lundi 3 décembre 2018

[Track of The Day] The Breeders - Nervous Mary

La première fois que j’ai écouté le cinquième et nouvel album des Breeders, je n’ai pas été convaincu. Je ne me souviens pas quand c’était. Mais je me rappelle que j’avais trouvé ça plat, sans saveur, sans titres forts. Sans doute venais-je de me lever. Sans doute n'avais-je pas pris mon café. Sans doute n'étais-je pas d'humeur.

Je raconte ça parce qu'il y a 105 jours, alors que j’arrivais en retard, un de mes collègues m’annonça que le concert des Breeders, la veille au soir au Transbordeur, avait été formidable. La Buze n'a fait que confirmer ce premier avis. Je savais qu’ils y passaient, mais je n’y étais pas allé. Trop cher (35€) et pas convaincu par leurs derniers albums, dont 'All Nerve'.

Alors, pour me rassurer et me convaincre que j’avais bien fait, moi, l'enfant des nineties, quoiqu’en dise la rumeur, j’ai réécouté l’album, profitant de la longue et interminable réunion commerciale du lundi matin à laquelle participaient mes coreligionnaires.

Et je me suis auto-traité de con. Parce que ce nouvel album de Breeders est vraiment bon. Parce que dans son genre, indie-rock échappé d’une décennie révolue mais qu’on remet au gout du jour, il est même dans le haut du panier. Parce que MetaGoth de The Breeders et ses faux-airs de Love Vigilantes de New Order est formidable (je l'aurais bien mis en écoute mais elle n'est pas dispo). Parce que la bande à Kim Deal ne m’avait pas autant épaté depuis 'Last Splash'. Et parce que les revoir à quelques encablures de chez moi, ce n’est sans doute pas pour demain.

Album : All Nerve
Année : 2018
Label : 4AD

En écoute dans les playlists Spotify et Deezer à gauche

En plus des playlists Spotify et Deezer (colonne de gauche de ce blog), Nervous Mary des Breeders est également en écoute ci-dessous :


Autre très bon titre de ce 'All Nerve' des Breeders, voilà Spacewoman :


3 commentaires:

Xavier a dit…

je trouve dommage qu'il soit si inégal, entre une première moitié effectivement excellente et une deuxième ramollo qui évoque plutôt son pitoyable prédécesseur. "Nervous Mary", "Spacewoman", je dis oui !

-Twist- a dit…

Je te trouve bien sévère quand même. :D J'aime bien la fin. Vraiment, je lui trouve une belle consistance et une belle constance à ce disque. Et c'était pourtant pas gagné !

La bUze a dit…

ah dommage pour le concert...
pour le disque, un peu comme Xavier: très agréablement surpris par la première moité et déçu par la seconde mais c'est largement au dessus du précédent !
pour le coup, j'avais réécouté leur Title TK, pas si mal en fait ;)
a+