mardi 12 septembre 2017

[Track of The Day] Beach Fossils - Saint Ivy

N’y allons pas par quatre chemins : les Beach Fossils et moi, ça fait deux. Oh, j’ai toujours trouvé chez eux de quoi m'amuser les oreilles mais sur la longueur, le trio de Brooklyn m'a toujours ennuyé : les mêmes mélodies, le même rythme et, semble t-il les mêmes accords (j'ai bien conscience que ceci est faux, rassurez-vous).

Alors pourquoi m’obstiner ? Parce que je les vois ce week-end lors de la 4è édition du meilleur festival du monde, à savoir Heart of Glass, Heart of Gold (dites HOG HOG ça sera plus simple). Une édition qui aura lieu à Saint-Amans-Des-Côts dans l’Aveyron. (Tu veux venir ? Viens donc voir par ici)

Et donc, il a bien fallu me mettre à jour de la programmation de ces deux jours à venir entre rivière, piscine, chaleur (j'enlace un arbre, on ne sait jamais, ça peut servir) et musique. Beach Fossils donc. Et surtout ‘Somersault’, leur quatrième album.

Un disque qui change de leurs compositions passées. Il y a ici plus d’ambition, un son plus pop, beaucoup plus rond (magnifique basse) presque Beatles-ien période 'Abbey Road' par moments (Saint Ivy) et de belles et légères orchestrations avec violons, flûte traversière ou encore clavecins (qui ne sont pas sans rappeler les Bee Gees des débuts).
Dépourvu de véritables fautes de goûts (le slam Rise d’1’41’’, qui coupe une belle dynamique, c’était vraiment pas obligé cependant), doté d’une production très fine et bien vue, ce ‘Somersault’ des Beach Fossils a même de faux-airs de réponse new-yorkaise au 'Hang' des californiens de Foxygen de janvier dernier. Sans jamais s’énerver et en gardant le calme olympien qui habite leurs compositions depuis leurs débuts. Grosse surprise.

Album : Somersault
Année : 2017
Label : Bayonet Records

Acheter

En écoute dans les lecteurs Spotify et Deezer à gauche

En plus des lecteurs Deezer et Spotify, Saint Ivy de Beach Fossils est également en écoute ci-dessous :


Autre chanson très réussie de ce 'Somersault', voilà This Year, qui ouvre l'album :



Enfin, le clip de Down The Line et sa basse toute ronde, toute belle :


Aucun commentaire: