mardi 7 septembre 2010

Sufjan Stevens - All Delighted People Ep [Asthmatic Kitty]

Quand le compère Sufjan Stevens revient aux affaires, il ne fait pas semblant. Ne s'étant pas jeté dans la gueule du loup qui l'attendait au sortir du succès de 'Come On Feel The Illinoise' en 2005 , notre homme avait su se faire discret depuis quatre ans.
Et puis là, au sortir d'un été chaud comme un mois de mars, le sosie de Ted Mosby - de How I Met Your Mother - annonce un nouvel Ep, 'All Delighted People Ep'. Et cinq jours plus tard, un nouvel album, 'The Age of Adz'. Boum, ça, c'est fait: la relève de son chef d'œuvre de 2005 (dernier album chanté jusque là) est donc arrivée.

Vu qu'on ne sait finalement pas grand chose de ce dernier (à un I Walked près, en écoute ici), concentrons donc sur 'All Delighted People Ep', splendide sortie de retour.

Avec ce nouveau disque, Sufjan Stevens fait fort en se permettant de sortir un des Ep les plus longs de l'histoire de la musique avec près de 60mns (pour 8 chansons!).
Et forcément avec une telle longueur, une question se pose: pépère aurait-il fondu un plomb? Et son 'All Delighted People Ep' est-il une vaste fumisterie pleine de grandiloquence ridicule ou simplement un coup de génie?

Même en mettant mon admiration sans borne pour ce bonhomme de côté, je suis obligé de répondre «coup de génie». Et pourtant, il y a bien ici de l'emphase, mais rien de suranné, rien de sur-joué. Non. Sufjan Stevens compose des chansons inspirées et solides, n'hésitant à partir très haut, très fort, pour mieux revenir sur terre en deux accords que lui seul semble détenir.

All Delighted People (sorte de bijou folk à tiroir de près de 12 mns où Sufjan rend hommage au Sound of Silence de Simon & Garfunkel) ou sa version classic rock (plus courte et électrique), Djohariah (immense chanson de 17 mns à l'intro longue et incroyablement fascinante, toute en montée et en pression), Enchanting Ghost ou Arnikaou, toutes ces chansons sont de grandes compositions permettant à Sufjan Stevens de faire un retour en fanfare, en mélodies, en guitare, en cordes, en chœurs et en cuivres enivrants.

Récemment Matt Berninger, chanteur de The National, déclarait que son groupe avait participé à l'enregistrement du prochain disque de Sufjan Stevens. Et annonçait sans coup férir: «it's sounding incredible». Espérons qu'il parlait de 'The Age of Adz': on sait désormais que 'All Delighted People Ep' est un disque extraordinaire. (sortie: 20 août 2010)


'All Delighted People Ep' est disponible pour le moment en version numérique, pour 5$, en cliquant ici. Heureusement, Sufjan Stevens a anonncé que l'Ep verra le jour physiquement en double-LP (!) en décembre prochain.

Son:
Myspace
Site officiel chez Asthmatic Kitty

Deux chansons de 'All Delighted People Ep' en écoute aujourd'hui: l'intro et la conclusion de ce disque: All Delighted People (Original Version) et Djohariah. Elles ouvrent et ferment l'Ep, sont longues, mais méritent vraiment l'écoute.



9 commentaires:

Anonyme a dit…

Effectivement un magnifique retour !
On retrouve toute l'évolution récente de Sufjan dans cet EP.
Les titres au format long (mais nullement ennuyeux) étaient déjà préfigurés par les splendides "You Are the Blood", contribution de Sufjan à la compilation Dark Was the Night et "The Boy With the Star on His Head" (figurant sur le Songs for Christmas Volume 8). Les touches électro du fascinant "From The Mouth of Gabriel" étaient déjà présentes sur plusieurs morceaux de ce même album de Noël inédit.Les morceaux de format et de style plus classiques (Enchanting Ghost, Heirloom, The Owl and the Tanager, Arnika) sont magnifiques, mais il faut évoquer à leur sujet l'évolution de la voix de Sufjan, davantage poussée, mise en avant, moins chuchotée qu'auparavant. Ayant pris de l'assurance sur ce plan, il a moins tendance à doubler sa voix d'une voix féminine, ce qu'il faisait très souvent. Vivement The Age of Adz et vivement une tournée Européenne !

Phd

Franck a dit…

Je n'ai toujours pas su trouver les mots pour qualifier ce disque tellement ça me renverse. Un chef-d'oeuvre, assurément (oui, je sais, c'est pas très original ce que je dis mais, étant donné que je ne trouve pas les mots...).

Thierry a dit…

Eh bien, moi, je n'y arrive plus, à écouter Sufjan S. La voix, l'emphase, sans doute. Je dois avouer m'être arrêté au 3ème morceau de cet EP. J'essaierai d'écouter quand même la dernière piste.

-Twist- a dit…

@ Phd: C'est vrai, j'avais zappé You Are The Blood!
Vivement la tournée oui (j'y crois) et vivement la possibilité de poster sur sayyestosufjan, perso je n'y arrive pas).

@ Frank: Ben moi ca me va hein, j'aime ce mot :D

@ Thierry: Clair que l'emphase peut gêner mais je trouve qu'il n'en fait jamais trop et que lorsqu'il s'y risque, il est toujours "sauvé" par ses mélodies.

Anonyme a dit…

@ -Twist- : Sayyes a effectivement l'air bloqué ; j'ai réussi à poster 4 lettres (test), mais rien de plus. C'est bien dommage, un peu à l'image, aux USA, de All Good Naysayers qui a mis la clef sous la porte avant l'été ; j'avais laissé un commentaire indiquant que si ça se trouve, Sufjan était sur le point de sortir une paire d'albums et de faire une tournée ; )

phd

Francky 01 a dit…

Hello Twist.

C'est vrai que ce "Ep" est peut être le + long de l'histoire. Faudrait mener enquête. Mais il à l'air très réussi. Les 2 titres mis en écoutes sont excellents. Arrangements complexes et évolutifs, mélodies somptueuses, voix et chœurs élégiaques et divins !
La longueurs des titres n'est pas un problème. Parmi les groupes que j'adore, nombreux sont ceux qui ont composés des albums aux morceaux très longs et même ces 2 dernières décennies :
Sigur Ros "( )" 2002, Spacemen 3 "The Perfect Prescription" (1987), Spiritualized "Ladies and Gentlemen We Are Floating in Space" (1997), Sonic Boom (Spectrum) "SOUL KISS (GLIDE DIVINE)", etc.....

J'ai l'impression que cela va faire comme MGMT et The National : je n'avais pas écouté avant (trop HYPE) et j'ai adoré leurs derniers disques respectifs (surtout LE CHEF D'OEUVRE "High Violet"). Mê Franz Ferdinand que j'adore maintenant, je n'ai écouté qu'une fois la hype passée, c'est à dire après sortie du second.

A + +

richard a dit…

A ma grande honte, je ne connaissais pas. C'est très bon.

richard a dit…

Au fait, si tu as un album du bonhomme à me conseiller je suis preneur. Merci d'avance my musical friend.

-Twist- a dit…

@ phd: AGN va peut-être reprendre non vu l'actu?
Mais sinon, Sayyes, j'ai vu que jo avait réussi à poster un long message mais moi, impossible, même qqs caractères, je saisis pas. :(
Je vais prévenir Julien.

@ Francky: Des fois moi aussi, je laisse passer l'orage de la sortie (pour l'Arcade Fire, pour le Gorillaz cette année) histoire d'avoir un avis pas trop "tronqué". Et puis dans tous les cas, y a toujours d'autres trucs à écouter.

@ Richard: Ah, ca fait plaisir! Ben écoute, à choisir, tu écoutes 'Seven Swans' pour te mettre doucement dans l'ambiance. Ensuite, tu te prends "Greetings From Michigan, The Great Lake State" et tu enchaines par son chef d'oeuvre (et celui des années 00) 'Come On Feel The Illinoise'. Et tu prends (en tout cas je l'espère) une claque comme je l'ai prise à l'époque.
Ces albums là (en tout cas Michigan et Illinoise) sont en écoute là:
http://sufjanstevens.bandcamp.com/

Tu feras un retour? :)