lundi 22 janvier 2018

[Track of The Day] The Limiñanas - Dimanche (feat. Bertrand Belin)

Longtemps ignorés par chez nous mais adoubés par les américains (on ne sort pas un disque chez Trouble in Mind en étant français par le plus grand des hasards), la carrière des Limiñanas va peut-être prendre enfin son envol.

Enfin. Il faut dire que leur précédent disque 'Malamore', le premier à vraiment connaître une juste exposition n'était pas le plus réussi, ce qui n'a pas du aider.
Sur 'Shadow People', leur nouvel album qui vient de sortir, le duo de Perpignan semble retrouver une hargne, une fougue et une production moins lisse qui lui va bien mieux au teint.

Toujours porté par un psychédélisme sixties (d'aucun diront yé-yé), un chant/parlé gainsbourg-ien, et quelques hommages stylistiques (New Order, avec la basse de Peter Hook époque 'Get Ready' sur The Gift, Pink Floyd ou Air sur De La Part des Copains), leurs chansons accueillent bon nombre d'invités, et autant dire qu'ils ne sont pas là pour faire le nombre, tous apportant quelque-chose ; que ce soit Peter Hook donc, bien plus intéressant sur The Gift qu'il ne l'était sur Garden of Love, Emmanuelle Seigner (Shadow People) ou Anton Newcombe sur le vénéneux Istanbul Is Sleepy qui, à l'automne dernier, augurait le meilleur pour ce nouvel album.

Mais c'est surtout Dimanche avec Bertrand Belin qui retient l'attention. Une chanson orgueilleuse, nerveuse, presque droguée, qui aime jouer avec les mots : « J’ai une amie Vicky, son vrai nom est Suzy, on l’appelle Sue, je l’appelle Vi ».

Alors oui, on attendra un peu pour savoir si 'Shadow People' peut s'asseoir à la même table que 'Costa Blanca', mais à l'heure d'aujourd'hui, on est sur un disque passionnant dont l'apogée est une chanson nommée Dimanche.

NB : Pour en savoir plus sur The Limiñanas, la lecture de ce papier de Libération est conseillée
 
Album : Shadow People
Année : 2018
Label : Because Music

Acheter

En écoute dans les playlists Spotify et Deezer à gauche

En plus des playlists Spotify et Deezer (colonne de gauche de ce blog), Dimanche de The Limiñanas avec la voix de Bertrand Belin est en écoute dans le clip classieux ci-dessous :


Nouveau single de The Limiñanas, voilà la chanson qui donne son nom à l'album, Shadow People, avec Emmanuelle Seigner au chant :



Enfin, voilà Istanbul Is Sleepy, avec Anton Newcombe de The Brian Jonestown Massacre à la voix :


Aucun commentaire: