vendredi 19 décembre 2014

[Track of The Day] We Are Catchers - Richer Man

Voilà un disque que j'use et use depuis des semaines sur ma platine. Une des nombreuses petites merveilles que Domino Records distille à longueur d'années mais qui n'ont pas la chance (ou l'envergure) de pouvoir compter sur la même promotion que certains disques de leurs collègues de label.

'We Are Catchers' fait donc partie de ceux-là. Un album remarqué dans un bac vinyle de mon disquaire favori. Pendant de longues semaines, je l'ai vu squatter le bac, le regardant à chaque nouveau passage, intrigué que j'étais, sans savoir ce que c'était. Mais entre sa belle pochette (l'horizon vu d'un hublot d'un tanker sans nul doute) et son nom (les derniers Catchers que j'ai écouté, cela remonte à loin mais c'était bien), j'ai finalement succombé. Et je ne le regrette pas.

We Are Catchers est le projet d'un homme, Peter Jackson, originaire de Liverpool mais qui a surtout écouté les principaux « concurrents » des héros de sa ville natale, les Beach Boys.

Essentiellement centré autour du piano, souvent rythmé par un tambourin très présent, avec pleins de vocalises et autres chœurs rappelant la bande à Brian Wilson (ne serait-ce que le single Tap Tap Tap, ou le sublime Isabella), avec une production entre reverbs et échos, 'We Are Catchers' illumine depuis de nombreuses semaines mes journées de pop aux mélodies soignées et travaillées.

Dans l'esprit du déjà très beau 'A Bad Wind Blows In My Heart' de Bill Ryder Jones (qui est présent d'ailleurs ici, à la guitare et à la production), mais pas dans la même veine (ce piano au centre de tout) et peut-être en moins mélancolique, 'We Are Catchers' est sûrement le plus bel album pop écouté cette année. Un disque qui mérite des éloges, des hommages. Et qui met à jour un bien talentueux auteur-compositeur.

Album : We Are Catchers
Année : 2014
Label : Domino

Acheter



En plus de Richer Man, deux autres chansons de ce très beau 'We Are Catchers' : Isabella et Tap Tap Tap, toute deux très « Beach Boys ». Les deux sont à écouter sur le soundcloud de Domino, et ci-dessous :




Pour finir, le clip de Tap Tap Tap, très marin et à l'image de la pochette de 'We Are Catchers' :

jeudi 18 décembre 2014

[Track of The Day] Dominique A - Éléor

Les années passent mais ne semblent pas avoir de prise sur Dominique A. Car après 'Vers Les Lueurs', le nantais sera de retour en 2015 avec 'Éléor', son dixième album studio.

Un disque qui comptera 12 titres et aura droit à son édition limitée de 12 titres également. Et quand on connait les disques bonus des albums de Dominique A (peut-être les seuls que j'écoute régulièrement), on peut raisonnablement se frotter les mains.

D'ailleurs, le premier extrait, qui donne son nom à l'album, Éléor, est une belle réussite. Rien de nouveau sous le soleil, il s'agit là du Dominique A pur jus et qu'il déroule à merveille.

Cette voix, ce texte, ces arrangements et cette production aux oignons (cette voix, pièce centrale, toujours extrêmement bien mixée à la musique) : Dominique A est toujours en très grande forme.

Album : Éléor
Année : 2015
Label : Cinq 7

Acheter


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

Éléor, premier extrait de l'album du même nom à paraitre le 16 mars prochain, est également en écoute sur le youtube de Dominique A et ci-dessous :


mercredi 17 décembre 2014

[Track of The Day] Lali Puna vs Trampauline - Machines Are Human

Disparu de la circulation depuis 2010, Lali Puna, projet parallèle d'un des membres des Notwist Markus Acher, revient par une porte dérobée dans l'actualité plus de quatre ans après un sympathique - sans plus - 'Our Inventions'.

Le groupe allemand s'associe le temps de deux morceaux avec les sud-coréens Trampauline, groupe synth-pop (en tout cas si j'en crois ce que j'ai pu découvrir à leur propos ces dernières heures) du pays du matin calme. Rien de plus naturel me direz-vous quand on sait que la chanteuse de Lali Puna, Valerie Trebeljahr, est elle aussi originaire de Corée du Sud.

Machines Are Human est le titre du single, dans une veine très Lali Puna, entre beats électro et souci pour la belle mélodie pop, avec Hyosun Cha, chanteuse de Trampauline au micro. Une réussite à dire vrai.

Vu qu'une tournée vient d'être montée pour les deux groupes, avec des dates en Allemagne, en Corée et au Japon, on est en droit de se dire que ce Machines Are Human n'est peut-être qu'une première pierre à une future et plus intense collaboration. Le fan de 'Faking The Books' que je suis l'espère en tout cas grandement.

Album : Machines Are Human (Single)
Année : 2014
Label : Morr Music

Acheter


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

Machines Are Human de Lali Puna et Trampauline est également en écoute sur le soundcloud de Morr Music et ci-dessous :

mardi 16 décembre 2014

[Track of The Day] Mogwai - Teenage Exorcists

Si Mogwai a toujours été - presque - avare en albums (huit au compteur en 20 ans de carrière), on ne peut pas dire qu'ils mégotent sur les Ep. Sans compter les singles et les split Ep, en 20 ans de carrière, les écossais en sont à 16.

Dernier en date, 'Music Industry 3. Fitness Industry 1' sorti à la fin novembre, et qui fait suite à leur - donc - huitième album, 'Rave Tapes', globalement plan plan et peu enthousiasmant mais dans lequel on retrouvait tout de même quelques beaux moments qui ne semblent appartenir qu'à eux (Repelish, Blues Hour ou No Medicine for Regret).

'Music Industry 3. Fitness Industry 1' compte 6 pistes, 3 nouveaux morceaux et 3 remixes. Un disque à l'image de 'Rave Tapes', inconsistant, mais contenant de jolis moments (le remix de Nils Frahm de The Lord is Out of Control par exemple).

Surtout, pour ouvrir cet Ep, Mogwai pond ni plus ni moins un single. Oui oui, un single. Trois minutes et trente secondes (pile !) au compteur, grosses guitares de sortie, mélodie quasi-pop pour un Teenage Exorcists décapant.

Ni vu ni connu, Mogwai vient donc de sortir un des tubes de 2014, emballé à la perfection. Quand on vous dit qu'il faut toujours attendre la fin décembre pour faire ses tops de l'année...

Album : Music Industry 3. Fitness Industry 1 Ep
Année : 2014
Label : Action Rock

Acheter



Teenage Exorcists est également en écoute sur le soundcloud de Rock Action Records et ci-dessous :


Mieux, Teenage Exorcists a droit à son clip, à voir là :


lundi 15 décembre 2014

[Track of The Day] SNGPR - V Inversé

Après un premier single Paris SA qui aura plu bien au-delà de nos frontières hexagonales, Singapour, le projet parallèle des deux têtes pensantes de Mondrian, a sorti il y a quelques jours un second single, V Inversé.

Cette fois, si l'ensemble est toujours chanté en français (une envie et une volonté de Roman depuis quelques temps déjà), le titre est bien plus orienté électro que Paris SA.

Le résultat reste déroutant de prime-abord pour qui connaît et aime Mondrian et Paris SA, mais les écoutes successives et ces sonorités - qui ne sont pas sans rappeler Tepr - se révèlent plutôt jubilatoires.

Et si le groupe se cherche encore un peu au niveau de son nom (de Singapour, nous sommes passés à SNGPR), le duo sait où il va avec son électro-pop (ou l'inverse) chantée en français.

Album : -
Année : 2014
Label : -


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

V Inversé est également en écoute sur le soundcloud de SNGPR :



Pour ceux qui seraient passés à côté il y a quelques semaines de cela, voilà Paris SA, le premier single de SNGPR :

vendredi 12 décembre 2014

[Track of The Day] Radical Face - Baptisms

Quand certains abandonnent des projets en cours de route (coucou Sufjan), d'autres les poursuivent jusqu'au bout. Vous me direz, entre l'américain et l'allemand Ben Cooper, le niveau d'ambition n'était pas forcément le même : l'un voulait faire un disque par état des États-Unis d'Amérique. L'autre, Radical Face donc, voulait faire une double trilogie, une d'albums (disques très conseillés dont il est question ici et ) et l'autre d'ep, consacrés à la famille (voir par ailleurs).

Et Radical Face touche au but, car il vient de clore la partie Ep avec la sortie de 'The Bastards : Volume Three'. Un disque, comme ses deux prédécesseurs, à télécharger gratuitement et légalement (voir plus bas).

Et notre homme, qui fait tout tout seul et qui a réussi à graver l'idée de clapping dans les plus reculés coins de son âme, continue de distiller ses belles chansons pop, pleines de folk, et de clappings donc.

Pour peu que l'on soit fan de Ben Cooper sous son entité Radical Face, on succombera très facilement à ces trois chansons, notamment à Baptisms et sa capacité à être aussi dénudée dans sa partie couplet que très arrangée lors du refrain. Mais Sisters et Nightclothes sont aussi de haute volée.

Et pour peu qu'on ne le connaisse pas ? On en tombera fou. Forcément.

Album : The Bastards : Volume 3
Label : -
Année : 2014



'The Bastards : Volume Three' est en téléchargement gratuit et légal en cliquant ici. Mais il est également en écoute ci-dessous dans son entièreté (Baptisms est en deuxième position) :

jeudi 11 décembre 2014

[Track of The Day] Belle and Sebastian - Nobody's Empire

Alors qu'on réédite toute leur discographie (album uniquement) au format vinyle, alors que vient de sortir en France le film de Stuart Murdoch 'God Help The Girl', les Belle and Sebastian annoncent leur retour pour leur 9è album (déjà !).
Cela a commencé il y a quelques semaines avec un premier extrait The Party Line, où si l'on reconnaissait la patte mélodique de Stuart Murdoch and Co, l'ensemble peinait quand même à séduire, si loin de l'univers folk-pop où l'on aime retrouver la bande de Glasgow.

Finalement pas aussi affreux qu'on veut bien le dire, Belle and Sebastian retourne à la base avec Nobody's Empire, nouvel extrait et chanson qui ouvrira ce 'Girls in Peacetime Wants to Dance'. Une chanson dans une veine très Belle and Sebastian (version 2, à savoir celle en place depuis 'Dear Catastrophe Waitress'). Cinq minutes très bien orchestrées, où le groupe ne lésine pas sur les xylophones, trompettes et autres chœurs.

Mieux, Stuart Murdoch a déclaré il y a quelques temps dans une interview que Nobody's Profile était la chanson la plus personnelle qu'il a jamais écrite. Ce qui en dit long sur son importance donc. Même si à l'écoute, difficile d'en comprendre totalement le sens.

Album : Girls in Peacetime Wants to Dance
Année : 2014
Label : Matador

Acheter

En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

Nobody's Empire est également en écoute et en clip sur le youtube de Belle and Sebastian et ci-dessous :


Le premier extrait de 'Girls in Peacetime Wants to Dance' est également à écouter ci-dessous :


mercredi 10 décembre 2014

[Track of The Day] Public Access T.V. - In The Mirror

Nouvelle sensation sortie - évidemment - de Brooklyn, Public Access T.V. a de quoi faire parler de lui. Trio mené par John Eatherly, ancien de Be Your Own Pet, ce groupe n'a rien de révolutionnaire en soi. Mais ils ont pour eux les chansons. Et contrairement à beaucoup de leurs congénères, cela change quand même la donne.

Naviguant dans des eaux aussi bien anglaises qu'américaines, faisant dans la power-pop tout en n'hésitant pas à mettre un peu de garage là où il faut, les Public Access T.V. ont à ce jour sorti deux disques. Un 'Rebounder Ep' cet été, à mettre entre toutes les oreilles (et déjà épuisé) qui posait déjà le groupe comme « à fort potentiel ».

Et dernièrement, 'In The Mirror', nouveau 45-tours pétaradant avec une chanson titre absolument délicieuse, tube immédiat et totalement évident de 3'24. Et qui devrait rapidement connaître le même sort de rareté que 'Rebounder Ep'.
En face-b, pour enfoncer le clou, ils viennent plaquer Monaco, le premier morceau de Public Access T.V. dévoilé il y a un peu moins d'un an.

Difficile à dire ce que vont faire les Public Access T.V. dans le futur, si l'album qui commence doucement mais sûrement à être attendu par de plus en plus de monde, tiendra la route (espérons qu'ils sauront mettre d'autres chansons que celles déjà sorties). Mais ce qui est sur, c'est qu'il y a ici une hype qui est tout sauf usurpée.

