jeudi 9 septembre 2010

[Track of The Day] The Tallest Man on Earth - Like The Wheel (original version)

Alors qu'il a déjà sorti, si ce n'est L'album de l'année, au moins un des disques de 2010, avec son 'The Wild Hunt', The Tallest Man On Earth, à la manière de Sufjan Stevens, sort un Ep plein d'inédits, 'Sometimes the Blues Is Just a Passing Bird Ep', le tout à la surprise générale.

Un Ep dans la belle lignée de 'The Wild Hunt', inspiré, touchant, porté par une voix qui me fiche des frissons à chaque mot. Il y a dans ce 'Sometimes the Blues Is Just a Passing Bird Ep' cinq compositions à faire trembler les plus bougons, avec notamment un Little River d'une simplicité et d'une beauté dingue, un The Dreamer qui ouvre des perspectives réjouissantes et Tangle In This Trampled Wheat, dylanien jusqu'au bout des ongles.

Mais aujourd'hui, ce n'est pas une chanson de cet Ep qui est en écoute. Enfin si, à peu de choses près. C'est la version piano (et originale) de Like The Wheel, qu'on retrouve sur 'Sometimes the Blues Is Just a Passing Bird Ep'.
Cette version est la bonus-track de 'The Wild Hunt'. Une chanson que je viens tout juste de découvrir. Et qui me met par terre depuis 3 jours. C'est simple. C'est frissonnant. C'est beau. Je vous laisse, j'ai les yeux qui mouillent. 

Album: The Wild Hunt (bonus-track) 
Année: 2010 
Label: Dead Oceans

Pour vous procurer ce 'Sometimes the Blues Is Just a Passing Bird Ep', qui ne verra le jour en format physique que le 9 novembre prochain, il vous suffit de cliquer là (et de débourser, accessoirement, 5$).

7 commentaires:

Disso a dit…

Je l'avais vu l'hiver dernier à la route du rock de St malo, il remplaçait (tout seul et quasi au pied levé) New Puritans qui étaient eux-mêmes censés remplacer the XX. Comme les New Puritans ne retrouvaient pas leur chanteur, il avait du s'y coller, et ma foi, il avait une foi et une énergie solaire, ce garçon, tout seul sur scène, dans une salle trois fois trop grande pour lui.
C'était pas la prestation du siècle et sa musique intimiste aurait convenu à un cadre plus feutré, mais c'était tout de même assez joli, faut bien l'avouer.
(bon, c'est super folk hein, quand même...)

Erwan a dit…

Comment ça tu viens de la découvrir?
http://themanofrennes.tumblr.com/post/644159020/the-tallest-man-on-earth-like-the-wheel :p

-Twist- a dit…

@ Disso: Ah ben c'est même totalement folk. Mais ce que tu dis est très vrai: il a une énergie solaire ce mec là. C'est fou, quand il prend sa gratte et met ses cordes vocales en action, ca marche, c'est beau, c'est simple mais si fourni à la fois. Je suis super fan. Et j'aimerais vraiment le voir un de ces 4.

@ Erwan: :oops: :D

Mickael Choisi a dit…

Oh oui. C'est vrai qu'elle est belle cette chanson. Elle est limpide, sans artifices, elle EST juste. Et c'est parfait comme ça.

-Twist- a dit…

Et elle est supérieure à sa version plus tallestmanonearthienne d'ailleurs. :)

Anonyme a dit…

Merci d'avoir un blog interessant

-Twist- a dit…

:oops: