jeudi 4 mars 2010

[Track of The Day] Tobias Fröberg - When We Go to War

J'étais sur le point de publier un papier expliquant que «quatre ans après un 'Somewhere In The City' discret mais beau, Tobias Fröberg donne enfin de ses nouvelles». Sauf qu'entre temps, je suis parti vérifier quelques informations et me suis rendu compte que le suédois avait sorti en 2008 'Turn Heads', album dont je suis totalement passé à côté et dont je ne sais rien. Et pourtant, j'avais usé plus que de raison 'Somewhere In The City', un disque folk mais pop, triste mais beau, enlevé mais tout en retenue.

Au final, cette dernière nouvelle ne change rien. Car seule l'annonce du retour de Tobias Fröberg est importante. Après avoir produit pas mal de groupes du cru, notre homme revient donc avec 'The Big Up', à sortir le 10 mars prochain; un album construit autour d'un orgue Hammond et sur lequel Helgi Hrafn Jonsson de Sigur Ros est venu prêter sa voix.

Premier extrait de ce quatrième album, When We Go to War. Un titre teinté de sonorités plus électroniques, certes légères mais qui tranchent suffisamment avec son univers précédent pour être signalé.
Tobias Fröberg pond là une composition de prime abord assez anodine, mais qui, si elle n'est pas du niveau d'un Love and Misery ou d'un For Elizabeth Wherever You Are, dévoile rapidement de nombreux charmes (l'alliage sonorités analogiques/cordes, si ce n'est pas la découverte du siècle, marche vraiment bien) et rappelle le Maximilian Hecker de 'Rose'.

Couplé à un clip à l'esthétique très sure (voir plus bas), ce When We Go to War est une petite réjouissance de fin de semaine. Et surtout l'annonce du retour de Tobias Fröberg, un artiste qui construit, loin des sunlights, une carrière à la tenue plus que remarquable.

Album: The Big Up
Année: 2010
Label: Fire Egg


Le clip de ce When We Go to War est sublime, quoique dérangeant. Dirigée par Petter Ringbom, ce clip montre l'opposition bien/mal, représenté par les danseurs thaïlandais Kage Mulvilai et japonais Azumi Oe.


7 commentaires:

Mmarsupilami a dit…

Sensation déjà connue avec ces artistes qui enregistrent des albums quasiment en cachette. Bon, on va creuser ça!!!
:-)

Erwan a dit…

Ah moi aussi tiens, pas au courant de cet album en 2008. Pas sûr d'aimer le virage électro par contre... (j'y jetterais une oreille tout de même)(le titre en écoute est pas mal)

-Twist- a dit…

@ Mmarsu: Tu connais le bonhomme? Parce que 'Somewhere In The City' est vraiment un chouette disque.

@ Erwan: C'est quand même léger comme virage. Moi j'ai hate de voir ce que ca va donner sur la longueur.

Benjamin F a dit…

Entrain de l'écouter là, c'est vraiment très bien :) Merci pour la découverte !

-Twist- a dit…

Faut que tu écoutes son 'Somewhere In The City' (oui je me repete mais j'aime insister).

Thierry a dit…

Bonsoir Twist, je suis en train d'achever la première écoute de The Big Up. Très très bon.

Il ne me reste plus qu'à chercher Somewhere In The City, maintenant ;-)

-Twist- a dit…

Non, toujours pas escoutaillé. Prévu aussi, dès que j'y pense. :)
(Et Somewhere In The City, tu dois l'écouter. Mais vraiment hein :D)