mercredi 29 février 2012

[Track of The Day] The Holiday Crowd - In My Arms

Sorti de nulle part (enfin si, du Canada. Mais là n'est pas question), voilà donc The Holiday Crowd, quatuor qui a encore les doigts branchés dans la pop des années 80. Et surtout dans celle des Smiths.
Difficile en effet de ne pas penser à la bande à Morrissey et Johnny Marr à l'écoute de ce premier album - que l'on qualifiera de mini vu sa durée, même pas 26 mns - 'Over The Bluffs'. Et pas qu'à cause de la voix.

Pour autant, si la référence est évidente, ce disque des Holiday Crowd est une belle découverte. Loin de leurs imposants devanciers évidemment, mais plus que très plaisant. Leurs ritournelles pop bien senties, romantiques et mélancoliques sentent bon le printemps.

Album: Over The Bluffs
Année: 2012
Label: New Romantic



En plus de In My Arms en écoute dans le lecteur grooveshark à droite, voilà un deuxième morceau de ce 'Over The Bluffs' de The Holiday Crowd, Painted Like A Forest. En écoute ci-dessous:



mardi 28 février 2012

[Track of The Day] HAL - Why Do You Come Here ?

Finalement, après bien des atermoiements, les irlandais de HAL vont sortir leur second album, sept ans après le premier. 'The Time, The Hour' s’appellera ce disque que l'on peut déjà qualifié de pop (vu les extraits et vu leur amour de ce genre) et est annoncé, notamment dans ces pages depuis… décembre 2010.

Tentant de trouver un label qui voulait bien d'eux, les HAL auront donc mis le temps mais semblent désormais lancés. Dans quelques jours sortira un premier Ep, 'Down to the Valley Ep', suivi un gros mois plus tard par l'album.

Et si l'on connait déjà deux chansons (les très réussies Be With You et Down In The Valley, en écoute et ), la troisième à voir le jour, Why Do You Come Here ? (en écoute aujourd'hui) est un petit régal, plus Bee Gees que jamais.

Album: Down In The Valley Ep
Année: 2012
Label: -



Why Do You Come Here? est également en écoute sur le soundcloud de HAL et ci-dessous:

lundi 27 février 2012

[Track of The Day] Thee Silver Mount Zion - What We Loved Was Not Enough (Part 2)

J'ai beaucoup de mal à n'écouter sur une période donnée qu'un seul et même artiste, quand bien même celui-ci me touche énormément.

Allez savoir pourquoi, ce week-end a été consacré à l'écoute (et elles furent nombreuses) de la discographie de A Silver Mt Zion (ou The Silver Mt. Zion Memorial Orchestra & Tra-La-La Band ou The Silver Mt. Zion Memorial Orchestra and Tra-La-La Band With Choir ou Thee Silver Mountain Reveries ou Thee Silver Mount Elegies ou Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra & Tra-La-La Band ou Thee Silver Mt. Zion ou simplement ASMZ, choisis ton camp camarade). Depuis leurs débuts 'He Has Left Us Alone but Shafts of Light Sometimes Grace the Corner of Our Rooms...' aux atours très Godspeed-iens à leur derniers albums très nerveux. Le tout dans l'ordre. Et en plusieurs fois.

L'occasion de se rendre compte à nouveau à quel point la bande d'Efrim a une discographie des plus parfaites, toujours en pleine évolution (le calme des débuts, la violence des dernières années), qui n'hésite pas à prendre l'auditeur à bras le corps, à le désarçonner par quelques cordes bien senties avant de lui envoyer dans la tronche une suite de rafales métalliques et violentes.

Ce week-end, je l'ai terminé par 'The West Will Rise Again', nouvel Ep qui a vu le jour aux concerts de Thee Silver Mount Zion et qui préfigure 'Ruined City Birdsong Combos', septième album du groupe à venir très prochainement. Dans la lignée de ses prédécesseurs, pas forcément novateur, mais toujours bien construit, aux élans mélodiques et mélancoliques qu'eux seuls semblent réellement maitriser.

On jugera sur pièce quand l'album sortira, mais 'The West Will Rise Again Ep' est un bel effort qui souvent avec ces canadiens promet beaucoup.

Album: The West Will Rise Again Ep
Année: 2012
Label: Ruined City Birdsong Combos



jeudi 23 février 2012

[Track of The Day] Silencio - Home

Depuis le temps que je m'étais promis de parler de ce label. Voilà donc three:four records, label franco-suisse monté entre Paris et Lausanne, avec notamment à sa tête Arnaud, créateur entre autre du webzine Mille Feuilles.

Comme ils le disent eux-mêmes : «three:four records is supporting experimental and esoteric music». Bref, des sons pas forcément accessibles au premier abord, mais toujours pointus et recherchés. A leur actif et dans leur roster, Yellow6, Scott Cortez ou Richard Youngs. Ca vous pose un label.

Dernière signature en date, Silencio qui avec son 'When I'm Gone' est déjà la douzième sortie de three:four records. Et c'est une bien belle découverte!
Ambiante, vaporeuse, la musique de Silencio est axée notamment autour d'un piano ou d'une guitare, agrémentée de quelques cuivres et cordes discrètes; le tout sans jamais oublier les mélodies.

Et si le temps d'un Taking Time, Silencio prend ses aises avec une batterie au tempo lent mais aux cuivres assassins, l'ensemble de 'When I'm Gone' reste globalement un appel sans fin au calme, à la volupté et au beau. Et fini par un Home à l'optimisme qui tranche avec les morceaux précédents.

Restant dans un format de morceaux courts (à un Wasted Youth (Part I, II & III) près) 'When I'm Gone' (distribué aux Etats-Unis par Thrill Jockey, excusez du peu) est un superbe album évanescent dont la beauté et la richesse n'ont de cesse de grandir.

Album: When I'm Gone
Année: 2012
Label: three:four records



'When I'm Gone' est un disque à se procurer sur le site de three:four records, pour 10/12/15€ (selon les formats cd, lp, 7"), en cliquant ici.

En plus de Home, qui clôt ce 'When I'm Gone' (en écoute dans le lecteur grooveshark bleu à droite), un autre morceau de Silencio, Taking Time :





Le reste de l'album est en écoute complète ici. Et cette écoute là, je vous la conseille. Vraiment.

mercredi 22 février 2012

[Track of The Day] Crocodiles - Sunday (Psychic Conversation #9)

Je n'irai pas jusqu'à dire que je suis fan (je ne suis vraiment fan que de très peu de groupes/artistes), mais j'aime beaucoup ces californiens de Crocodiles. Leurs deux premiers albums m'avaient plus que titillés le dessus du lobe (chroniqués dans ces pages - voir plus bas - et sont dans mes tops de l'année, voir et ).

Si leur premier disque 'Summer of Hate' balisait un territoire avec shoe-noisy-pop-post-punk-gaze assez cheap et claviers vintage, 'Sleep Forever' avait pris la suite avec une production carrée et qui leur allait aussi bien, donnant une grande ampleur à des chansons devenues - à mes oreilles - des standards (Mirrors, ce genre de choses) de ce renouveau et de cette plongée dans les années 80 qui sévit depuis quelques années déjà.

Sur 'Endless Flowers', leur troisième album, les Crocodiles semblent continuer de suivre la voie tracée précédemment. Preuve en est ce Sunday (Psychic Conversation #9), chanson shoegaze au touché noisy vraiment imparable. Et qui dit tout en 3'12". Pile.

Album: Endless Flowers
Année: 2012
Label: Souterrain Transmissions


Ce premier extrait de 'Endless Flowers', nouvel album des Crocodiles, Sunday (Psychic Conversation #9), en plus d'être en écoute dans la playlist Track of The Day' Grooveshark, est également en écoute et en téléchargement gratuit et légal ci-dessous :



mardi 21 février 2012

[Track of The Day] Dominique A - Rendez-Nous La Lumière

Non content de rééditer toute sa discographie (et quelle discographie!) en agrémentant chacun de ses albums de suppléments à savourer comme il se doit, Dominique A revient avec un nouvel album, 'Vers Les Lueurs', disponible le 26 mars prochain.

