mardi 18 mai 2010

The Bamboos – 4 [Tru-Thoughts]

Ca y est! Tant bien que mal, on y arrive : les saintes glaces sont bientôt terminées, le temps hivernal a décidé de rendre les armes après une bien belle bataille. Sortons donc le soleil et la chaleur et remisons la pluie et les écharpes au placard. Et fêtons ca dignement avec ‘4’, le bien nommé quatrième album de The Bamboos, groupe australien naviguant dans les eaux tout sauf troubles du funk et de la soul.

Un groupe qui m’était totalement inconnu jusqu’à il y a quelques semaines mais qui revient très régulièrement dans mes oreilles depuis lors. Originaire de Melbourne, The Bamboos aligne, dans un déluge de cuivres, des titres aussi bien uniquement instrumentaux que chantés par la belle voix de Kylie (toutes les chanteuses australiennes s’appellent Kylie ou quoi ?) Auldist.

A l’écoute de ce ‘4’, on navigue ici entre le Otis Redding live reprenant les Stones et de la soul plus classique. Tirant son inspiration de décennies cultes pour le genre, The Bamboos en profite même pour rendre un hommage aux Beatles avec Up On The Hill et sa cithare aiguisée.
Mieux, avec Like Tears In Rain, The Bamboos composent une chanson qui n’aurait pas fait tâche sur les compilations 'Motown Dance Party', tant son rythme est une euphorique invitation à la danse (voir plus bas).

Un bémol toutefois : des chansons instrumentales souvent très longues et mal placées et qui peuvent, les jours où l’on sera un peu chafouin, plomber l’ambiance. Car le reste du temps, l’adhésion à la musique de The Bamboos est finalement assez irrémédiable.
Lors de la chronique de l’album chez Maarsu, Thierry de Jazz, Blues & Co se posait des questions quant à la longévité du disque. Qu’il se rassure : en des périodes comme celle là, celle-ci semble être infinie. (sortie: 22 mars 2010)

Son :
Myspace (pas moins de 7 chansons de ‘4’ en écoute)
Site officiel

Deux chansons tirée de ce ‘4’. Le funky King Cross et le très Motown Like Tears in Rain (malheureusement plus en écoute).


Et pour finir le premier clip de ce nouvel album des Bamboos, You Ain’t No Good:



5 commentaires:

Thierry a dit…

Bonsoir Twist, je posais essentiellement la question car finalement, après 3 ou 4 écoutes, dans un registre apparenté, le Sharon Jones me semblait finalement assez plat.
Depuis, je suis rassuré pour les Bamboos. Il continue de bien tenir la route ^^

Benjamin F a dit…

Bon il égaye définitivement les journées ce Bamboos.

Benoit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Benoit a dit…

j'ai toujours eu des doutes concerannt ce type d'album. L'exemple le plus récent étant le Mayer Hawthorne. A quoi bon refaire les choses exactement comme avant ? J'ai juste écouté les deux titres proposés, même si ça reste "super sympa", là aussi ça fait quand même très "ressassé" je trouve.

-Twist- a dit…

@ Thierry: nous sommes donc d'accord :)

@ Benjamin F: Et Like Tears in Rain marche bien en soirée :p

@ Benoit: mais l'histoire de la musique, et plus que jamais aujourd'hui, n'est que redite... Et puis on va pas bouder son plaisir (Like Tears in Rain quand même... oui oui je radote)