mardi 26 avril 2011

[Track of The Day] The Dears - Galactic Tides

Je ne suis pas de ceux qui vouent un culte sans fin à 'No Cities Left'. Non pas que le deuxième (mais le premier à connaitre un vrai succès international) album des Dears soit un album raté, loin de là, mais plus parce que je trouve qu'il lui manque un je ne sais quoi pour que j'y adhère totalement.
Je lui préfère pour ainsi dire 'Gang of Losers', celui qui a suivi. Plus concis, perdant moins de temps dans des détours un peu ennuyeux. Plus passionnant pour être bref.

Si l'on omettra poliment de parler de 'Missiles', attardons nous le temps de quelques lignes sur le cinquième album des Dears, 'Degeneration Street'. Un disque succulent car pleins de guitares mélodieuses, d'ambitions Pulpienne et de chansons tonitruantes. Un grand disque très efficace et immédiat, qui ne fera sans doute pas date mais qui est savoureux de bout en bout. Avec en point d'orgue Galactic Tides dans le genre balade qui tue.

Album: Degeneration Street
Année: 2011
Label: Dangerbird

mercredi 20 avril 2011

[Track of The Day] The National - Exile Vilify

The National continue de disséminer ça et là de nouvelles chansons. Après Think You Can Wait (toujours en écoute là) écrite pour le film 'Win Win', les américains remettent le couvert avec Exile Vilify composée cette fois pour… un jeu vidéo, 'Portal 2'.

J'aurais aimé pouvoir vous parler de ce jeu mais vu que j'ai arrêté de jouer, en tout cas sur les consoles dites next-gen, voilà quelques années, je vais m'abstenir.

Pour ce qui est de Exile Vilify, c'est une bien belle chanson menée par un piano et quelques élans de cordes poignantes. Bref, comme je le disais dernièrement, The National tend peu à peu à être un groupe à singles. Et c'est très bien ainsi.

Album: Exile Vilify single
Année: 2011
Label: The National


Histoire de ne pas mourir idiot, voilà le trailer de 'Portal 2'. C'est beau, c'est bien fait. Le but après du jeu... aucune idée (si quelqu'un connait, qu'il ne se gêne pas pour donner quelques indices):



mardi 19 avril 2011

[Track of The Day] Emmy The Great - A Woman, A Woman, A Century of Sleep

C'est une Emmy The Great plus distinguée, plus propre sur elle qui nous revient. La pochette do it yourself de 'First Love' fait place à un artwork plus sophistiqué, où la belle Emma-Lee Moss pose à côté d'une usine en pain d'épices avec de faux airs de Mélanie Doutey.

A Woman, A Woman, A Century a Sleep, premier extrait disponible de 'Virtue' son deuxième et nouvel album, semble suivre la même voie: plus d'arrangements et une production (toujours aux mains de Gareth Jones) qui donne de l'ampleur à la chanson.

Mais le résultat est là: c'est beau, c'est grand, c'est fort. Une belle chanson à la mélodie travaillée, aux choeurs chiadés, à la musicalité très claire. La preuve qu'Emmy The Great n'a rien perdu de son talent et de son charme. Chouette nouvelle: immense coup de cœur de 2009, j'ai comme le sentiment que 'First Love' pourrait avoir début juin un petit frère de même composition. C'est Pisteleh qui va être content!

Album: Virtue
Année: 2011
Label: Close Harbour




lundi 18 avril 2011

[Track of The Day] Campfire OK - Not Young Not Old

Une des prochaines sensations pop pourrait bien être Campfire Ok. Un sextet de Seattle qui commence à pointer le bout de son nez ici ou là avec un premier album 'Strange Like We Are' plutôt réussi.

Capables de trousser des mélodies malines à base d'un piano mélancolique, d'un banjo disert et de cuivres savamment cachés et distillés, mélange de The Veils, Coldplay voire Death Cab For Cutie, les Campfire OK ont en effet tout pour plaire. Surtout que 'Strange Like We Are' est vraiment bien construit, étouffant les quelques chansons à oublier entre deux morceaux de qualité.

Alors peut-être que les Campfire OK ne finiront que comme des pourvoyeurs de chansons pour séries télévisées à succès. Peut-être oui. Mais j'avoue que j'opterais bien là pour le peut-être pas.

Album: Strange Like We Are
Année: 2011
Label: Ana-Them


NB: Pour en savoir plus, jetez vous sur la chronique de Thibaud en dit bien plus de bien que moi ici.

jeudi 14 avril 2011

[Track of The Day] HAL - Be With You

Je ne sais pas ce que leur 'The Time, The Hour' donnera sur l'ensemble. Mais si ça veut rigoler, ce deuxième album de HAL pourrait être une des sucreries pop de l'été qui approche.

Car après un Down In The Valley très réussi (en écoute là), le deuxième extrait Be With You de leur album à venir met l'eau à la bouche. Les HAL aiment la pop, connaissent leurs classiques (comment ne pas penser aux Beach Boys ou aux Bee Gees ici?) et semblent nés dans une maison pleine de mélodie.

Be With You est une chanson entrainante, ensoleillée par des choeurs qui montent haut (leur marque de fabrique), des clappings, un piano qui virevolte et une guitare qui n'en peut plus de sautiller. En un mot comme en cent: un vrai bonheur. Merci HAL de nous rappeler que la pop c'est la vie.

Album: The Time, The Hour
Label: -
Année: 2011



Plusieurs choses en bonus aujourd'hui (histoire que ca ne rame pas je vous conseille de cliquer sur la page de ce post). Tout d'abord le clip de Be With You, entre vintage et psychédélisme:




Puis le clip de Close to Her, une face-b d'une douceur chorale superbe:




mardi 12 avril 2011

[Track of The Day] Arctic Monkeys - Don't Sit Down 'Cause I've Moved Your Chair

Les années passent et les Arctic Monkeys font prendre du poids à leur son. Après des débuts propice à une urgence rock adolescente qui leur allait (et leur va toujours pour réécouter régulièrement 'Whatever People Say I Am, That's What I'm Not') à merveille, ils avaient enchainé par le sous-estimé 'Favourite Worst Nightmare' déjà moins léger avant d'enchainer par un 'Humbug' où flottait l'influence de Josh Homme.

On devrait retrouver ce dernier - au chant - sur 'Suck It and See', le nouvel album des Arctic Monkeys à venir dans quelques semaines. Un disque qui semble prolonger les ambiances initiées sur le troisième album. Enfin selon Don't Sit Down 'Cause I've Moved Your Chair, le premier single à voir le jour. Une chanson bien plus convaincante que Brick By Brick qui avait vu le jour il y a quelques semaines de cela.

On n'ira pas jusqu'à parler de stoner ici mais quand même, il y a ici un son lourd mais pas pataud, des guitares aussi agressives (cette dernière minute riffe parfaitement à mes oreilles) que posées et une rythmique pesante. Rajoutez à ça des "wouhouhou yeah yeah yeah" pour chanter à tue-tête et un phrasé toujours bien troussé d'Alex Turner (j'aime vraiment la façon qu'a ce type de poser sa voix et de raconter ses histoires) et vous tenez là un single rock. Efficace. Et plié en 3 mns tout pile.

Album: Suck It and See
Année: 2011
Label: Domino




lundi 11 avril 2011

[Track of The Day] Thurston Moore - Benediction

Moi et Beck on n'a jamais été trop pote. Le petit génie américain ne m'a que très rarement touché avec ses disques (ok, à quelques exceptions près genre 'Odelay') aux compositions que j'ai toujours trouvé bien vaines.
Dans le même temps, j'ai une grande affection pour Thurston Moore, pour le personnage et pour son histoire avec Sonic Youth.

Alors quand j'apprends que Beck et Thurston Moore vont s'associer (ils sont amis depuis un moment) pour la sortie du nouvel album de ce dernier 'Demolished Thoughts', mon cœur balance. Et puis la raison l'emporte.

A dire vrai, je ne sais pas ce que donnera cet album. Ce qui est sur en revanche c'est que le premier extrait Benediction présente un Thurston Moore très assagi qui laisse Beck lui présenter des cordes enveloppantes dans lesquelles il fond sa voix et sa mélodie avec talent. Et qu'il donne envie de voir le résultat final de cet album.
Peut-être qu'au final, il n'y aura donc pas de choix à faire. Et que c'est Thurston Moore qui va finir par me faire apprécier Beck. Confirmation prévue pour le 24 mai prochain.

Album: Demolished Thoughts
Année: 2011
Label: Matador





vendredi 8 avril 2011

[Track of The Day] Death Cab For Cutie - You Are a Tourist

A l'heure actuelle, on connait deux chansons de 'Codes and Keys' de Death Cab For Cutie: You Are a Tourist et Home is a Fire. Deux morceaux assez différents et qui ont pour tâche d'annoncer le successeur du presque navrant 'Narrow Stairs'.

You Are a Tourist est plutôt classique dans sa construction Death Cab For Cutie-ienne mais efficace, mélodique et qui aurait presque un côté hymne s'ils l'avaient voulu. Une chanson immédiate et qui marque assez facilement.
Home is a Fire voit quant à lui Ben Gibbard et ses acolytes prendre une voie différente, plus longue en bouche, à la rythmique et au phrasé rappelant Radiohead des années 2000 et par moment The Postal Service (groupe superbe à cause duquel j'aurais espéré dans le vide en attendant un hypothétique nouvel album qui ne viendra jamais).

Bref, à l'heure du choix, vers quelle chanson se tourner? L'efficace ou la plus tourmentée? Vu qu'on est vendredi matin, que la semaine a été très longue, j'opte pour la plus directe, celle qui rentre directement dans le cerveau. Qui n'y restera peut-être pas certes, mais elle aura fait le job le moment venu. Va donc pour You Are a Tourist!

Album: Codes and Keys
Année: 2011
Label: Atlantic


Vu que je ne suis pas chien, vous pouvez retrouver ces deux premières chansons du nouvel album de Death Cab For Cutie ci-dessous, dans leur format soundcloud. Hop:

Death Cab For Cutie - Home is a Fire


Death Cab For Cutie - You Are A Tourist



jeudi 7 avril 2011

[Track of The Day] Vandaveer - Concerning Past & Future Conquests

Discrètement mais sûrement, Vandaveer (de son vrai nom Mark Charles Heidinger) continue d'essaimer ici et là ses compositions pop-folk joliment orchestrées.

Après deux album qu'il faut écouter (les albums à l'& dirons nous: 'Grace & Speed' et 'Divide & Conquer'), l'américain qui n'a pas toujours été aussi délicat revient aux affaires avec 'Dig Down Deep', annoncé depuis quelques semaines par un Concerning Past & Future Conquests, dans la lignée de ses pérégrinations récentes mais passées.

Car oui, il y a encore cinq ans, Mark Charles Heidinger menait The Apparitions, quatuor indie-rock qui en avait sous le capot et dans la mélodie, et dont le peu de retentissement de leur 'As This Is Futuristic' - ne serait-ce que chez nous qui sommes toujours prêts à accueillir des artistes ignorés chez eux - me semble encore aujourd'hui totalement incongru.

Heureusement, le changement de trajectoire pour créer et devenir Vandaveer s'est fait sans mal: il a cette voix reconnaissable entre mille et le talent. Mais si de temps en temps il pouvait retrouver ses potes de The Apparitions et relancer la machine…

Album: Dig Down Deep
Année: 2011
Label: Alter K

En écoute dans le lecteur à droite.

Si Concerning Past & Future Conquests est bien évidemment en écoute dans le lecteur grooveshark à droite, cette nouvelle chanson de Vandaveer est également en écoute ci-dessous:


mercredi 6 avril 2011

[Track of The Day] The Lonely Island - We're Back!

Au grand dam de certains de mes ami(e)s, je suis fan de The Lonely Island (presque tous les clips sont visibles ici, même le moins connu Mother Lover, suite de Dick In a Box), ces baltringues du SNL. Sauf qu'au delà de leurs paroles débiles, mélange régulier de chatte-bite-couille, The Lonely Island c'est un groupe qui musicalement tient bien la route. La preuve avec ce nouvel extrait de 'Turtleneck & Chain' leur prochain album à sortir, 'We're Back!', la chanson qui ouvrira les hostilités.

Deux minutes de hip-hop furieux et à trois voix, à l'argot crétin mais à la production de haute tenue qui pose le décor. Du hip-hop, du rap, appelez ça comme vous voulez, mais du bon en tout cas. Et à l'artwork bon comme un meeting de l'UMP.

Petite aparté: Grâce à super Philou de Do Not Touch My Crossfader, la vidéo du live des Lcd Soundsystem au Madison Square Garden samedi soir a refait surface après avoir été supprimé de youtube. Pour combien de temps? Aucune idée. Mais un conseil: profitez en pendant qu'il est encore temps. A consulter ici.

Album: Turtleneck & Chain
Année: 2011
Label: Universal Republic



mardi 5 avril 2011

[Track of The Day] Revolver - Monk (Mini Mansions Cover)

'Music For a While' - et sa pochette marqué du sceau de Love - m'avait beaucoup plu: de la pop classy comme il faut et prenant sa source dans les années 60.
C'est un peu tout ça Revolver, en plus d'être les chefs de file d'une pop qui se rêve en anglais avec pour parrains les Beatles, Simon & Garfunkel ou Elliott Smith.

2011 confirmera ou infirmera les espoirs qu'on aura pu placer dans Revolver: un deuxième album est en préparation (ils seraient en train de l'enregistrer). Pour patienter, les Revolver proposent un Ep, 'Parallel Lives Ep' qui présente deux nouvelles compositions et deux reprises (dont celle de Monk des Mini Mansions, groupe américain inconnu au bataillon jusqu'alors, qui leur va à merveille).

Une grande réussite, très prometteuse, enregistrée live et acoustique, très légère et fraiche, pleine de mélodies qui sautillent un peu de partout.

Album: Parallel Lives Ep
Année: 2011
Label: Delabel

lundi 4 avril 2011

[Track of The Day] LCD Soundsystem - Live @ Madison Square Garden, NYC

Samedi soir, un groupe s'est éteint en pleine gloire. De son plein gré. James Murphy a mis fin officiellement à la très belle aventure LCD Soundsystem. Et de quelle manière! 3h40 de show, une setlist de malade (en gros, tout ou presque) et un lieu mythique: le Madison Square Garden.


A voir la vidéo du concert, il y a plusieurs regrets qui surgissent. Celui évident de ne pas avoir assisté à l'évènement tant celui-ci est mémorable. Mais aussi le fait de voir un des groupes emblématiques des années 2000 mettre la clé sous la porte; même si la décision est courageuse et voit les LCD Soundsystem partir en pleine gloire après trois albums de haute volée.

Ce qui reste sur en tout cas à la vision de ce live exceptionnel, c'est que la personnalité de la décennie qui vient de s'achever, c'est sans conteste James Murphy.
Bref, voilà 3h40 de live. A faire vibrer les murs. A fracasser les tympans. A péter les chevilles. Le tout avec comme maitre de cérémonie un entertainer de génie. On a vu enterrement plus tristes. (merci à Philou de Do Not Touch My Crossfader pour le lien)


Et pour info, voilà donc la setlist:

Set 1:
2:10 Dance Yrself Clean (with "I'm Not In Love" by 10cc intro)
12:40 Drunk Girls
17:09 I Can Change
23:45 Time To Get Away
28:16 Get Innocuous!
35:18 Daft Punk Is Playing At My House
41:45 Too Much Love
46:53 All My Friends
55:30 Tired (with "Heart of the Sunrise" by Yes snippet)

Set 2:
45:33 Part One
45:33 Part Two (w/ Reggie Watts)
Sound of Silver
45:33 Part Four
45:33 Part Five (w/ Shit Robot)
45:33 Part Six
Freak Out/Starry Eyes

Set 3:
1:54:39 Us v Them
2:04:00 North American Scum (with Arcade Fire)
2:11:45 Bye Bye Bayou (Alan Vega cover)
2:16:30 You Wanted A Hit
2:24:07 Tribulations
2:29:15 Movement
2:33:48 Yeah (Crass Version)

Set 4:
2:45:30 Someone Great
2:53:06 Losing My Edge (With "Da Funk" by Daft Punk snippet)
3:03:36 Home

Set 5:
3:15:53 All I Want
3:22:18 Jump Into the Fire (Harry Nilsson Cover)
3:30:30 New York, I Love You But You're Bringing Me Down (with "Twin Peaks Theme" by Angelo Badalamenti intro)

vendredi 1 avril 2011

[Track of The Day] Miracle Fortress - Raw Spectacle

Si vous ne connaissez pas 'Five Roses', le premier album de Miracle Fortress, fouillez un peu les bacs à soldes: vous devriez mettre la main dessus pour quelques euros tout au plus. Ce ne sont que les copies de quelques petits inconscients qui auront jeté à la poubelle un joli premier album mêlant pop et shoegaze au goût de reviens-y. Et à ce prix là c'est donné.

Quatre années ont passé depuis ce 'Five Roses'. Et les canadiens (enfin LE surtout, Miracle Fortress étant presque exclusivement centré autour de Graham Van Pelt qui fait quasiment tout) reviennent, sur la pointe des pieds avec 'Was I The Wave?'.

Sur ce nouvel album des Miracle Fortress qui sortira en mai prochain, toujours chez Secret City Records, les Miracle Fortress semble réellement se poser la question. C'est en tout cas ce que laisse entendre Raw Spectacle, à écouter aujourd'hui, qui est bien plus électronique et wavien que son prédécesseur.

Et très franchement? Cela va très bien aux Miracle Fortress tant on tient là un chouette tube, excessivement efficace. L'impatience est là pour écouter la suite.

Album: Was I The Wave
Année: 2011
Label: Secret City


En écoute dans le lecteur à droite.

Raw Spectacle est en écoute dans le lecteur à droite certes, mais également ci-dessous. Et il peut-être téléchargé gratuitement et légalement sur le site officiel de Miracle Fortress :