mardi 22 février 2011

Stranded Horse - Humbling Tides [Talitres]

Sortie de la profondeur de la rivière Niger, revoilà la kora de Yann Tambour, l'homme derrière Encre mais surtout de Thee Stranded Horse. Enfin, Stranded Horse tout court, notre homme ayant préféré abandonné en cours de route le Thee que ne lui sied peut-être pas si bien.

'Humbling Tides' est le second album de Stranded Horse et la suite d'un premier 'Churning Strides' (chronique de l'époque ici) délicieux à plus d'un titre. Et une fois de plus, il est basé sur la kora, cet instrument malien qui n'est pas sans rappeler notre harpe occidentale, même si les sonorités qui s'échappent de l'instrument africain sont plus tendues, plus sèches.

Loin de ressortir un copié-collé de son premier album, Stranded Horse modifie sur 'Humbling Tides' quelque peu son propos en intégrant subtilement violons (celui de la violoniste de Mansfield Tya) et violoncelle sur quelques unes de ses compositions et en mettant un peu de pop dans le moteur. Et le résultat n'en est que plus beau.

D'ailleurs, la force de 'Humbling Tides' tient dans ce fait: cette capacité qu'a Stranded Horse à faire évoluer sa musique, de lui faire prendre corps. Et si 'Churning Strides' était l'album de la découverte et de l'exploration sonore - basé sur de très solides compositions, 'Humbling Tides' me fait plus l'effet de l'album de la maturité, malgré tout le cliché que cette expression peut comporter.

Qu'il chante en anglais (de façon claire, presque sautillante) ou en français (un chant plus étouffé qui cache volontairement la diction de certains mots au creux de ses joues, comme pour mieux les garder mystérieux), Stranded Horse réussit en tout cas son pari.
'Humbling Tides' est un très bel album - le plus beau écouté en 2011 pour le moment, supérieur à son prédécesseur, ce qui n'est déjà pas rien. Plus encore, ses paroles sont ici véritablement portées une musique belle, langoureuse, légère autant que pesante et qu'il sait rendre ample malgré son côté très intimiste. Bref, du ravissement à tous les étages. (sortie: 24 janvier 2011)

Nb: Stranded Horse est en concert à Lyon mercredi soir à Grnd Zero Gerland pour présenter, entre autres, ce 'Humbling Tides'. Et sûrement pour pas cher mon fils. Plus d'infos ici.

Envie d'en savoir plus? Allez donc lire les très bonnes chroniques de Benjamin, de Thom, de Benoit ou encore de Mmarsu.


Son:
Myspace (Trois chansons de 'Humbling Tides' en écoute)
Page officiel de Stranded Horse chez Talitres


Deux chansons en écoute. Shields pour vous mettre par terre, They've unleashed the hounds for the wedding pour vous faire frissonner:

Stranded Horse - Shields

Stranded Horse - They've unleashed the hounds for the wedding

18 commentaires:

Mmarsupilami a dit…

Merci pour le lien! Mon seul bémol, c'était la voix...

Erwan a dit…

"le plus beau écouté en 2011 pour le moment" +1!

-Twist- a dit…

@ Mmarsu: sérieux? Alors pour le coup, vraiment pas chez moi! J'aime vraiment cette façon de chanter différemment en français et en anglais. Et puis elle est aussi mystérieuse que sa musique...

@ Erwan: Monsieur est un homme de gout, c'est certain! B-)

J-P. a dit…

Et sinon, c'était comment le concert @ Grrrnd Zero mercredi dernier ? Oh toi, tu as dû passer deux soirées de suite du côté de Gerland... :)

-Twist- a dit…

Même pas :D Le premier soir, même pas en rêve la tv suffit bien (je ne paye pas plus de 35€ pour un concert, et encore c'est le bout du monde, alors 50 :D). Quant au second, impossible, un début de crève ma foutu au lit plus tot que prévu...

J-P. a dit…

50€ du côté de Gerland ? Euh... tu veux parler du prix d'une passe ? :) Désolé... Non, je rassure tout le monde : nous parlons bien de football ! [et du match OL vs. Real en C1 ; moi je l'ai vu en streaming (faible résolution, des coupures, commentaires en italien/espagnol...) Quelle belle prestation des Lyonnais ! surtout si l'on compare au match de l'OM le lendemain...]

