vendredi 23 novembre 2018

[Track of The Day] Agoria - Embrace (feat. Phoebe Killdeer)

Ma première rencontre (musicale s'entend) avec Agoria date de 2004, où, en fin de master, j'étais parti faire un stage de six mois chez PIAS. Là-bas, au service « promotion », j'avais en charge, entre autres choses, la promo (« province » évidemment, les dates parisiennes étant gérées par les attachés de presse) des tournées de Julie Delpy (pour son album éponyme), Sylvain Chauveau (pour 'Un Autre Décembre') et Agoria (il avait sorti l'année précédente 'Blossom'). Nos relations se sont limitées à quelques rares coups de téléphone pour caler quelques interviews ici et là avec les quotidiens régionaux, fanzines et autres radios locales.

Vous me direz, on a rarement fait pire niveau anecdote de pacotille. Mais que voulez-vous, il faut bien ouvrir un papier. Surtout quand on s'est éloigné, chaque année un peu plus de la scène électro actuelle.
Tout ça pour dire donc, que depuis, je n'ai pas arrêté de recroiser Sébastien Devaud, essentiellement en soirée ou en festival. Surtout qu'en tant que lyonnais, on a pu le voir à chacune des éditions de Nuits Sonores (forcément), et que ce furent à chaque fois de grands moments (son ping-pong avec Laurent Garnier en 2008 fut dantesque, le mix final des 10 ans impeccable).

Retomber sur lui au détour d'une news m'a donc poussé à écouter ce nouveau single, Embrace, annonciateur d'un album à venir en mars 2019. Un titre moins électro que pop voire digital-soul, très bien mené et sur lequel la voix de Phoebe Killdeer est délicieuse. Une chanson qui me rappelle bizarrement le Black Water d'Apparat ; et dont la beauté et la puissance prennent encore plus de force à la vision du clip, très fort, réalisé par la réalisatrice libanaise Jessy Moussallem (voir plus bas).

Album : Drift
Année : 2019
Label : Sapiens Recordings


En écoute dans les playlists Spotify et Deezer à gauche

En écoute dans les playlists Spotify et Deezer à gauche, Embrace d'Agoria, avec Phoebe Killdeer au chant, est en écoute ci-dessous, via soundcloud ou son clip :




Aucun commentaire: