jeudi 30 juin 2011

[Track of The Day] Future Islands - Before The Bridge

Ni vu ni connu, Future Islands, en plus d'être signé chez les toujours très classe Thrill Jockey, continue son petit bonhomme de chemin. Découverte choc de l'an passé via leur second album 'In Evening Air', le groupe mené par cette voix aux faux airs de Kurt Wagner, s'apprête à sortir deux nouvelles chansons (en juillet prochain).

Le tout verra le jour sour la forme d'un 7" et contiendra Find Love et Before The Bridge (le titre en écoute aujourd'hui). Une chanson dans la lignée du précédent album des Future Islands, très marqué par ce que vous voulez de wave ou ce que vous souhaitez de post, et une toujours aussi jolie basse. Réussite totale que cette chanson. Pour un groupe qui n'en finit plus d'être attirant.

Album: Before The Bridge/Find Love 7"
Année: 2011
Label: Thrill Jockey


Before The Bridge est également en écoute, au format soundcloud. Et comme souvent, cette nouvelle chanson des Future Islands est en téléchargement gratuit et légal (en cliquant sur la flèche noire qui descend) :



lundi 27 juin 2011

[Track of The Day] Apparat - Black Water

Il y a des chansons qui permettent de rentrer en douceur dans une semaine qui s'annonce longue. Des chansons qui prennent leur temps, ne brusquent pas l'oreille, s'immisce délicatement dans votre cerveau pour mieux le réveiller et lui faire prendre conscience que les grasses matinées c'est pour dans cinq jours. Pas avant.

Black Water, dernière chanson en date d'Apparat et annonciatrice d'un nouvel album ('The Devil's Walk' en septembre prochain), est de celle-ci. De cet acabit. Son ambiance ouatée, son chant généreux, sa mélodie électro torturée, sa lente mais inéluctable montée, ses gouttes de pluie qui tombent, martèlent et concluent l'affaire, cette mélancolie qui s'échappe de chacune de ses notes, tout cela lui confère le titre de chanson idéale pour un lundi matin d'été, bien trop chaud, et qui s'annonce bien trop long. Sublime de bout en bout.

Album: The Devil's Walk
Année: 2011
Label: Mute



Black Water d'Apparat est également en écoute ici-même (et à télécharger en cliquant sur la petite flèche):




jeudi 23 juin 2011

Yellowcard - When You're Through Thinking, Say Yes [Hopeless]

On a tous un péché mignon. Tous. Une série télé sans intérêt qui nous passionne. Un roman de plage qu'on relit de temps à autres avec toujours le même plaisir. Un film à l'eau de rose qui nous touche on ne sait trop pourquoi, alors qu'objectivement c'est gnian-gnian au possible.

Je suis quelqu'un qui a plein de péchés mignons:
- au collège, fan de NBA que j'étais, j'ai lu et relu la biographie de Magic Johnson 'Ma Vie'. Jamais replongé dedans depuis cette époque là, mais j'en garde un très bon souvenir.
- en ce qui concerne les séries télés, je suis capable de me passionner pour n'importe quelle série à la Dawson, où règne bons sentiments et musique pop bien calibrée.
- quant au cinéma, mettez moi devant 'Coup de Foudre à Notting Hill' et je suis sur de passer une bonne soirée.

Ce qui ne m'empêche pas d'écouter, de lire, d'aimer, d'aduler des artistes d'une bien autre trempe, bien au contraire. Mais j'aime venir de temps en temps me lover dans ce genre de pièces artistiques d'un autre style.

En ce qui concerne la musique, j'ai deux - d'aucuns diront honteuses - addictions: les bluettes pop-rock qu'on peut retrouver à la fin de séries à succès donc (voir plus haut. D'ailleurs, ce blog en compte quelques unes disséminés ici ou là). Et le punk à roulettes qui flirte avec l'emo plus que de raisons.

Groupe ultime de la seconde catégorie à mes oreilles, Yellowcard. Un combo américain qui a déjà près de 15 ans de carrière derrière lui (sic!). Et qui depuis 2006 - et la découverte de 'Lights and Sounds' - est mon péché musical absolu.

Oh oui, je vois venir les pourfendeurs du bon goût rigoler à cet aveu. Et ils auront bien raison. Oui, Yellowcard c'est un peu facile: il y a ce violon qui virevolte un peu partout. Ces mélodies qui se ressemblent. Ces paroles un peu niaises. Cette batterie qui n'en peut plus de tambouriner. Et ces chansons réconfortantes et qui n'en finissent plus de vouloir trouver l'hymne parfait qui ferait chanter 80 000 jeunes ados américains en mal de sensations.

