jeudi 31 août 2017

[Track of The Day] Seabirds - Independent Horses

Pour fêter ses 20 ans, le label de Santa Barbara Matinée Recordings a sorti il y a 2 mois une compilation intitulée ‘Matinée Idols’. Quatorze titres au programme avec parmi les groupes qui ont fait l’histoire de ce label que je connais vraiment peu.

Ici tous les groupes présents ont participé avec un nouveau morceau, un inédit perdu dans des sessions d’enregistrements passées ou une ancienne chanson réenregistrée.

On y retrouve les noms de Champagne Riot (avec un analogique Ingrid Bergman) ou Math and Physics Club (leur Shadows Longer est absolument délicieux). Et on y fait surtout de bien belles découvertes : The Popguns, Last Leaves, The Electric Pop Group, Seabirds (leur Independent Horses est ma chanson du jour) ou encore Tinsel Heart. Mais plus globalement, c'est toute la compilation qui regorge de beaux morceaux, de chansons classes au romantisme plein de guitares. De l'indie-pop de grande qualité, forcément.

NB : A noter que sur cette même compilation on trouve un titre de The Catenary Wires, une des têtes d’affiche du prochain Paris Pop Fest les 22 et 23 septembre prochain ! Plus d'infos là.

Album : Matinée Idols
Année : 2017
Label : Matinée Recordings

Acheter


En écoute dans le lecteur Spotify à gauche

En plus du lecteur Spotify (l'album est absent de Deezer), Independent Horses de Seabirds, issu de cette compilation ‘Matinée Idols’ est également en écoute ci-dessous :



Autre extrait, Postcard de The Electric Pop Group, première chanson du groupe en 4 ans !


Allez, c'est fête, un troisième titre : You Saved Me From Myself de The Catenary Wires, présents donc au Paris Pop Fest les 22 et 23 septembre prochain.





Enfin, plus simplement, toute cette ‘Matinée Idols’ est en écoute sur le soundcloud de Matinée Recordings.

mardi 29 août 2017

[Track of The Day] The Creases - Answer To

C'est donc certain : les Creases ont définitivement abandonné leurs velléités indie-rock. Pourtant, leur premier 45-tours avait de la gueule, une belle. A croire qu’ils n’ont pas connu le succès.
Depuis, la trajectoire du quatuor de Brisbane en Australie n’est qu’une fuite en avant vers une musique beaucoup plus chargée, remplie de claviers et de guitares aguicheuses, avec par dessous tout ça une production

‘Tremolow’ leur premier album en est un exemple frappant. Impact annonçait l'affaire il y a quelques mois de cela. Pendant près de 50 mns, les Creases font faire montre de leur nouveau style. Et si l’ensemble ennuie sur la longueur (une production un peu trop putassière sur pas mal de titres), s'il y a bien quelques chansons ratées et faiblardes (un In My Car qui plagie sans vergogne Apache (Jump On It) de The Sugarhill Gang), il faut reconnaitre au Creases un début d’album absolument parfait, et quelques singles qui font mouche instantanément (Answer To, tube en puissance, Everybody Knows ou un At Last You Find, particulièrement brit-pop).

Album : Tremolow
Année : 2017
Label : Liberation Music

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify et Deezer à gauche

En plus des lecteurs Deezer et Spotify, Answer To de The Creases est en écoute ci-dessous :


Autre chanson remarquable de 'Tremolow' des Creases, voilà At Last You Find :



Pour finir, deux clips : celui de Is It Love :


Et celui d'Everybody Knows :


lundi 28 août 2017

[Track of The Day] The Drums - I'll Fight for Your Life

Le saviez-vous ? The Drums est toujours en activité et continue de sortir des disques à intervalles réguliers. Révélés par quelques singles de qualité et un premier album recommandable, le duo a sorti en juin dernier leur quatrième disque, 'Abysmal Thoughts'.

Et c'est une belle surprise. Portée par une production réussie, The Drums démarre son album sur les chapeaux de roue avec un triptyque de tubes impeccable. Piochant toujours son inspiration dans les années 80, proposant une indie-pop à la façon de faire de l'époque, The Drums continue de prouver qu'ils n'auraient eu aucun mal à être signé par Factory Records il y a 35 ans.

Dommage que cet 'Abysmal Thoughts' se perde en longueur, car en resserrant le propos, les Drums auraient pu emporter une adhésion complète. On se satisfera donc de les voir toujours aussi bien vivant, avec un son aigu de la mélodie. Tous les « next big thing » de ces 15 dernières années ne peuvent pas en dire autant.

Album : Abysmal Thoughts
Année : 2017
Label : ANTI-

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify et Deezer à gauche

En plus des lecteurs Spotify et Deezer dans la colonne de gauche, I'll Fight for Your Life de The Drums est également en écoute ci-dessous :


Autre chanson de ce nouvel album de The Drums, Mirror, qui ouvre 'Abysmal Thoughts' :



Pour finir, le clip de Blood Under My Belt, premier single de ce 'Abysmal Thoughts' de The Drums :



vendredi 25 août 2017

[Track of The Day] The Wedding Present - Scotland

C’est que les vieux se font de la place dans ces pages ! Après Spiral Stairs et The Bats, place aux Wedding Present et à leur 32 ans de carrière.

La troupe de David Gedge est revenue cette année au moment du Record Store Day pour un 'The Home Internationals Ep', sorti sur le label du festival Primavera Sound. Un disque composé de 4 chansons Scotland, Northern Ireland, England et Wales (seul morceau connu qui se trouvait sur leur neuvième album 'Going, Going…' sorti l’an passé).

Un disque en hommage également à une compétition de football (nommé elle aussi Home Internationals), la plus vieille de l’histoire, qui se déroulait entre les quatre pays britanniques jusqu’en 1983, juste au moment où elle fêtait ses 100 ans d’existence.
'The Home Internationals Ep' est un disque totalement instrumental naviguant entre piano léger, violons tendus, guitares lourdes et noisy, où l’on reconnait la patte de David Gedge, qui, à l’instar de ses Wedding Present, ne semble pas vieillir. Le seul bémol que l’on pourrait émettre serait qu’on aurait bien aimé avoir une version chantée de Northern Ireland. Mais ne pinaillons pas.

Album : The Home Internationals EP
Année : 2017
Label : El Segell del Primavera

Acheter



En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche


En plus des lecteurs Deezer et Spotify, Scotland des Wedding Present est également en écoute ci-dessous via son clip :


jeudi 24 août 2017

[Track of The Day] The Bats - Walking Man

Vieux groupe parmi les vieux groupes, The Bats est un quatuor néo-zélandais qui sévit depuis 1982, a sorti 8 albums (5 entre 1987 et 1995), ne s’est jamais séparé et n’a jamais changé de line-up en 35 ans.

Bien qu’assez mythique, The Bats est un groupe qui était encore totalement inconnu à mes oreilles jusqu'en juin dernier, soit lors du premier concert de leur tournée européenne actuelle, sur la Péniche du Sonic, jamais avare lorsqu’il faut programmer des groupes de qualité.

Venu autant célébrer les 30 ans de leur premier album ‘Daddy’s Highway’ que promouvoir leur dernier disque en date ‘The Deep Set’, les Bats semblaient ravis d’être là, bien qu’étouffés par la chaleur suffocante de la péniche, et de jouer devant une salle remplie de fan - aux tempes grisonnantes.

Tenant une bonne crève des familles (quelle idée début juin !), j’avais du écourter ma présence, mais les quelques 10 titres que j’ai vu et écouté d’eux ont été plutôt convaincant. Quant à 'The Deep Set', il contient ce qu'il faut de jolies ritournelles pop et d'élans de guitares pour emporter l'adhésion, quand bien même l'ensemble ronronne sur la longueur. Un disque de cinquantenaire au talent sûr, comme on peut l'imaginer en somme. Et il n'y a rien d'infamant dans cette remarque.

NB : Pinkushion et Louis de Soul Kitchen ont été bien plus emballés que moi par ce 'The Deep Set' des Bats. Et sont surtout bien plus complets sur le groupe.

Album : The Deep Set
Année : 2017
Label : Flying Nun Records

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche

En plus des lecteurs Deezer et Spotify sur la gauche, Walking Man de The Bats est également en écoute ci-dessous :


Autre chanson tirée de 'The Deep Set' de The Bats, voilà Busy :


Pour finir, le clip de No Trace, premier single extrait de 'The Deep Set' de The Bats :


mardi 22 août 2017

[Track of The Day] Spiral Stairs - Emoshuns

Alors que son ancien compère Stephen Malkmus enchaine les albums à un rythme plutôt régulier depuis la séparation de Pavement (six depuis 2001), Scott Kanenberg, aka Spiral Stairs, lui s’est toujours fait plus discret. Il y a tout d’abord eu l’aventure Preston School of Industry aux début des années 2000. Et seulement deux albums solos, sous le nom de Spiral Stairs donc : ‘The Real Feel’ en 2009 et ‘Doris & The Daggers’ cette année.

Un disque aux nombreux invités (Kevin Drew et Justin Peroff de Broken Social Scene, Matt Berninger de The National notamment), plutôt mid-tempo, mais aux chouettes effets de manche. Les mélodies sont là, les chansons aussi. Il y a bien quelques fautes de goût (The Unconditionnal), quelques longueurs (Trams (Stole My Love) et plus globalement la fin de ce 'Doris and The Daggers') mais tout se tient plutôt bien (le début de l'album est franchement enthousiasmant) et Spiral Stairs s’octroie même un petit plaisir dans une veine Pavement-ienne sur Doris and The Daggers, chanson qui clôt l'album. Sympathique.

A noter que Spiral Stairs attaquera une longue tournée européenne, avec quelques dates en France, Belgique et Suisse :
20 septembre - Le Petit Bain (Paris)
22 septembre - Le Sonic (Lyon)
23 septembre - Le Pingouin Alternatif (Arthez-De-Béarn)
28 septembre - Bad Bonn (Guin, Suisse)
15 octobre - NEST (Gand, Belgique)

Album : Doris and the Daggers 
Année : 2017 
Label : Domino

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche

En plus des lecteurs Spotify et Deezer à gauche, Emoshuns de Spiral Stairs est également en écoute ci-dessous :



Autre chanson de ce 'Doris and the Daggers' de Spiral Stairs, Dundee Man :



Pour finir, le clip de Dance (Cry Wolf), chanson qui ouvre ce 'Doris and the Daggers' de Spiral Stairs, avec Jason Lytle de Grandaddy en guest :


lundi 21 août 2017

[Track of The Day] Decibelles - All Wet

On ne sent rend peut-être pas vraiment compte vu d’ailleurs, mais il se passe quelque-chose à Lyon ces derniers temps. Plus qu’un frémissement, c’est très palpable : la scène lyonnaise est d’une vigueur épatante dernièrement.

Bien sûr, il y a eu les EAST., les Rank et autres Israël Regardie ces dernières années. Mais ce à quoi on assiste dernièrement est vraiment alléchant. Vous me direz, les Decibelles (car c’est d’elles dont il est question aujourd’hui) ne sont pas des nouvelles dans le game. Formé en 2011, le trio a déjà à son actif un split single (avec EinZweiDreiVier!), un Ep de remixes et deux albums (‘Pedro Joko’ en 2011, ‘Sleep Sleep’ en 2015).

Et bien que les ayant croisé à quelques reprises lors de concerts lyonnais (la dernière fois en juin dernier où les Décibelles ouvraient pour Thee Oh Sees à L’Épicerie Moderne), je n’avais jusque là jamais mis les oreilles sur leurs productions. Erreur réparée avec leur troisième album est sorti cette année. Il s’appelle ‘Tight’, contient 10 titres pour 31 mns et fait donc dans le concis et le claquant.

Entre rock nerveux, punk hurlé et passages vraiment pop, alternant l’anglais et le français, le trio sort un disque vraiment solide, aussi intransigeant qu’attachant.Tout est ici maitrisé et emballant, avec de grands moments (Witchy Babes, All Wet, et plus globalement toute la face-B).
En fait, le seul vrai « problème » de Decibelles à mes yeux reste leur nom, un peu trop facile pour être marquant. Mais bon, c'est un détail. Et comme elles le disent sur Le Seum qui clôt ce 'Tight' : « J’vais pas faire de la poésie car j’en ai rien à foutre ». Tant mieux, c’est pas ce qu’on demandait.

Album : Tight
Année : 2017
Label : Kidnap Music
 

Acheter

En écoute dans le lecteur Spotify ou Deezer à gauche

En plus des lecteurs Deezer et Spotify dans la colonne de gauche, All Wet des Decibelles est en écoute ci-dessous :



Autre chanson marquante de ce ‘Tight’ des Decibelles, Super Fish :



Pour finir, le clip du premier single, Mess, qui ouvre ‘Tight’ :