Album : In The Mirror 7"
Année : 2014
Label : Gudrun Records

Acheter 



In The Mirror est également en écoute sur le lien soundcloud là.

mardi 9 décembre 2014

[Track of The Day] EAST. - Never Be Afraid

Suis un mauvais patriote  ? Pas au niveau national non, mais au niveau local. Car en plus de 7 ans désormais que ce blog existe, je n'ai (enfin je crois, j'ai beau chercher je ne me souviens pas) jamais parlé d'un groupe lyonnais dans ces pages.

Moi, le lyonnais de naissance, qui en est parti de nombreuses fois avant d'y revenir à chaque fois, qui parle de groupes venant de Grande Bretagne, d'Italie, d'Espagne, du Japon, du Canada, de Russie et de groupes français arrivant d'un peu partout sur la carte de l'hexagone, je n'ai jamais évoqué la musique d'un groupe lyonnais. Jamais.

Pour quelles raisons ? Je ne sais pas trop à dire vrai, car la scène locale est plutôt en forme, qu'il y aurait beaucoup de choses à dire et que cela ne date pas d'hier. Et puis non, rien, pas une news ou un titre. Je me désespère moi même.

Commençons donc à réparer cette erreur en nous intéressant à EAST., trio lyonnais (disons actuel, tous ne sont pas nés ici), qui œuvre pour la sainte et belle chapelle du post-punk tant chérie dans ces pages.

EAST. a sorti au début du mois de novembre, 'Violence In The Flowers', nouvel Ep annonciateur d'un premier album à venir courant 2015. Quatre titres, 22 minutes au compteur, tous chantés en anglais, dans une veine post-punk mais où l'électro vient pointer le bout de son nez quand la basse, la guitare et les synthés n'en font qu'à leur tête.

Les deux pieds bien ancrés dans une époque majestueuse, les EAST. enfilent les moments de bravoure (notamment sur Disappear in the Noise, longue chanson de plus de 7mns particulièrement bien menée), portés par une rythmique froide (forcément, il n'y a pas de batteur) et des strates qui se rajoutent au fur et à mesure (parfait Never Be Afraid).

Un bel Ep en somme, à découvrir en live ce mardi soir au Ninkasi Kafé de Gerland, à Lyon. Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour vous remettre de la Fête des Lumières.

Album : Violence In The Flowers Ep
Année : 2014
Label : -

Acheter


En écoute dans le lecteur Grooveshark bleu à droite.

Never Be Afraid est également en écoute sur le bandcamp de EAST., et ci-dessous :


En plus de Never Be Afraid, Disappear in the Noise est à écouter également ci-dessous :


Enfin, à voir aussi, le très beau clip de Never Be Afraid :

lundi 8 décembre 2014

[Track of The Day] Action Dead Mouse - I Nomi Delle Ossa

Dernière ligne droite de 2014 engagée, beaucoup déjà se retournent sur cette année. Mais il reste encore un mois avant d'en finir, alors prenons donc le temps, les bilans arriveront bien assez tôt dans ces pages pour s'en soucier pour le moment.

Alors reprenons là où nous en étions restés. Et après le Love is Not a Game d'Aidan Moffat, écoutons donc le dernier 7" en date d'Action Dead Mouse, groupe italien récurrent de ces pages (là par exemple. Ou encore là).

Leur 'ä' de l'an passé continue de très bien vivre (et pour info, il est toujours à petit prix chez Greed Recordings). Cette nouvelle sortie devrait suivre le même chemin.

Split 45-tours avec un autre groupe italien, L'AMO (dont je ne sais rien), ce disque est composé de 2 chansons. Action Dead Mouse ouvre le bal en face-A avec un I Nomi Delle Ossa épatant tout en restant dans leur style caractéristique :  math-rock fait de belles ruptures, de plusieurs strates et d'un son puissant et particulièrement précis. De la belle ouvrage.

Et comme si cela ne suffisait pas, L'AMO enfonce le clou avec Stronza en face-B, chanson en 2 parties et dans un esprit post-punk. De la bonne en quelques sortes. Sont forts ces italiens.

Album : I Nomi Delle Ossa / Stronza 7"
Label : -
Année : 2014


Acheter


I Nomi Delle Ossa est également en écoute sur le bandcamp d'Action Dead Mouse et ci-dessous :



Stronza, la chanson de L'AMO est à écouter quant à elle ici :