Et autant vous le dire tout de suite, le nantais est en très grande forme! On ne dira pas qu'il retrouve une seconde jeunesse après une première partie de carrière renversante (il faudra un jour qu'on arrive à trancher: 'Remué'? 'Tout Sera Comme Avant'? 'Auguri'? 'La Fossette'?. La faute à trois derniers albums brillants (ah, le diptyque 'La Musique'/'La Matière', ah 'L'Horizon' et, notamment, la chanson du même nom).

Premier extrait de 'Vers Les Lueurs', Rendez-Nous La Lumière a la flamboyance qui se dégageait de 'L'Horizon'. Et cette chanson, au-delà de ses paroles qui résonnent parfaitement par les temps qui courent, a une mélodie et une rythmique irrésistibles qui envoient le morceau rapidement dans de hautes sphères pop. Un vrai tube.

Pour l'instant, une seule chanson est disponible de 'Vers Les Lueurs'. Elle s'appelle donc Rendez-Nous La Lumière. Et annonce déjà un bien bel album. Dominique A, sans le vouloir, remet les points sur les i une nouvelle fois. Car cela paraitra péremptoire à beaucoup, mais le plus grand artiste français actuel, c'est bien lui.

Album: Vers Les Lueurs
Année: 2012
Label: Cinq7


Rendez-Nous La Lumière, premier extrait de 'Vers Les Lueurs', nouvel album de Dominique A, est également en écoute sur le soundcloud de Cinq7. Et ci-dessous:



lundi 20 février 2012

[Track of The Day] Usher - Climax (prod by Diplo)

Je ne suis pas fan des œuvres passées d'Usher. Je suis peu connaisseur du travail de Diplo. Mais attention, voilà du lourd: Climax, toute récente collaboration entre les deux, est un petit bijou lascif, excessivement bien produit.

R'n'b-synthétique où la voix d'Usher est parfaitement mise en valeur, rappelant par certains côté The Weeknd, Climax a le charme et le chien des productions de Timbaland quand il avait encore de l'envie et du talent à revendre.

D'ailleurs, ce qui me saute aux oreilles avec Climax, c'est que la collaboration Usher/Diplo a de faux airs de Cry Me a River de Timberlake/Timbaland. En lui souhaitant le même succès futur…

Album: -
Année: 2012
Label: -


Climax est également en écoute dans le lien soundcloud ci-dessous:



vendredi 17 février 2012

[Track of The Day] Bruce Springsteen - We Take Care of Our Own

Dernièrement, Bruce Springsteen est venu s'amuser à la guitare avec, notamment, Dave Grohl et surtout Paul McCartney lors de la chanson de clôture des derniers Grammy Awards (voir plus bas). On aurait dit un gamin qui s'éclatait à venir jouer avec des potes et surtout pour une légende.

Le dernier single de Bruce Springsteen, le premier de son nouvel album à venir 'Wrecking Ball' (comme Emmylou Harris il y a presque 20 ans), s'appelle We Take Care of Our Own. Et s'il est difficile d'en comprendre le sens, elle n'en reste pas moins accrocheuse, mélodique et à chanter à tue-tête.

Certes, on est loin de ses moments de grâce de, au hasard, 'Born to Run'. Mais s'il arrive déjà à tenir la longueur sur tout l'album (en gros, pas comme sur ses derniers albums), ça sera déjà ça de gagné...

Le seul truc qui manque finalement c'est le saxophone de Clarence Clemons…

Album: Wrecking Ball
Année: 2012
Label: Columbia


Le clip de We Take Care of Our Own est disponible ci-dessous:




Et le 'Abbey Road Medley' des derniers Grammys, avec donc, entre autres, Paul McCartney, Dave Grohl et Bruce Springsteen :



jeudi 16 février 2012

Chocolate, Love, Sex. : Pop is All

Une fois n'est pas coutume, un peu de promo. Car ceci le mérite.
'Chocolate, Love, Sex.' est une émission (1h d'antenne) de radio diffusée sur Radio Campus Toulouse (et en streaming là) un jeudi sur deux.

Présentée par Pierre, elle propose de la pop, sucrée, salée, twee, shoegaze et tout ce que vous voulez d'autres, tant que «l'autre» a de la gueule et respire les jolies mélodies.

Je ne saurais trop vous conseiller de mettre vos oreilles au chaud pendant une heure ce soir (et donc un jeudi sur deux), entre 21h et 22h, vous pourriez y faire de bien belles découvertes! Un petit régal, vraiment.

Plus d'infos sur le blog de
'Chocolate, Love, Sex.', et/ou sur son compte twitter directement, et/ou sur la page Facebook de l'émission.

Et pour ceux qui souhaiteraient mettre de la pop dans leur journée brumeuse, la dernière émission en date est en écoute
en cliquant là.

[Track of The Day] Ramona Falls - Spore

Numéro 1 du Top des Blogueurs en 2009 avec son premier album, Brent Knopf, leader de Menomena, revient aux affaires avec un second album solo, 'Prophet', toujours sous le pseudo de Ramona Falls.

Ce premier extrait, Spore donc, est une chanson pop aux contours sombres, synthétiques et à la rythmique qui ne cesse tout du long de monter en pression. Et si la voix de Brent Knopf est comme toujours primordial, la mélodie qui s'échappe de bits de cette chanson est assez imparable.

Menant bien sa barque, Ramona Falls semble donc être sur la même voie que pour son premier album 'Intuit'. Ce disque s'annonce pop. Foutraque et torturée. Mais pop quand même.

Album: Prophet
Année: 2012
Label: Barsuk


Premier extrait de 'Prophet', Spore est en téléchargement gratuit et légal ci-dessous, en rentrant simplement votre adresse e-mail :










mardi 14 février 2012

Top 6 "Break-Up" (Vol.2)

Aujourd'hui c'est la Saint Valentin. Ca sent bon les dessous délicats, les roses rouges, le plat spécial "14 février" à 30% plus cher qu'hier et que demain (foutue TVA!), des mains dans d'autres mains, les « vient poser ta tête sur mon épaule », les nuits d'amour enfiévrées, les sourires aux lèvres le lendemain et le debrief avec les copines. Bref, ça sent l'amour. Parce qu'on nous a dit que le 14 février, il fallait aimer. Alors aimons.

Il y a de cela quatre ans, j'avais fait un top 6 spéciale St Valentin déjà. Un top 6 qui parlait de désarroi, de cœurs brisés, d'amours perdus. Avec au programme The Cure, Bob Dylan, Miossec, Garbage, Lush et Spearmint (en écoute complète ici). En gros, des chansons plus belles les unes que les autres et déchirantes à souhait (Cup of Coffee et Dégueulasse me foutent à chaque fois des frissons).

Quatre années plus tard, remettons ça. Mais cette fois en s'ancrant dans la culture pop-fm. Vous savez le rendez-vous de ces bluettes qui font le sel des fins d'épisodes séries à l'eau de rose; ces chansons aux mélodies à siffloter, tire-larmes implacables, et aux paroles souvent faciles mais désespérées. Et ces groupes aux goût toujours douteux en ce qui concerne leur look et le choix de leurs artworks (voir plus bas).

Ces chansons là font partie de mes péchés mignons. Dans les six titres d'aujourd'hui, il y a de tout: des morceaux grandiloquents, des bluettes mélancoliques, des balades poignantes, de la power-pop efficace. Mais à chaque fois des histoires d'amours impossibles, de coucheries qui brisent un couple, des regrets éternels, des souffrances. Et toujours, oui toujours, de la pop, dans le sens le plus strict du terme.

Il serait finalement assez vain de nommer ici (mais vous les retrouverez plus bas) les six groupes et artistes qui composent ce top 6. Découverts pour la plupart dans les dernières minutes d'une série quelconque (ou non), il n'est pas dit que je plonge plus profondément dans leurs discographies respectives.
Mais ces six chansons sont réussies. Faciles oui. Écrites pour faire pleurer les filles (mais pas que), oui encore. Mais réussies.

Et c'est à l'écoute de ce genre de chansons qu'on se souvient de la tirade de Nick Hornby dans 'High Fidelity' (responsable de cette rubrique) :

« Les gens s’inquiètent de voir les gosses jouer avec des pistolets, les ados regarder des films violents ; on a peur qu’une espèce de culture du sang ne les domine. Personne ne s’inquiète d’entendre les gosses écouter des milliers – vraiment des milliers – de chansons qui parlent de cœurs brisés, de trahison, de douleur, de malheur et de perte. Les gens les plus malheureux que je connaisse, sentimentalement, sont ceux qui aiment la pop music par-dessus tout ; je ne sais pas si la pop music est la cause de leur malheur, mais je sais qu’ils ont passé plus de temps à écouter des chansons tristes qu’à vivre une vie triste. A vous de conclure. » Nick Hornby





Tracklisting:
Matthew Perryman Jones - Save You (Swallow the Sea - 2008)
Lifehouse - Broken (Who We Are - 2007)
Angels And Airwaves - Lifeline (I-Empire - 2007)
Vega4 - Life is beautiful (You and Others - 2006)
A Fine Frenzy - Ashes and Wine (One Cell in the Sea - 2007)
James Carrington - Ache (Ache single - 2005)
 















Nb: Tous les Top 6 de ce blog ont été mis à jour. Six chansons à chaque fois, sélectionnées pour leur appartenance aux thèmes suivants:
Top 6 "Eastern Europe"
Top 6 "Emilie"
Top 6 "Weather"
Top 6 "Break-up"
Top 6 "Madeleine"
Top 6 "R.I.P"
Top 6 "Drug"
Top 6 "London Baby, London"
Top 6 "Hot Songs"
Top 6 "Let The Sun Shine In"

En espérant agrandir cette liste plus régulièrement que ces derniers mois...


lundi 13 février 2012

[Track of The Day] The Wedding Present - You're Dead

Groupe chéri de ces pages, j'ai enfin vu il y a quelques mois de cela les Wedding Present à l'occasion de leur Bizarro Tour (leur album 'Bizarro' de 1989 en entier plus quelques titres mémorables de la discographie du groupe). Un groupe culte de moins à voir en concert, check!

Lors de ce concert, les Wedding Present avaient joué une bonne heure et demie, très fort (parfois trop), très nerveux, avec un David Gedge en pleine forme et une roadie/bassiste absolument délicieuse, tout en finissant leur set, comme à leur habitude, sans rappel (qu'ils soient loués).

Relançant la machine en 2005 (avec un 'Take Fountain' de très haute tenue), continuant l'aventure en 2008 avec un 'El Rey' dans le droite ligne de son prédécesseur, The Wedding Present vient d'annoncer la suite. Elle s'appelle 'Valentina', verra officiellement le jour fin mars prochain. Et verra le groupe, à ne pas en douter, continuer dans les mêmes élans indie-rock, avec toujours la voix inimitable de David Gedge. Ce You're Dead est là pour le prouver.

Album: Valentina
Année: 2012
Label: Scopitones



En plus de ce You're Dead (en écoute également ci-dessous), vous trouverez You Jane, second extrait de 'Valentina', en écoute sur le soundcloud du label japonais des Wedding Present, & Records :

The Wedding Present - You're Dead


The Wedding Present - You Jane



Le clip du même You Jane :


vendredi 10 février 2012

[Track of The Day] 7 Days Before - Our Name In Blood

« Ah, non toujours pas. Il faut que. Promis je le fais cette semaine ». « Rah, rageant, l'autre soir j'ai failli. Et puis nom, j'ai zappé. Un retour en fin de week-end, promis! ». « 7 Days Qui? Oh bordel, tu peux me le refiler et m'envoyer un mail, histoire que je pense à l'écouter?».
Voilà en gros le genre de discussion que j'ai pu avoir ces derniers mois avec Antoine, guitariste des 7 Days Before, groupe lyonnais aimant le gros son, le metal, le punk et tout ce qui peut s'y rattacher.

Depuis quelques jours, 7 Days Before annonce la sortie - imminente - de sa nouvelle galette, 'Fast Name Fast Fall Ep' (qui colle bien avec notre époque). Un disque précédé de quelques jours (le tout sort le jour de la Saint Valentin) par un premier single, Our Name In Blood, en écoute et en visionnage aujourd'hui.

Très peu de moments de calme sur cette chanson (il suffit de regarder la bande du lecteur soundcloud), mais de l'efficacité à l'état brut. Punk/harcore mais mélodique, concise, cette composition - en trois temps - tient vraiment la route: le chant aux faux airs hip-hop est bon, le tout est particulièrement bien enregistré, les guitares balancent, et les 7 Days Before évitent la surenchère dans les hurlements.

Bref, Our Name In Blood ou une chanson à sauter dans tous les sens! Que j'ai pu être con à repousser sans cesse mes écoutes des 7 Days Before…

Album: Fast Fame Fast Fall Ep
Année: 2012
Label: -



Ce vendredi 10 février, les 7 Days Before font leur release party (avec Sterenno) au Ninkasi Kafé. L'entrée est gratuite et 'Fast Fame Fast Fall Ep' sera déjà disponible ce soir là en version digipack collector. See you there !
Plus d'infos ici.


Our Name In Blood est en écoute sur le soundcloud des 7 Days Before et ci-dessous :




Le même Our Name In Blood, cette fois en clip :



jeudi 9 février 2012

[Track of The Day] Human Don't Be Angry - H.D.B.A. Theme

Une famille modèle (un père, une mère, un garçon, une fille) toute droit sortie des années 60 joue à un jeu de société sur le coin d'une table: Human Don't Be Angry. Voilà ce que présente la pochette du nouveau projet de Malcolm Middleton, artiste écossais qu'on ne présente plus.

Enregistré par le fidèle Paul Savage (ex-Delgados), ce premier album de Human Don't Be Angry proposera neuf chansons aux titres alambiqués et mystérieux : First Person Singular, Present Tense, After the Pleasuredome et autre Getting Better (at Feeling Like Shit).

Des chansons qui, selon Malcolm Middleton, ont autant de 'Retour Vers Le Futur' en elles que de Frankie Goes to Hollywood ou Iron Maiden. Tout un programme donc!

Seul H.D.B.A. Theme a pour l'instant filtré. Une chanson uniquement instrumentale et mélancolique qui fait la part belle à la guitare, à des sonorités plus synthétiques et à des voix robotisées.

L'album verra le jour officiellement le 16 avril prochain. Et, Malcolm Middleton le précise non sans humour: «The vinyl version comes with a free CD copy of the album, although the CD version does not return this compliment». Bref, notre homme est toujours en forme. Ça promet.

Album: Human Don't Be Angry
Année: 2012
Label: Chemikal Underground

mercredi 8 février 2012

[Track of The Day] Dr. Dog - Over Here, Over There

Groupe de deuxième division qui a beau faire tout ce qu'il peut pour connaître une notoriété qu'il mérite absolument, les Dr. Dog de Philadelphie viennent de sortir (c'était hier) leur nouvel album, 'Be The Void'. Leur huitième en douze ans. Profusion de disque dont la qualité n'est vraiment pas à remettre en question.

Avec 'Be The Void', Dr. Dog place la barre très haut. Toujours dans une veine pop-blues-rock-psychédélique, le groupe aligne des chansons et des mélodies de grande qualité, aussi brute qu'efficace.

Faisant crisser ses guitares, posant des tubes comme si de rien n'était (These Days, Over Here, Over There la chanson en écoute aujourd'hui, et premier grande chanson de 2012), composant des chansons à l'immédiateté folle (Do The Trick !), Dr. Dog sort avec 'Be The Void' un de ses albums les plus réussis, se permettant même de finir l'affaire un folk-blues du meilleur effet. Jouissif que tout ceci.

Album: Be The Void
Année: 2012
Label: -ANTI



L'ami Tibault F. est du même avis que moi.

Premier single de 'Be The Void', That Old Black Hole est également en écoute sur le soundcloud de Dr. Dog. Et ci-dessous :



Et le même That Old Black Hole en clip:



mardi 7 février 2012

[Track of The Day] Isaac Delusion - Waiting

«All of my days i’ve been waiting in the sun» déclare Isaac Delusion, groupe français composé de L. et de J. Et on serait bien tenté de les croire.
Légèreté pop agrémentée de jolis élans synthétiques, Waiting (en écoute aujourd'hui) est une composition des plus délicates qui fleure bon un printemps qui semble bien loin.

Mais leur 'Midnight Sun Ep' ne se résume pas à cette belle balade presque sautillante par moment. Tout du long, tout en variant son propos (plus electro ici, plus mélancolique là), les Isaac Delusion composent là un Ep qu'on écoutera aussi bien pour passer l'hiver rude qui nous tombe sur la tronche qu'au devant d'un soleil couchant et bien chaud dans quelques mois. Belle découverte.

Album: Midnight Sun Ep
Année: 2012
Label: Cracki Records



'Midnight Sun Ep' (couverture calque et canson, pochette tissu cousue main) est à se procurer en cliquant là.


Exceptionnellement, et parce que l'unité de l'Ep est grande, 'Midnight Sun Ep' est en écoute complète ci-dessous:


lundi 6 février 2012

[Track of The Day] A Place to Bury Strangers - Onwards To The Wall

Aussi bien emballé par leurs deux premiers albums (voir ici et ) que par leurs prestations soniques (vu un soir où ils ouvraient pour MGMT, leur mur du son était fascinant, tout le contraire de MGMT dont je me suis promis de ne plus jamais les voir en concert, quoique me fasse dire leurs albums), les new-yorkais d'A Place to Bury Strangers ne changent pas une formule qui gagne avec un nouvel Ep décapant, comme toujours.

Sorti sur leur nouveau label Dead Oceans (qui a, mois après mois, un roster de plus en plus classe), cet Ep, il s'appelle 'Onwards To The Wall'.

Le son des A Place to Bury Strangers n'a jamais été aussi carré (et c'est loin d'être une tare) et envoie des décibels tout du long en donnant à ses compositions des atours très mélodieux. Noisy autant que shoegaze, 'Onwards To The Wall' est un cinq titres épatant et qui confirme A Place to Bury Strangers comme une des valeurs les plus sures de la scène musicale actuelle.

Album: Onwards To The Wall Ep
Année: 2012
Label: Dead Oceans


Ci-dessous, le clip de So Far Away, premier extrait de ce 'Onwards To The Wall Ep' a avoir vu le jour. Une chanson à télécharger gratuitement et légalement sur le site de Dead Oceans en cliquant ici.




vendredi 3 février 2012

[Track of The Day] Beach Fossils - Shallow

Beach Fossils. Voilà un groupe qui avait connu un joli buzz quand le label Captured Tracks avait commencé à vraiment faire parler de lui. Bon, au final, à quelques singles près, leur album ne m'avait pas transcendé ou passioné plus que cela.

Sauf que voilà, les new-yorkais reviennent en 2012 et lancent les hostilités avec un premier 7" qui contiendra la chanson en écoute du jour, Shallow. Guitare fuzz, poppy, ce premier extrait me donne quand même bien l'eau à la bouche.

A voir ce qu'il adviendra de l'album. Mais on part sur des bases qui me plaisent bien.

Album: Shallow 7"
Année: 2012
Label: Captured Tracks