitude: Josh Ritter ne va pas changer son fusil d'épaule.

Il y a des artistes qu'on aime voir évoluer, changer de style. Et il y en a d'autres qui sont tellement bons dans ce qu'ils font qu'on ne peut être que ravis de les voir revenir avec les mêmes ambitions. Celle de Josh Ritter est simple: toucher les coeurs. Et il y parvient.

Joy to you Baby est une chanson typique de Josh Ritter, remplie d'une ambiance mélancolique et de cette guitare aux mélodies qui ne peuvent être que de lui. Une jolie réussite en clair.


Album : The Beast in Its Tracks
Année : 2013
Label : Pytheas Records

Acheter


Joy To You Baby est également en écoute sur le soundcloud de Josh Ritter et ci-dessous :




New Lover, une seconde chanson tirée de 'The Beast in Its Tracks', est également à écouter chez NPR ici.

Pour finir, un teaser de l'album 'The Beast in Its Tracks' à venir dans quelques semaines :


vendredi 18 janvier 2013

[Track of The Day] Mondrian - They don't dance much in Idaho

De toutes les compositions que Mondrian a pu écrire au fil des années, c'est They don't dance much in Idaho qui m'a le plus marqué. Et pourtant, elle ne dure que deux minutes et quatre petites secondes.
Elle représente tout ce que j'aime ce groupe : la simplicité pop, la belle mélodie folk et cette fin en apothéose.

Il y a du Sufjan Stevens dans cette chanson, dans la façon qu'à Mondrian de mener son affaire, de faire de discrètes mélodies un bien bel ensemble et de rendre l'arrivée d'un banjo divin.

Si vous ne deviez écouter qu'une seule chanson (mais vous auriez tort de vous contenter de celle-ci) d''Isn't It Fun', ça serait nul doute They don't dance much in Idaho.

Album : Isn't It Fun
Année : 2013
Label : Without My Hat Records


En plus d'être dans le lecteur Grooveshark, They don't dance much in Idaho est également en écoute ici :




Le reste d''Isn't It Fun' est en écoute ici même. Et c'est au même endroit que vous pourrez vous le procurer, que ce soit au format LP ou au format digital.

lundi 14 janvier 2013

Mondrian - Isn't It Fun [Without My Hat Records]


Après avoir pu donner une expression autre que numérique à Pumuckl et Gulcher qui le méritaient vraiment, c'est au tour de Mondrian de passer par la case vinyle chez Without My Hat Records.

Mais contrairement à ses deux prédécesseurs, ce n'est pas un est un 7 pouces/45-tours que propose Mondrian mais tout simplement un LP. Oui, le LP. Le 33 tours, ses deux faces et ses nombreuses chansons.

Mondrian est un groupe parisien, un quatuor composé de Roman Oswald, Morning Crash, Demoiselle et Cyrille. Et 'Isn't It Fun' est leur premier album.





Piet Mondrian était un peintre néerlandais pionnier de l’abstraction ? Mondrian fait dans la pop et l'a. Pas pour rien qu'ils se définissent ainsi : « a french band who loves the concentrated flavour of 2 minutes POP ». Pop oui, mais aussi folk, country, banjos, clappings et mélodies pianotées, le tout serti d'un synthé vintage du meilleur effet. C'est tout cela à la fois Mondrian.

'Isn't It Fun' propose quatorze titres, étalés sur deux faces-b, qui viennent piocher dans leurs efforts précédents (5 Eps en deux ans) et qui alignent les tubes pop comme s'ils en pleuvaient : Bolt from the blue, Things that money can’t buy, A kiss a day ou encore Paris, pour ne citer qu'eux.

Mais et en plus d'être une réussite musicale, 'Isn't It Fun' est également un bien bel objet (croyez moi, on ne s'est pas foutu de vous !) avec un vinyle présentant les 14 chansons et 4 faces imprimées tout à fait dans l'univers de Mondrian.

Vous savez tout, et dans tous les cas, on y reviendra. Ne reste plus qu'à l'écouter, à l'aimer, à se le procurer
Histoire de se dire une nouvelle fois que oui, la pop française va bien, merci pour elle.