'When You're Through Thinking, Say Yes' est le nouvel album de Yellowcard. Un disque qui ne déroge pas au style de leurs précédentes sortie et qui oscille entre punk-à-roulettes, grunge de tous poils et rock mal léché, relevés de quelques pop-songs mélancoliques à faire craquer n'importe quel cœur un peu fleur bleue.

C'est efficace jusqu’au bout des ongles, niais jusqu’au fond du sillon. Mais c'est très bien fait. Vous détestez. J’adore. (sortie: 22 mars 2011)

D'ailleurs, en parlant de ça, quels sont vos péchés mignons à vous?

Son:
Myspace (Deux chansons de 'When You're Through Thinking, Say Yes' en écoute)
Site officiel

Deux chansons en écoute. Life of Leaving Home et son refrain à hurler à tue-tête et Sing For Me et ses guitares larmoyantes:

Yellowcard - Life of Leaving Home

Yellowcard - Sing For Me



Et vu que c'est fête aujourd'hui, deux autres chansons. Hang You Up, le tube pop de 'When You're Through Thinking, Say Yes' et For You, and Your Denial, son pendant nerveux:

Yellowcard - Hang You Up


Yellowcard - For You, and Your Denial


mercredi 22 juin 2011

[Track of The Day] Crystal Antlers - Two-Way Mirror

Hier il a plu. Et c'était bien. Moins de monde à chaque coin de rue, moins de braillards sur les quais du Rhône détrempés. Une fête de la musique presque supportable. Cool.

Hier, Radiohead a sorti un nouvel extrait. Une chanson qui rattraperait 'The King of Limbs' (enfin selon les presque fans). Super.

Hier enfin, les Crystal Antlers ont sorti le premier clip de leur second album attendu et à paraitre 'Two-Way Mirror': Summer Solstice. Un nouvel album qui a laissé filtrer deux nouveaux titres jusque là: Summer Solstice donc mais aussi Two-Way Mirror.
Deux chansons aussi différentes que réussies, la première psyché enlevée, dans l'esprit du 'Little Sister/Dead Horses 7"' de l'an passé, la seconde dans la droite veine de 'Tentacles' leur premier album, grunge, noise et rock.

De ces trois informations, une seule présente un intérêt. A toi de trouver laquelle ami lecteur.

Album: Two-Way Mirror
Année: 2011
Label: Recreation Ltd.



Le clip de Summer Solstice, le premier de 'Two-Way Mirror' des Crystal Antlers:

lundi 20 juin 2011

[Track of The Day] Clap Your Hands Say Yeah - Same Mistake

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur les Clap Your Hands Say Yeah. Qu'il est le groupe qui aura le plus bénéficié de l'aide de pitchfork(media à l'époque). Qu'il a sorti un premier album imbitable, ruiné par Alec "j'ai le bras entier coincé dans une porte" Ounsworth. Que son deuxième disque 'Some Loud Thunder' était totalement brillant, rempli de chansons aux mélodies travaillées. Et qu'il a su se faire plutôt discret depuis quatre années. Et qu'il a depuis ses débuts perdus un «!».

Oui, beaucoup de choses à dire je disais. Mais au lieu d'en rajouter des lignes et des lignes profitons de Same Mistake, nouvelle chanson annonciatrice d'un troisième album, 'Hysterical', qui sera self-released (ce qui est très surprenant il faut l'avouer.
Simple, allant à l'essentiel (3'05'' au compteur, pas une seconde de plus), elle transforme ce nouvel essai. Et promet de belles choses. C'est déjà ça.

Album: Hysterical
Année: 2011
Label: -

Vous pouvez écouter et télécharger Same Mistake également ci-dessous:











vendredi 10 juin 2011

[Track of The Day] Smith Westerns - All Die Young

Quand j'ai posé pour la première fois mes oreilles sur ce 'Dye It Blonde' des Smith Westerns (groupe dont je ne sais rien), j'ai eu la réaction suivante: "En train de l'écouter. Y a qqs bonnes idées, de belles envolées (All Die Young et son côté choral) mais je trouve que c'est un brin aseptisé. Disons que la production n'est pas des plus accrocheuses. Elle met finalement assez peu les chansons en valeur. Mais il y a de chouettes choses à picorer quand même".

Quelques semaines plus tard, avec un deux trois, cinq d'un bien bon whisky dans le pif, je révise mon jugement: cet album des Smith Westerns est une réussite. Très pop (on sent sur quelques chansons une forte influence des Beatles), aux guitares qui aiment trainer en longueur - presque plus que de raison - 'Dye It Blonde' est un super album (qui ne restera pas) aux mélodies à chanter à tue-tête. Le disque parfait de ce moment, là tout de suite.

Album: Dye It Blonde
Année: 2011
Label: Fat Possum