P.S. : Stranded Horse, je l'avais manqué (pour cause de maladie aussi) il y a deux ans à Dijon en 1re partie de Matt Elliott...

Magali a dit…

De mon côté, je ne connaissais pas le monsieur. Merci donc pour cette belle découverte !
"le plus beau écouté en 2011 pour le moment" +2

-Twist- a dit…

@ JP: Pétard, l'affiche de rêve!!! O_o Matt Elliott et Stranded Horse. Même avec 39.5 de fièvre j'y serais allé!

(oui gros gros match, surtout en 1ère mi-temps où ils ont été impressionnants. Tout est jouable pour le retour. Mais ca va etre super tendu!)

@ Magali: Ravi que ca te plaise! Et je maintiens que c'est le plus beau disque à ce jour même s'il a un sérieux concurrent ces derniers jours (on en parle bientot).

Twin' a dit…

J'étais au Grnnnd Zero mercredi dernier, très bonne performance de Yann Tambour !

Je découvrais la salle, qui se prête plutôt bien à la musique intimiste de Stranded Horse, mais qui d'un autre côté, a bien des désavantages...
La buvette à quelques mètres de la scène est sans doute le pire: les rires et les conversations de quelques joyeux drilles se mêlaient aux accords de la kora, ce qui était pour le moins agaçant.

Une coupure d'électricité a interrompu le concert pour quelques minutes, mais je dois avouer que c'était un mal pour un immense bien. Yann Tambour nous a offert une reprise de My name is carnival (Jackson C. Frank) absolument superbe ! On savait qu'il avait bon goût, mais alors là, c'était vraiment la cerise sur le gâteau !

Pour le reste, la performance en tant que telle était à l'image de l'album, belle, légère mais puissante, fluide, envoûtante même. Regarder le musicien jouer de la kora, ses doigts se promener avec une déroutante précision parmi toutes ses cordes, est assez fascinant par ailleurs !

"They've unleashed the hounds for the wedding" était particulièrement poignante et a emporté ma préférence.

-Twist- a dit…

Rah il a repris Jackson C. Frank... MAIS POURQUOI J'AI PAS ETE AU GZERO MALGRE MES FRISSONS DE CREVE!!! :(

En tout cas, merci du CR.
Quant à la salle, oui, c'est le même problème constamment: y a toujours une pelletée de connards qui préfèrent passer leur temps à venir papoter au bar au lieu d'aller faire chier moins de monde dans un bar ou dans leur salon...

mr.suaudeau a dit…

Put... Et moi j'ai pour une fois préféré le match de C1 de l'OM à un concert qui aurait lieu en même temps. Ben j'ai encore fait le mauvais choix.

mr.suaudeau a dit…

"(...) c'est le plus beau disque à ce jour même s'il a un sérieux concurrent ces derniers jours (on en parle bientôt)"

S'il s'agit de The Joy Formidable, je ne te (re)connaîs plus.

-Twist- a dit…

@ Mr Suaudeau: Oui mais bon, ca aurait été lyon-real, je n'y serais pas allé non plus si ca peut te rassurer :)

Quant au concurrent à cet album, ce n'est pas à The Joy Formidable à qui je pensais, même si j'aime bien ce disque:
http://ileftwithoutmyhat.blogspot.com/2011/03/joy-formidable-big-roar-canvasback.html

^_^

Magali a dit…

Il faut attendre encore longtemps, dis ? J'commence à m'impatienter moi !!! :D

-Twist- a dit…

Il faut que je la fasse cette chronique oui :D Je vais m'y atteler rapidement. Si j'avais le temps je la ferais pour demain. Mais j'aurais jamais le temps. On dit next week? :)

Magali a dit…

Merci M'sieur :)
Désolée de te presser mais tu m'as mis l'eau à la bouche aussi :D

Magali a dit…

Sœur Anne ne vois-tu rien venir ?
:))

-Twist- a dit…

:oops: