mardi 29 mai 2012

Gulcher - Bird Nine [Without My Hat Records]



Plus de 1000 écoutes! Pour beaucoup de labels, ce chiffre paraitrait anodin mais pour Without My Hat Records, il est pour nous immense. 1079 écoutes - jusque là - donc pour la face-A du 'Johnny's Square 7"' - du même nom - de Gulcher, le second 45 tours de ce micro-label né il y a un an! Il faut dire que la ritournelle est entêtante et que tout ceci a un joli parfum d'été (toujours en écoute en cliquant ici).

Mais nous avons déjà dans ces pages évoqué Johnny's Square. Il est temps de parler de Bird Nine, la face-B. Et encore, parler de face-B pour une telle chanson...

Premier morceau à avoir vu le jour avec Johan au chant, Bird Nine est une chanson qui a deux ans. Et qui est toujours formidable. Pop sombre aux atours post-punk/cold-wave, Bird Nine est brillante. De par le rythme pesant qu'elle y distille. De par sa construction qui en fait un morceau qui ne semble pas vouloir finir. De par la classe qu'elle répand tout au long de ses 4mns.


Grand moment des concerts des Gulcher, cette chanson est plus qu'une face-B : c'est une face-A bis qui donne à ce 'Johnny's Square 7"' un cachet d'autant plus important.

Alors oui, vous me direz que je ne suis pas objectif, et vous avez sans doute raison: j'aime trop ce groupe. Mais il ne vous reste qu'à vous faire votre propre opinion en écoutant la dite chanson dans le lecteur soundcloud ci-dessous. Et me contredire ou m'appuyer!



'Johnny's Square 7"' est à l'achat pour seulement 5.5€ en cliquant ici (ou encore plus simplement sur le petit widget, en haut de la page d'accueil de ce blog, tout à droite).
Merci d'avance de votre soutien au groupe et à ce micro-label !

Petit rappel: pour chaque exemplaire acheté, les fichiers numériques - haute qualité - vous sont offerts !

Pour plus d'informations :
Le site officiel de Without My Hat Records
La page Facebook de Without My Hat Records





lundi 28 mai 2012

[Track of The Day] Guillemots - Up On The Ride

La relation que j'ai avec les Guillemots est assez bizarre. Je trouve que seul leur premier disque, 'From The Cliffs Ep' vaut vraiment le coup d'oreille et que le reste se perd trop en mélodies à moitié écrites où seuls quelques chansons vraiment bien troussées viennent sortir l'ensemble de l'ennui ou de l'indifférence. Et pourtant, à chaque fois j'y reviens.

'Hello Land!', en plus d'être leur quatrième album, est surtout le premier d'une série de quatre (!!) disques qui sortiront cette année. Et il est plutôt réussi je dois dire.

L'ensemble est un peu long (8 titres pour 45 mns), certaines chansons dispensables (Byebyeland et ses 9 mns), mais le tout tient plutôt la route. Leur pop est toujours agréable, dreamy ou psychédélique (I Lie Down) et la voix de Fyfe Dangerfield a toujours chez moi son petit effet boeuf.

Mieux, Up On The Ride, chanson aux deux visages est un vrai régal, avec notamment sa deuxième partie aux atours chorales et à chanter à tue-tête.
En somme, un nouvel album à réécouter. Et une année discographique chargée pour les Guillemots à suivre.

Album: Hello Land!
Année: 2012
Label: The state51 Conspiracy


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

Up On The Ride est également en écoute sur le soundcloud des Guillemots, ci-dessous :




Pour info, 'Hello Land!' est en écoute complète en cliquant là.
Et à l'achat ici même.

vendredi 25 mai 2012

Gulcher @ Le Planète Mars (26.05.2012 - 20h)


Les Gulcher continuent leur petit bonhomme de chemin et seront samedi 26 mai, dès 20h à:

LE PLANETE MARS, au 21, Rue Keller dans le 11è arrondissement de Paris.
Au programme, concert acoustique et Dj Set.

Et connaissant la culture musicale - aussi éclectique que savoureuse - je ne saurais que trop vous conseiller d'aller y faire un tour.


D'ici là, vous pouvez toujours filer :

- écouter leur 'Johnny's Square 7"' ici

- vous le procurer pour une bouchée de pain ici même (et par la même soutenir ce micro-label)

- en savoir plus sur Gulcher et ce 'Jonny's Square 7"' en cliquant là




http://www.withoutmyhatrecords.com/

mercredi 23 mai 2012

[Track of The Day] The Tallest Man on Earth - 1904

Après le gros coup de coeur d'hier pour The Sexual Outlaws, écoutons voir 1904, la nouvelle chanson de ce petit prodige de The Tallest Man on Earth, dont il a souvent été question dans ces pages.

Premier extrait de son troisième album à paraitre chez Dead Oceans le 12 juin prochain. Il s'intitulera 'There's No Leaving Now' et est un des albums les plus attendus par ici.

Pas de bouleversement fou à attendre, Kristian Matsson continuant à composer des chansons folk, sa guitare bien cramponnée à ses doigts. Et 1904 est - une nouvelle fois - une composition belle à se damner. The Tallest Man on Earth ou l'artiste semblant être celui qui ne déçoit jamais.

Album: There's No Leaving Now
Année: 2012
Label: Dead Oceans

1904 est en écoute et en téléchargement gratuit (et légal!) sur le soundcloud de Dead Oceans:



mardi 22 mai 2012

[Track of The Day] The Sexual Outlaws - I Made a Promise

Attention, coup de cœur en approche! The Sexual Outlaws, groupe américain originaire de Portland, mené par la voix de Sir Charles Myers, a popisé mon week-end plein d'électro.
Une. Une seule et unique écoute de I Made a Promise aura suffit à faire de The Sexual Outlaws mon nouveau chouchou.

Pourtant, le format est classique. Mais la mélodie qui s'en dégage, ce rythme tenu tout du long, ce pont pour reprendre son souffle avant de remettre les gaz à base de paroles comme «A second class citizen is still a citizen» fait de ce I Made a Promise une des chansons les plus réussies de l'année en cours.

Deuxième chanson du premier Ep ('Pavement Butterfly Ep') des Sexual Outlaws - qui tire son nom d'un film muet de 1929 et dans lequel jouait Anna May Wong, jeune fomme qui orne la pochette, I Made a Promise est un tube en puissance.

Mieux? Le reste de 'Pavement Butterfly Ep', s'il n'arrive pas au niveau de I Made a Promise, est déjà très solide, entre chansons rock nerveuses joliment doublées de synthés.

Encore mieux? 'Pavement Butterfly Ep' est en téléchargement gratuit et légal sur le site du groupe (voir plus bas).

Tiré d'un livre de John Rechy - du même nom - The Sexual Outlaws est une sacrée belle découverte. Qui va faire parler d'elle: je vous en fiche mon billet.

Album: Pavement Butterfly Ep
Année: 2012
Label: -


I Made a Promise est également en écoute sur le soundcloud de The Sexual Outlaws :




'Pavement Butterfly Ep' est en téléchargement gratuit et légal sur le site des Sexual Outlaws ici même.

lundi 21 mai 2012

[Track of The Day] The Bee Gees - Cucumber Castle


Parce qu'il n'a pas chanté que les doigts coincés dans la porte.
Parce qu'il faut redécouvrir 'First', premier album des Bee Gees (avec Robin Gibb au chant), qui est délicieux (plus d'infos là).

vendredi 18 mai 2012

[Track of The Day] New Order - Sunrise

Ce dimanche soir, en clôture de la dixième édition de Nuits Sonores, deux groupes cultes seront au programme. Mudhoney d'un côté, New Order de l'autre.

Bien que trop jeune à l'époque de leurs exploits sonores, New Order est un groupe culte pour moi. Le genre à me damner à chaque nouvelle écoute de 'Low-Life', 'Brotherhood' et autres 'Power, Corruption & Lies'. Il me tarde de voir enfin la bande à Sumner, bien qu'amputée de Peter Hook boudant dans son coin.

Alors oui, c'est une reformation sans l'être (deux albums dans les années 2000, des lost-tapes à venir), on n'est plus en 1985, mais qu'importe: je suis prêt à prendre un pied monstrueux.

Et je répète (sans trop y croire) que si New Order ne joue pas Sunrise dimanche soir, je tue un chaton.

Album: Low-Life
Année: 1985
Label: Factory

mercredi 16 mai 2012

[Track of The Day] Neneh Cherry & The Thing - Dream Baby Dream (Suicide cover) [Four Tet remix]

La plus longue semaine lyonnaise de l'année débute ce soir : Nuits Sonores fête ses 10 ans. Au programme, du lourd (Caribou, Four Tet, James Murphy, !!!, cette liste est tout sauf exhaustive), des Sonores Days qui prendront place dans quelques uns des plus beaux endroits de Lyon (entre ici L'Hôtel Dieu), des siestes sonores, une journée gratos comme à chaque fois (le jeudi donc, avec du Berlin par ci, de l'Ibiza par là), de l'électro dans toutes les rues de Lyon, une Nuit 4 dont on ne sait rien mais dans laquelle on devrait retrouver 4 dj internationaux dont sûrement Laurent Garnier et Agoria) et un concert de New Order pour en guise de dessert exquis.
Bref, tout cela pour dire que ca va être un brin la teuf dans la capitale des Gaules.

Alors, pour se mettre en jambe, rien de mieux qu'un petit remix de Four Tet. Son dernier en date (mis en ligne il y a quelques jours). Celui de Dream Baby Dream, la chanson de Suicide. Pas l'originale cependant mais la version de Neneh Cherry & The Thing, qui se trouvera sur l'album de ce super groupe, 'The Cherry Thing'.

Vu que ma connaissance de Neneh Cherry se limite à 7 Seconds (le tube avec Youssou N'Dour) et que je découvre The Thing (groupe de free jazz au sein duquel officie, excusez du peu, Mats Gustafsson), je n'en parlerai pas plus. Sauf pour vous dire trois choses:
- leur relecture de Dream Baby Dream est très sincèrement à tomber par terre (et en écoute plus bas).
- l'album comportera notamment des morceaux de Martina Topley-Bird, The Stooges, Ornette Coleman ou MF Doom.
- Four Tet, en annonçant la sortie de son remix, s'est fendu à propos de 'The Cherry Thing' d'un rapide : «one of the most magical new records I've heard in a while». Rien que ça.

Mais nous aurons le temps d'y revenir. Pour le moment donc, délectons nous du remix de Four Tet. Car oui, il est délicieux - mais qui en doutait?

Album: -
Année: 2012
Label: -



Comme il est toujours bon d'écouter sur quoi se base le remix, voilà la version de Dream Baby Dream de Neneh Cherry & The Thing, qui est je le répète, une somptueuse relecture :




Comme il est également toujours d'écouter les versions originales, voilà donc celle de Suicide :




Et histoire de bien faire les choses, voilà donc le remix de Four Tet de Dream Baby Dream, au format soundcloud cette fois :


mardi 15 mai 2012

[Track of The Day] Animal Collective - Gotham

Après nous avoir habitué à un rythme de sorties soutenu (neuf albums en neuf ans, tous de très haut niveau), la bande foutraque de Baltimore est sur le point de donner naissance au successeur de 'Merriweather Post Pavilion' qui date de déjà trois ans. Un siècle pour les Animal Collective.

'Centipede Hz' sortira en septembre prochain, une nouvelle fois chez Domino. Et, en plus d'un trailer taré (voir plus bas. Celui-ci se lance automatique), est déjà mis en orbite par un 45-tours proposant deux nouvelles compositions. D'un côté Honeycomb et son côté pop hawaïenne sous acide. De l'autre Gotham, langoureuse balade, à la sauce Animal Collective, donc décalée et bizarroïde.

Ces deux morceaux ne se retrouveront pas sur 'Centipede Hz'. Mais vu la qualité des deux titres présents, nul doute que cela donne franchement envie d'en savoir plus. Animal Collective commençait à me manquer. L'attente est donc terminée: LE groupe le plus important des années 2000 est ENFIN de retour.

Album: Honeycomb/Gotham 7"
Année: 2012
Label: Domino


Si Gotham est en écoute dans le lecteur grooveshark bleu à droite, vous trouverez ci-dessous Honeycomb. Qui a un je ne sais quoi de tubesque :




Les Animal Collective viennent d'annoncer leur nouvel album 'Centipede Hz' par un trailer futuriste et totalement barré, égrainant les 11 chansons qui le composeront. A voir :



lundi 14 mai 2012

[Track of The Day] Spiritualized - Too Late

Il était temps de s'y remettre. Et de redonner un peu d'actualité à ce blog qui en manque singulièrement depuis quelques semaines.

Au programme de ce redémarrage, une des chansons du dernier album de Spiritualized, 'Sweet Heart Sweet Light', qui concoure pour le titre d'artwork le plus laid de l'année.
Toujours mené par l'ancien Spacemen 3 Jason Pierce, Spiritualized vient de pondre un album presque parfait, aux influences diverses (de la pop très travaillée, des morceaux Velvetiens comme cet incroyable Hey Jane, du psyché sur Headin' for The Top Now) et à la mélancolie imposante.

Mais la chanson du jour s'appelle Too Late et est d'une simplicité déconcertante. Certes, pas d'une joie folle, mais très ouvragée, portée par des cordes à tomber, cette chanson est affolante de grâce.

Et alors que Nuits Sonores 2012 s'annonce, je me disais qu'il n'y avait pas mieux qu'un peu de pop ambitieuse à la beauté légère pour commencer une semaine qui se finira au son des guitares de New Order.

Album: Sweet Heart Sweet Light
Année: 2012
Label: Fat Possum