dimanche 16 septembre 2007

[Oldies] John Phillips - John, The Wolf King Of L.A. (1969)

69 année érotique. Et d'émancipation. John Phillips, chef de file des sympathiques Papas et Mamans, décide de vivre son rêve californien à fond les manettes, et sort son premier album solo.

Jeune divorcé (de Michelle Gilliam, sa compagne de The  Mamas & The Papas), l'inventeur de la sunshine pop délaisse les tubes sucrés qui sentent bon le chaud soleil de L.A et pond dix titres country-folk teintés de piano de très grande tenue, avec chœurs et tout le toutim, emmenant son songwriting à un très haut niveau (Malibu People, Someone's Sleeping, ce genre de trucs), se la jouant limite soul-singer avec un Captain (The Mermaid) fabuleux.

Niveau chant, notre homme est plus Dylan (en moins nasillard) que Lennon, avec une voix plus banale que belle mais qui donne un gros charme à l'ensemble... Et derrière, une partie du groupe d'Elvis Presley de l'époque, fait le boulot.
'John, The Wolf King Of L.A'. est un grand disque, assez méconnu, et un ratage commercial complet. A propos duquel Denny Doherty, un des membres de The Mamas & The Papas déclarera à de nombreuses reprises que si le groupe avait enregistré cet album, il aurait été sûrement leur plus grand. C'est vrai qu'on aurait vu pire épilogue.
Sept ans plus tard, Bob Dylan sort Desire, avec peu ou prou la même pochette. Hommage inconscient ? On dira oui. Mais hommage mérité surtout.

Ps: Notons que la réédition de 2006 contient des bonus tracks du niveau de l'album en question. Limite indispensable d'avoir ces 7 titres inédits en plus (+ une version single de Mississippi), dont la chanson Black Girl, ritournelle classique américaine dont Kurt et ses copains feront un Where Did You Sleep Last Night.


Première sortie : 1969 (Dunhill)
Réédition : 2006 (Varese Sarabande)

 

Pour le plaisir, trois titres (Captain (The Mermaid), Malibu People et Drum) à écouter en boucle, et en boucle, et en boucle, et...


2 commentaires:

Thom Yorke a dit…

Sa version de California Dreamin est assez magnifique.

A écouter ici:

http://www.youtube.com/watch?v=JzQ-Cr2CTUc

-Twist- a dit…

Mon cher TY, il faut que tu écoutes ce disque. Ca devient rapidement un disque de chevet. Le disque auquel on revient plus souvent qu'à son tour.